JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Lettres pour Myles le Putois Journal intime créé par buttbadger

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Première lettre
 Un air triste...
 Nouvelle année
 Bonne année !!
 De pire en pire pour elle...
 J'ai peur...
 Une belle journée
 Sauvez Quinquin !
 Je souffre
10  Je sais pas quel titre mettre là....
11   La différence entre Furry et Were
12   Ich will... (Je veux)
13   Je me sens mal
14   ...
15   Tout va un peu mieux...
16   Plus que quelques semaines...
17   Le week passé...
18   Je m'en veux...
19   Le chomage est révole pendant 10 semaines !! (dsl g pas conjugué)
20   Enfin de retour...
21   La mort, cette pétasse hurlante qui s'en prend à tout le monde...
22   Enfin le jour est arrivé...
23   je suis qu'un incapable...
24   sans titre...
25   des vacances?
26   Fin du Journal... Pas d'inquiétude je serai toujours là...
Je sais pas quel titre mettre là....      page publique

Cher Myles.

Hier Jade m'a reparlé encore de Lisa, mon ex (que j'aime bien appeler Asil qui est son nom à l'envers mais aussi le lieu où elle devrait aller, lol). Jade en veut à Lisa que j'ai été au bord du suicide à cause d'elle. Je comprends pas pourquoi Jade a peur d'elle. Je ne ressens plus rien pour Asil, c'est entièrement terminé, je ne lui parle même plus! Le seul truc dont je lui suis redevable, c'est de m'avoir présenté Marie, qui en retour m'a présenté Jade.
Bref, elle a peur de Asil et je ne sais pas comment lui faire comprendre qu'il n'y a aucune raison. J'aime Jade, mille fois plus que j'ai aimé Asil, deux mille fois plus que j'ai aimé Atsumi... Myles, si tu étais à ma place, tu ferais le même choix que moi j'en suis sur.
Jade se dit tout le temps des trucs faux sur elle : Elle se dit qu'elle est stupide tout le temps. Alors que c'est pas vrai, justement ! Si je pouvais choisir la femme de ma vie, c'est elle que j'aurai choisi!
En ce moment ellea tout le temps mal au crane. J'espère que ça va guérir. Je ressens tout ce qu'elle ressent...
Vendredi, elle et moi on sera enfin tous les deux. Pour un week-end on ne se quittera pas. Et bientôt, pour les vacances de Pâques, on partira en vacances faire du camping, ou bien ailleurs, je sais pas encore... J'irai n'importe où, du moment que c'est avec elle...