JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Aventure Journal intime créé par BLhunter

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 20/04/2003
 21/04/2003
 22/04/2003
 23/04/2003
 24/04/2003
 25/04/2003
 26/04/2003
 27/04/2003
 28/04/2003
10   29/04/2003
11   30/04/2003
12   01/05/2003
13   02/05/2003
14   03/05/2003
15   04/05/2003
16   05/05/2003
17   06/05/2003
18   07/05/2003
19   08/05/2003
20   09/05/2003
21   10/05/2003
22   11/05/2003
23   12/05/2003
24   13/05/2003
25   14/05/2003
26   15/05/2003
27   16/05/2003
28   17/05/2003
29   18/05/2003
30   19/05/2003
31   20/05/2003
32   21/05/2003
33   22/05/2003
34   23/05/2003
35   24/05/2003
36   25/05/2003 au 07/06/2003
37   08/06/2003 au 13/06/2003
38   14/06/2003 au 24/06/2003
39   25/06/2003 au 20/07/2003
40   06/08/2003 au 01/09/2003
41   02/09/2003 au 09/09/2003
42   10/09/2003 au 19/09/2003
43   23/09/2003 au 01/10/2003
44   02/10/2003
45   03/10/2003
46   04/10/2003 et 05/10/2003
47   06/10/2003
48   09/10/2003
49   12/10/2003
50   13/10/2003
51   14/10/2003
52   16/10/2003
53   20/10/2003
54   26/10/2003
55   31/10/2003
56   01/11/2003
57   03/11/2003
58   03/11/2003
59   11/11/2003
60   18-11-2003
61   20-11-2003
62   21-11-2003
63   01-12-2003
64   2003-12-18
65   21-12-2003
66   22-12-2003
67   05-01-2004
68   12-01-2004
69   13-01-2004
70   17-01-2004
71   19-01-2004
72   21-01-2004
73   01-02-2004
74   12-02-2004
75   12-02-2004 La suite
76   16-02-2004
77   19-02-2004
78   28-02-2004
79   08-03-2004
80   11/03/2004
81   27/03/2004
82   02/04/2004
83   13/04/2004
84   15/04/2004
85   19-04-2004
86   22/04/2004
87   25-04-2004
88   26-04-2004
89   03-05-2004
90   05/05/2004
91   17/05/2004
92   24/05/2004
93   03/06/2004
94   05/06/2004
95   10/06/2004
96   13/06/2004
97   20/06/2004
98   27/06/2004
99   04/07/2004
100   10/07/2004
101   11/07/2004
102   20/07/2004
103   29/07/2004
104   07/08/2004
105   13/08/2004
106   24/08/2004
107   29/08/2004
108   07/09/2004
109   05/10/2004
110   10/10/2004
111   19/10/2004
112   01/11/2004
113   03/11/2004
114   07/11/2004
115   20/11/2004
116   30/11/2004
117   05/12/2004
118   18/12/2004
119   03/01/2005
120   10/01/2005
121   15/01/2005
122   28/01/2005
123   15/02/2005
124   12/03/2005
125   18/03/2005
126   27/03/2005
127   08/04/2005
128   17/04/2005
129   23-04-2005
130   02/05/2005
131   16/05/2005
132   18/05/2005
133   06/06/2005
134   25/06/2005
135   10/07/2005
136   25/08/2005
137   01/09/2005
138   08/09/2005
139   09/10/2005
140   23/10/2005
141   01/11/2005
142   16/11/2005
143   19/11/2005
144   04/12/2005
145   27/12/2005
146   18/01/2006
147   15/02/2006
148   26/02/2006
149   07/03/2006
150   21/03/2006
151   02/04/2006
152   12/04/2006
153   08/06/2006
154   11/09/2006
155   19/10/2006
156   02/11/06
157   20/11/2006
158   10/12/2006
159   01/01/2007
160   06/02/07
161   24/02/2007
162   26/03/2007
163   04/04/2007
164   10/04/2007
165   06/06/2007
166   13/06/2007
167   19/06/2007
168   22/06/2007
169   28/06/2007
170   02/07/2007
171   11/07/2007
172   31/07/2007
173   12/08/2007
174   16/08/2007
175   29/08/2007
176   30/08/2007
177   31/08/2007
178   01/09/2007
179   03/09/2007
180   06/09/2007
181   10/09/2007
182   13/09/2007
183   14/09/2007
184   19/09/2007
185   25/09/2007
186   30/09/2007
187   03/10/2007
188   08/10/2007
189   14/10/2007
190   16/10/2007
191   23/10/2007
192   28/10/2007
193   31/10/2007
194   10/11/2007
195   22/11/2007
196   10/12/2007
197   24/12/2007
198  20/01/2008
199   18/02/2008
200   10/03/2008
201   01/04/2008
202   09/04/2008
203   15/04/2008
204   29/04/2008
205   31/07/2008
206   12/08/2008
207   14/08/2008
208   21/09/2008
209   11/11/2008
210   17/11/2008
211   12/12/2008
212   09/02/2009
213   25/04/2009
214   27/05/2009
215   23/08/2009
216   28/08/2009
217   26/10/2009
218   2009/11/24
20/01/2008      page publique

