JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Journal intime créé par desesperée

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 0
 1 - présentation
 2
 4
 5
 6 - margo
 7
 8
 9 - éloge a max. décédé.
10   10 - citations
11   11
12   12 - Burzum
13   13
14   14
15   15 - cousine
16   16
17   17. Je m'ennuie.
18   18 - Retour après plus d'un an.
19  19- L'évolution
20   Grandir
21   24 ans
19- L'évolution      page publique

Ah, oui, l'évolution.
Pourtant, je repense souvent à cette période sombre de ma vie qui m'a tellement ouvert les yeux sur plusieurs choses dont la vie, en elle même. Mes yeux se sont ouverts sur une facette de la vie que je n'aurais jamais pu voir sans ce petit détour de vie dans l'ombre de cette dernière.

Dernière année du secondaire.
Décembre.
Je suis en pleine période d'examens en ce moment.
Plus les jours avancent et plus je me rend compte que le temps qui défile derrière moi passe comme une étoile filante. Je n'ai même pas remarqué qu'elle était là qu'elle est déjà partie.

Voilà 4 mois déjà, l'école venait à peine de commencer et me voici à la mi année. Ce qui me trouble le plus, c'est que c'est ma dernière année. L'an prochain, une toute autre aventure m'attend, je perdrai mes amis du secondaire de vu, seul 2 ou 3 amis resteront proches de moi, et j'irai vivre dans une autre ville pour faire mes études en sonorisation -si tout va bien.

Le temps passe tellement vite et probablement que vous le saviez déjà.

l'évolution, oui.
Mon premier compte ici (suicidaire) a été crée en 2002 ou 2003.. et maintenant, à la presque veille de l'an 2008, 6 ou 7 ans après tout ça, je me sens bien. Malgré tout, je me sens bien. Je pense que la vie se vaut grâce à tout ce qu'il s'y passe -bon ou mauvais- la vie est toujours là pour nous faire grandir jour après jour. Et c'est pour ça qu'elle est bénéfique dans un sens. Car oui, nous sortirons plus grand de nos expériences mais à quel prix? À la fin, il n'y a qu'un seul débouché: la mort et toute leçon, toute morale, toute histoire, toute morale, toute connaissance partira en même temps que nous pour ne jamais revenir.

Mais malgré tout, j'adore.