JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Aventure Journal intime créé par BLhunter

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 20/04/2003
 21/04/2003
 22/04/2003
 23/04/2003
 24/04/2003
 25/04/2003
 26/04/2003
 27/04/2003
 28/04/2003
10   29/04/2003
11   30/04/2003
12   01/05/2003
13   02/05/2003
14   03/05/2003
15   04/05/2003
16   05/05/2003
17   06/05/2003
18   07/05/2003
19   08/05/2003
20   09/05/2003
21   10/05/2003
22   11/05/2003
23   12/05/2003
24   13/05/2003
25   14/05/2003
26   15/05/2003
27   16/05/2003
28   17/05/2003
29   18/05/2003
30   19/05/2003
31   20/05/2003
32   21/05/2003
33   22/05/2003
34   23/05/2003
35   24/05/2003
36   25/05/2003 au 07/06/2003
37   08/06/2003 au 13/06/2003
38   14/06/2003 au 24/06/2003
39   25/06/2003 au 20/07/2003
40   06/08/2003 au 01/09/2003
41   02/09/2003 au 09/09/2003
42   10/09/2003 au 19/09/2003
43   23/09/2003 au 01/10/2003
44   02/10/2003
45   03/10/2003
46   04/10/2003 et 05/10/2003
47   06/10/2003
48   09/10/2003
49   12/10/2003
50   13/10/2003
51   14/10/2003
52   16/10/2003
53   20/10/2003
54   26/10/2003
55   31/10/2003
56   01/11/2003
57   03/11/2003
58   03/11/2003
59   11/11/2003
60   18-11-2003
61   20-11-2003
62   21-11-2003
63   01-12-2003
64   2003-12-18
65   21-12-2003
66   22-12-2003
67   05-01-2004
68   12-01-2004
69   13-01-2004
70   17-01-2004
71   19-01-2004
72   21-01-2004
73   01-02-2004
74   12-02-2004
75   12-02-2004 La suite
76   16-02-2004
77   19-02-2004
78   28-02-2004
79   08-03-2004
80   11/03/2004
81   27/03/2004
82   02/04/2004
83   13/04/2004
84   15/04/2004
85   19-04-2004
86   22/04/2004
87   25-04-2004
88   26-04-2004
89   03-05-2004
90   05/05/2004
91   17/05/2004
92   24/05/2004
93   03/06/2004
94   05/06/2004
95   10/06/2004
96   13/06/2004
97   20/06/2004
98   27/06/2004
99   04/07/2004
100   10/07/2004
101   11/07/2004
102   20/07/2004
103   29/07/2004
104   07/08/2004
105   13/08/2004
106   24/08/2004
107   29/08/2004
108   07/09/2004
109   05/10/2004
110   10/10/2004
111   19/10/2004
112   01/11/2004
113   03/11/2004
114   07/11/2004
115   20/11/2004
116   30/11/2004
117   05/12/2004
118   18/12/2004
119   03/01/2005
120   10/01/2005
121   15/01/2005
122   28/01/2005
123   15/02/2005
124   12/03/2005
125   18/03/2005
126   27/03/2005
127   08/04/2005
128   17/04/2005
129   23-04-2005
130   02/05/2005
131   16/05/2005
132   18/05/2005
133   06/06/2005
134   25/06/2005
135   10/07/2005
136   25/08/2005
137   01/09/2005
138   08/09/2005
139   09/10/2005
140   23/10/2005
141   01/11/2005
142   16/11/2005
143   19/11/2005
144   04/12/2005
145   27/12/2005
146   18/01/2006
147   15/02/2006
148   26/02/2006
149   07/03/2006
150   21/03/2006
151   02/04/2006
152   12/04/2006
153   08/06/2006
154   11/09/2006
155   19/10/2006
156   02/11/06
157   20/11/2006
158   10/12/2006
159   01/01/2007
160   06/02/07
161   24/02/2007
162   26/03/2007
163   04/04/2007
164   10/04/2007
165   06/06/2007
166   13/06/2007
167   19/06/2007
168   22/06/2007
169   28/06/2007
170   02/07/2007
171   11/07/2007
172   31/07/2007
173   12/08/2007
174   16/08/2007
175   29/08/2007
176   30/08/2007
177   31/08/2007
178   01/09/2007
179  03/09/2007
180   06/09/2007
181   10/09/2007
182   13/09/2007
183   14/09/2007
184   19/09/2007
185   25/09/2007
186   30/09/2007
187   03/10/2007
188   08/10/2007
189   14/10/2007
190   16/10/2007
191   23/10/2007
192   28/10/2007
193   31/10/2007
194   10/11/2007
195   22/11/2007
196   10/12/2007
197   24/12/2007
198   20/01/2008
199   18/02/2008
200   10/03/2008
201   01/04/2008
202   09/04/2008
203   15/04/2008
204   29/04/2008
205   31/07/2008
206   12/08/2008
207   14/08/2008
208   21/09/2008
209   11/11/2008
210   17/11/2008
211   12/12/2008
212   09/02/2009
213   25/04/2009
214   27/05/2009
215   23/08/2009
216   28/08/2009
217   26/10/2009
218   2009/11/24
03/09/2007      page publique