Dimanche le 20 janvier 2008: vécus de la nouvelle année




Il est 23h19. La pizza est bonne. Bon, ce n'est qu'une pizza froide aux tomates qu'on sert comme mini-bouchées aux fêtes, mais c'est bon pareil. En plus j'ai un format large de V8 devant moi qui m'attend juste après. Il fait pas trop froid, il y a "Barracuda" du groupe Heart qui joue en background sur mon ordi et j'ai assez de vécus à matérialiser. Let's start.


- UNE FILLE DE LA SENZA


Quand on pense à la boutique "La Senza", et qu'on est un gars, c'est dur de ne pas penser croche. Je veux dire, come on,
une boutique de lingeries fines! Comment passer à côté! À chaque jour de travail, c'est plus fort que moi, mais il faut absolument que ma tête dévie vers cette boutique, ces mannequins, ces courbes voluptueuses, cette lingerie du diable qui ne fait qu'accentuer la valeur deleurs "arguments" but worst: ces employées!! Et c'est comme ça que je l'ai connu. Belle, ça yavais pas à redire. No sir! Mes anciennes habitudes du temps où j'étais playboy au Carrefour ont refait surface. Un café ici, un café là, oh c'est elle maintenant qui offre! Un petit temps de discussion ici, un petit temps de discussion là et hop c'est elle maintenant qui se déplace pour me voir! Et le petit jeu continue: un café, on discute, je lui paie un lunch, elle en fait autant. Je savais que je m'embarquais dans de quoi de très improbable. Une fille, pitoune, très
terre-à-terre, p-ê trop. Très jolie, mais que trop showbizz! La science-fiction, pas question! Si une soirée n'est pas
cinéma ou club, c'est pas une soirée! Angelina Jolie devrait être présidente et "I know what you did last summer" est un film culte. On top of that, elle venait juste de sortir d'une relation. OH MY GOD!! J'avais du pain sur la planche! Et c'est
ce que je fis. Petit à petit, je lui inculquais de vraies valeurs, de vrais rêves. Je ne voulais pas nécessairement la
métamorphoser en une nouvelle créature, mais il y avait des choses que je ne pouvais accepter d'elle. La musique par exemple. Je m'excuse, mais Akon, 50 cent, Kanye West ou tout autre "chanteur" de ce genre ne peuvent être considérés
comme des chanteurs justement! De mon point de vue, ce sont des auteurs qui se font du cash en racontant leurs
malheurs et parce qu'ils n'ont aucun talent en chant, parlent vite et inventent des mots qui ne font pas de sens mais qui sonnent juste aux oreilles des jeunes. Pour en revenir à cette fille, et bien avec le temps (depuis octobre), elle s'en est venus super correcte! Oh elle n'a pas renié son hip-hop, mais ce n'était pas mon but non plus. Tout ce que je voulais c'est qu'elle comprenne que dans le monde il y a de la musique, et de la musique de second zone. Le hip-hop, c'est mignon dans un club, mais c'est tout. Tu me verras jamais en train de me tartiner un toast le matin avec "Smack that" à plein volume! Je lui ai fait découvrir Heart, Pink Floyd, mais aussi les Cowboys Fringuants ainsi que bien d'autres. À force, je me suis fortement attaché à elle. Et récemment, j'ai fait le move. C'était jeudi d'il y a deux semaines. Je l'invite
à souper chez nous, à mon appart. Pour ce soir qui s'annonçait spécial, je me suis dépassé: souper aux chandelles! En entrée, je ne suis pas aller chercher bien loin: une bonne petite salade césar. C'est classe, et je ne risquais pas de la voir faire de gros yeux comme lorsqu'on est devant de quoi d'inconnu. Pour le plat de résistance, une pizza aux poulets et aux épinards fait maison! (Elle raffole de la pizza et des épinards) Elle serait encore plus surprise pour le dessert: du
gâteau Opéra! Pour couronner le tout, j'avais 2 bouteilles de vins rouge: du Wolf Brass et du Dos Diablos. Un peu plus
tôt, durant mes courses, j'avais fait une superbe découverte: des chandelles qui brûlent mauve, orange, bleu ou vert!
Pour sûr, elle va aimer! Elle était supposée être au rendez-vous pour 21h30. Dix minutes. Quinze minutes. Trente... je soupire, déjà prêt à subir le coup. Je décide de l'appeler sur son cell. Voilà à quoi ressemblait la conversation dans les
grandes lignes:


