JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Lettres pour Myles le Putois Journal intime créé par buttbadger

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Première lettre
 Un air triste...
 Nouvelle année
 Bonne année !!
De pire en pire pour elle...
 J'ai peur...
 Une belle journée
 Sauvez Quinquin !
 Je souffre
10   Je sais pas quel titre mettre là....
11   La différence entre Furry et Were
12   Ich will... (Je veux)
13   Je me sens mal
14   ...
15   Tout va un peu mieux...
16   Plus que quelques semaines...
17   Le week passé...
18   Je m'en veux...
19   Le chomage est révole pendant 10 semaines !! (dsl g pas conjugué)
20   Enfin de retour...
21   La mort, cette pétasse hurlante qui s'en prend à tout le monde...
22   Enfin le jour est arrivé...
23   je suis qu'un incapable...
24   sans titre...
25   des vacances?
26   Fin du Journal... Pas d'inquiétude je serai toujours là...
De pire en pire pour elle...      page publique

Cher Myles

Ma Jade adorée vit vraiment un enfer parmi sa famille. Son frère, ce connard (ça me heurte tellement d'avoir un beauf aussi con) a tenté de l'étrangler et son beau père a voulu envoyer Jade chez un institut psy! Tu te rends compte?! ça des parents?! Jamais je n'ai vu ça, même dans les familles américaines!!
En écoutant ses ennuis, j'ai pris ma décision. Je lui ai dit que si elle voulait, on pourrait elle et moi vivre ensemble dès maintenant chez moi. On prendrait le temps de déménager doucement, et elle vivra chez moi, loin de cet enfer... La pauvre ne sait pas quoi choisir. Qu'importe son choix, je le respecterai, car c'est à elle de prendre la décision: de vivre chez moi maintenant au risque que j'aille en taule pour "enlèvement", ou attendre juillet pour le faire sans problème... Ca me coupe bras et jambes. Si seulement jpouvais prendre ses problèmes pour moi, pour qu'elle n'en ait plus...
Je suis désemparé. Ces jours passent si lentement... C'est samedi soir que je pourrai enfin la revoir, quoi qu'il arrive. Mais c'est tellement long... Ô Dieux de cette planète, pourquoi nous avez-vous mis un si lourd fardeau que le temps?
Mon cher Myles, que ferais-tu à sa place?... Je sais, la question est difficile. Moi-même, si on me demandait, je ne saurais quoi faire...