Lundi le 3 septembre 2007: Aline et cafés


Il est 22h49. Je reviens d'un café, après avoir pris un gros café en bouquinant... Cette nuit risque pas d'être reposante! Je ne sais pas ce qui m'a pris vraiment de prendre un café (extra-grand de surcroit) à une heure aussi tardive. Ça fait un drôle d'effet tout de même. Un peu comme quand t'es ben bourré: t'es là... sans être trop là! Tu fais des choses... sans trop savoir pourquoi! Faq tsé là jme dis "criss ya pas meilleur moment pour taper du vécu: chu hyper!" Chose qui ne s'explique pas, je pars sur le net à la recherche d'une toune ben spécifique: "Aline" de Christophe. Don't
ask me why!! Je feelais pour ré-entendre ce... ce... cte vestige! Hahaha! Sans joke, yavais aucune raison apparente! Jamais je n'ai connu d'Aline (à part à la limite Celeste pcq son 2e nom est Aline), je ne suis pas terrrrrriblement (à prendre en
considération le roulement de "r") déprimé et.. c'est ça. Bref tout ça pour dire que le long de mon récit va se faire sur du "Aline" et c'est ben weird comme atmosphère d'écriture! Ceci dit, chu hyper, je feel pour écrire, mais de quoi jpeux ben
parler?!?

Hmm.... Au niveau vécu conjugué au présent, et bien ma fin de semaine a été pas mal dédié à ma ptite soeur. Je l'ai
amené au Mcdo (2 trios, ça coûte les deux yeux et ça bourre pas!), à la bibliothèque (fermé), au cinéma (on l'a jamais trouvé dans ce centre d'achat crasseux qu'est la Plaza Côte-des-neiges, on aurait dit plutôt un camps de réfugiés...) et à
l'oratoire St-Joseph. Là au moins, c'était classe. Ça avait adonné que le soleil se couchait en même temps alors on a eu
droit à un beau spectacle. Ce qui était uncool c'est le nombre capoté de couple qui s'enlaçait devant ce coucher de soleil
que-trop-romantique! J'aurais tellement aimé être là avec une amoureuse! Ben non, j'étais avec ce que le monde pense être ma fille! Mais bon, laissant ça de coté, c'était bien. Et puis, cette fin de semaine, comme je le disais était réservée
pour la famille. L'autre point de cette visite à l'oratoire était la
séance-de-questions-continuelles-et-sans-fin-typique-pour-un-enfant-de-son-âge quand elle a vu la statue du Christ
cruxfié. Ouf... Moi qui n'est pas trop porté sur la religion, comment lui expliquer tout cela d'une manière générale sans lui donner de mauvaises idées? "Pourquoi ci?" "Pourquoi ça?" Pourquoi tant de cruauté? Pourquoi des cruxifis? Pourquoi tout est si morne et sérieux dans une église? Pourquoi le monde se font du mal en montant les marches à genoux? Pour elle c'est un choc. Pour elle qui est bouddhiste (de naissance), elle a de la misère à accepter le contraste entre Jésus-qui-souffre-le-martyr et Bouddha-qui-est-toujours-souriant. On a fini la soirée à écouter "Nos voisins les hommes" et c'est ça.