- T'es où?
- Chez moi. Je ne pourrais pas venir finalement.
- Pourquoi?
- C'est quelque chose de super important.
- ...
- ...
- Ton ex?
- Oui.
- ...
- Écoute je suis d...

-CLAC- (Je raccroche)


J'étais sur mon lit au moment de l'appel. Après avoir raccrocher, j'étais perdu. Je ne savais pas quoi faire. Je ne savais plus quoi penser. Je me suis allongé, le regard dans le vide. J'étais pas triste, loin de là. J'étais plutôt très déçu. Et maintenant quoi? Je suis là, effoiré sur mon lit, bien habillé, un souper de la mort qui refroidit dans la salle à manger. Non... Je ne peux pas laisser ça aller de même! Je décroche mon cell. Il faut ce souper ait lieu! Honte à moi, mais peu importe qui le pourra, il faut que j'aies ce moment tant mérité!! Et j'ai appelé une autre fille, carrément au hasard. Comme je le disais, honte à moi, car je ne cherchais qu'une bouche-trou au final. Le plus dur c'était de trouver les mots pour l'inviter sans qu'elle se sente trop bouche-trou justement. Heureusement, celle que j'ai appelé ne pouvait pas se
libérer ce soir-là. J'ai donc laisser faire et parce que je voulais qu'au moins quelqu'un profite de ce festin, j'ai appelé ma coloc et mon meilleur ami qui n'avaient rien à faire dans leur chambre à me joindre. Malgré qu'ils aient déjà soupé, ils ont accepté et ma soirée ne fut pas totalement à l'eau. Qu'arrive-t-il maintenant avec cette fille? J'ai choisi la plus simple
des solutions: ne plus lui parler. Désormais, la boutique La Senza aura un gars en moins à les contempler, moi.


- ENCORE UN 2E COLOC


Je ne devrais plus utiliser le terme "ma coloc" désormais, mais plutôt "mes colocs" car maintenant one st encore trois à vivre sous le même toit! Et qui est cette personen? Pouss, mon meilleur ami! Pouss a toujours cohabiter avec nous, mais n'était pas officiellement un colocataire à part entière. Il ne payait pas de loyer et ne payait que sa part de nourriture. Récemment, il est devenu un coloc officiel. Suite à un autre évènement dans sa famille, il est encore plus riche de
quelques milliers de dollars. Et puisqu'il ne sait plus quoi faire de cet argent, qu'il vit ici 5 jours/semaines depuis
maintenant plus d'un an, partageant ses routines avec les miennes, son meileur ami, mais aussi avec sa blonde: Cynthia, il a décidé de nous aider en redistribuant le loyer en trois parts désormais. Maintenant je ne paie plus 440$ par mois, mais 365$. Merci Pouss!