Si je reviens à ma visite au café et bien je crois qu'après la mise en page de la saga ces derniers jours, je me sentais déjà beaucoup mieux au niveau "portage d'un lourd passé". J'avais envie de voir du monde. Un café me sonnait la meilleure place pour faire des rencontres. Sirotter un café en lisant un roman et en jetant de temps à autre un regard vers la charmante demoiselle qui faisait de même depuis que tu t'es assis me semblait cool enough. Mais quel malheur que de me rendre compte qu'au final, yavais juste des gars! Je suis quand même resté en espèrant qu'une perle rare fasse son apparition, mais mis à part un couple qui est passé pour les toilettes, c'était dead! Leçon appris. Quand tu veux faire
des rencontres dans un café: désormais regarde s'il y a une femme avec du potentiel AVANT de mettre les pieds dans un café. Je crois que je vais remettre ça demain. Il va falloir que je trouve un café décent au plus vite pour ensuite devenir
un client régulier, ce qui me rendra la vie plus cool. Pas seulement au niveau "femme"! Mais plus globalement au
niveau social. Femme ou pas, je pourrais jaser avec du monde. Si je deviens super ami avec les employés, ça va me faire une belle place à fréquenter quand j'ai le blues à l'appart. Je n'aurais pas, par exemple, à regarder mon plafond une nuit blanche de temps, puisque les cafés en grande majorité sont ouverts 24h. Et puis après, ben tout ça, ça peut servir pour
p-ê concrétiser avec la femme de ma vie, on sait pas! C'est très cliché, mais qui n'a pas rêvé de ce genre de rencontre?
D'aller à ton café habituel. De rencontrer un soir une cliente habituelle. De devenir amis dans le temps de le dire. Et la suite est facile à imaginer!

Cela dit, je me rends conscient d'une chose. C'est p-ê l'âge je sais pas, mais je me rend compte (p-ê trop tard, ya ben des chances) que je suis de plus en plus désintéressé à chercher l'amour. À passer par tous les étapes d'approche. À payer un café à chaque jour pour la fille visée en lui souhaitant une bonne journée. À faire du magasinage ici et là pour lui montrer que t'as au moins assez de patience pour survivre une séance de shopping. À être sur ton 36 pour lui monter que quand tu veux, tu peux être chic. À manger sainement avec elle pour lui montrer que je serais capable de manger ses recettes au tofu pour au moins les 6 premiers mois sans me plaindre. Je pense que je n'ai plus la même motivation qu'avant pour me montrer à la hauteur de la conquête. J'ai juste envie qu'une fille prenne les avances à ma place. Qu'elle vienne me voir tous les jours pour discuter de choses intelligentes, qui font partie de la vie. Qu'elle m'invite à un souper au chandelle, au cinéma. Qu'elle me dise clairement qu'elle peut comprendre que mon imparfaituosité fait de moi un être complet et qu'elle aime ça. Qu'elle s'en fiche si je ne suis pas en veston-cravate tous les jours. Qu'elle n'a pas à s'en faire si je dis non à son fameux spaggetti végétarien. Qu'elle se câlisse du reste parce qu'au fond je l'aime et
ferais toujours le max de l'impossible pour la protéger et lui faire plaisir. En conclusion: que les rôles s'inversent pour au moins une fois.

Il est presque minuit. Je vais arrêter mes débilités là. Demain j'ouvre la boutique, en d'autres termes: je dois me
lever tôt! Tiens j'y pense, je vais essayer de partir une relation avec une fille de la bonbonnière d'en face. Espérons qu'il
y en a au moins une qui parle français!