- AUJOURD'HUI


Ce fut mon seul jour de repos. J'avais dans mon corps près de 46 heures de boulot! Si possible, j'aurais voulu me lever qu'après les 15h-16h, mais j'avais ma part de responsabilité familiale. La dernière fois que j'ai vu ma famille c'était il y a deux semaines. Je me suis réveillé vers midi passé, pour finalement sortir de mon lit vers 13h30. J'ai donné rendez-vous à ma mère au métro Montmorency. Le plan de la journée était simple. J'allais amener ma soeur magasiner et manger au Centre Eaton pour ensuite l'amener patiner à l'Atrium. La journée s'est très bien déroulée. C'était touchant de voir ma soeur faire du patin à glace pour la première fois. Ça me rappelait des souvenirs. À mes 12 ans je crois, mon
grand-père m'amenait, mes cousins, mon frère et moi à la patinoire toutes les semaines. Je crois que c'est ça qui a
développé en moi cette attirance vers les patins, que ce soit à glace ou roller blade. Je crois que je vais faire ça avec ma
soeur. Ça nous fera de beaux souvenirs. Ma soeur et moi avions croisé mon frère au retour. Suite à un résumé sur nos vies de ces derniers temps, il me propose de m'amener faire l'épicerie. J'étais dû! Encore une fois ce n'étais pas un problème d'argent, mais plutôt de temps, d'organisation et de motivation! Mais je ne pouvais plus repousser le jour
d'épicerie, ça faisait 4 jours avec aujourd'hui que je mange du resto! La soirée s'est bien terminée avec ma famille. J'ai eu du fun avec ma soeur, du quality time avec mon frère, un lift de retour avec ma mère et tout mon épicerie dans la voiture avec!


- FRUSTRATION DE DERNIÈRE MINUTE


- Après avoir quitter ma mère, je suis rentré à l'appart avec une dizaine de sacs d'épicerie. À la troisième marche
d'escalier, kaplingplangbadaboumshiiiIIINNGGGG!!!! La bouteille de vin qui tombe du sac et qui va s'écraser sur l'une des marches! HOLY SCHNITZEN!! Ça n'a pas pris de temps, le conciege, alerté par le bruit, est venu voir ce qui se passait. Comme à l'habitude, il était bourré. Il a même trouvé ça super drôle. Son neveu est ensuite apparu. Je
commence à m'excuser. Je leur demande s'ils ont pas de quoi pour ramasser le dégât. Il me demande si je vais le nettoyer moi-même. Of course!! Je suis et serai toujours responsable de mes actes! Et pendant au moins un bon trente
minutes, je me suis mis à éponger, frotter, essuyer le sol. Pire, ça a coulé jusqu'à l'étage en dessous! Pendant tou ce temps-là, le concierge est resté à mes côté pour me dire des conneries de soûlon et des histoires plutôt douteuses que vraies. (le neveu est parti depuis un bout... sûrement pour s'en rouler un) Pendant ma séance de frottage, l'une des locataires est venu voir ce qu'il se passait. Après l'avoir expliqué ma mésaventure et la rassurer que tout était sous contrôle et qu'à son réveil demain, tout sera revenu à la normale, elle a eu l'audace de me dire comment frotter, que je ne savais pas comment nettoyer! HEY!! Si t'as assez de temps pour venir me dire comment faire ma job, aide-moi donc à la place grosse conne!


Et là, il est minuit:49, je suis fatigué. Je vais aller dormir. Demain va s'annoncer rough. Je vais devoir me lever plus tôt pour laver la vaisselle, chose que je n'ai pas fait à soir parce que je ne voulais tout simplement rien savoir suite à cette affaire de bouteille de vin brisée. Je vais devoir aussi refaire une liste de chansons convenables pour la boutique. Voyons les choses du bon côté: demain matin je vais pouvoir resavourer du café fait maison! J'ai enfin repensé à en
recheter durant mes courses aujourd'hui!