JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Aventure Journal intime créé par BLhunter

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 20/04/2003
 21/04/2003
 22/04/2003
 23/04/2003
 24/04/2003
 25/04/2003
 26/04/2003
 27/04/2003
 28/04/2003
10   29/04/2003
11   30/04/2003
12   01/05/2003
13   02/05/2003
14   03/05/2003
15   04/05/2003
16   05/05/2003
17   06/05/2003
18   07/05/2003
19   08/05/2003
20   09/05/2003
21   10/05/2003
22   11/05/2003
23   12/05/2003
24   13/05/2003
25   14/05/2003
26   15/05/2003
27   16/05/2003
28   17/05/2003
29   18/05/2003
30   19/05/2003
31   20/05/2003
32   21/05/2003
33   22/05/2003
34   23/05/2003
35   24/05/2003
36   25/05/2003 au 07/06/2003
37   08/06/2003 au 13/06/2003
38   14/06/2003 au 24/06/2003
39   25/06/2003 au 20/07/2003
40   06/08/2003 au 01/09/2003
41   02/09/2003 au 09/09/2003
42   10/09/2003 au 19/09/2003
43   23/09/2003 au 01/10/2003
44   02/10/2003
45   03/10/2003
46   04/10/2003 et 05/10/2003
47   06/10/2003
48   09/10/2003
49   12/10/2003
50   13/10/2003
51   14/10/2003
52   16/10/2003
53   20/10/2003
54   26/10/2003
55   31/10/2003
56   01/11/2003
57   03/11/2003
58   03/11/2003
59   11/11/2003
60   18-11-2003
61   20-11-2003
62   21-11-2003
63   01-12-2003
64   2003-12-18
65   21-12-2003
66   22-12-2003
67   05-01-2004
68   12-01-2004
69   13-01-2004
70   17-01-2004
71   19-01-2004
72   21-01-2004
73   01-02-2004
74   12-02-2004
75   12-02-2004 La suite
76   16-02-2004
77   19-02-2004
78   28-02-2004
79   08-03-2004
80   11/03/2004
81   27/03/2004
82   02/04/2004
83   13/04/2004
84   15/04/2004
85   19-04-2004
86   22/04/2004
87   25-04-2004
88   26-04-2004
89   03-05-2004
90   05/05/2004
91   17/05/2004
92   24/05/2004
93   03/06/2004
94   05/06/2004
95   10/06/2004
96   13/06/2004
97   20/06/2004
98   27/06/2004
99   04/07/2004
100   10/07/2004
101   11/07/2004
102   20/07/2004
103   29/07/2004
104   07/08/2004
105   13/08/2004
106   24/08/2004
107   29/08/2004
108   07/09/2004
109   05/10/2004
110   10/10/2004
111   19/10/2004
112   01/11/2004
113   03/11/2004
114   07/11/2004
115   20/11/2004
116   30/11/2004
117   05/12/2004
118   18/12/2004
119   03/01/2005
120   10/01/2005
121   15/01/2005
122   28/01/2005
123   15/02/2005
124   12/03/2005
125   18/03/2005
126   27/03/2005
127   08/04/2005
128   17/04/2005
129   23-04-2005
130   02/05/2005
131   16/05/2005
132   18/05/2005
133   06/06/2005
134   25/06/2005
135   10/07/2005
136   25/08/2005
137   01/09/2005
138   08/09/2005
139   09/10/2005
140   23/10/2005
141   01/11/2005
142   16/11/2005
143   19/11/2005
144   04/12/2005
145   27/12/2005
146   18/01/2006
147   15/02/2006
148   26/02/2006
149   07/03/2006
150   21/03/2006
151   02/04/2006
152   12/04/2006
153   08/06/2006
154   11/09/2006
155   19/10/2006
156   02/11/06
157   20/11/2006
158   10/12/2006
159   01/01/2007
160   06/02/07
161   24/02/2007
162   26/03/2007
163   04/04/2007
164   10/04/2007
165   06/06/2007
166   13/06/2007
167   19/06/2007
168   22/06/2007
169   28/06/2007
170   02/07/2007
171   11/07/2007
172   31/07/2007
173   12/08/2007
174   16/08/2007
175   29/08/2007
176  30/08/2007
177   31/08/2007
178   01/09/2007
179   03/09/2007
180   06/09/2007
181   10/09/2007
182   13/09/2007
183   14/09/2007
184   19/09/2007
185   25/09/2007
186   30/09/2007
187   03/10/2007
188   08/10/2007
189   14/10/2007
190   16/10/2007
191   23/10/2007
192   28/10/2007
193   31/10/2007
194   10/11/2007
195   22/11/2007
196   10/12/2007
197   24/12/2007
198   20/01/2008
199   18/02/2008
200   10/03/2008
201   01/04/2008
202   09/04/2008
203   15/04/2008
204   29/04/2008
205   31/07/2008
206   12/08/2008
207   14/08/2008
208   21/09/2008
209   11/11/2008
210   17/11/2008
211   12/12/2008
212   09/02/2009
213   25/04/2009
214   27/05/2009
215   23/08/2009
216   28/08/2009
217   26/10/2009
218   2009/11/24
30/08/2007      page publique

Jeudi le 30 août 2007: Le pire drame de ma vie-PART2



Tous les jours on s'appelait, tous les jours on se voyait, autant d'un bord que de l'autre, on ne pouvait plus se passer l'un de l'autre. J'avais commencer à changer mon physique pour elle: entraînement d'enfer, muscles digne des vedettes
d'Hollywood. Avec le coco rasé à sa demande, j'étais devenu un Vin Diesel asiatique! (Elle en était super fan) Bien sûr mon style vestimentaire a aussi pris un coup; il fallait que ça fitte avec mon nouveau physique. Je portais donc tout ce qui pouvait mettre mon corps en valeur: t-shirts et jeans serrés. J'avais appris à aimer ce qu'elle aimait. À écouter la
musique qu'elle écoutait. (backstreet boys, usher) À manger ce qu'elle mangeait. (elle était végétarienne). On était fait l'un pour l'autre, dumoins, c'est ce que je pensais. Jamais encore on s'est embrassé. On se collait, on dormait dans le même lit en cuillère, mais c'est tout. Je pataugeais trop heureux dans ce qu'est à mes yeux le "bonheur" pour voir à quel point elle ne faisait que se servir de moi.

En même temps, mon cercle d'ami a changé. J'avais presque arrêter de voir complètement PM, ainsi que le reste
des gars. Tous? Non, sauf un: Pouss. Je ne sais pas pourquoi, mais il y avait quelque chose à ce temps-là qui a fait qu'on s'entendait plus que bien. C'est là que j'avais décidé que lui, sera mon meilleur ami. Je m'en rappelle encore, il était un gars hyper gèné! Il a changé aujourd'hui, mais faut croire que tu ne cache pas tes anciennes habitudes: il est chicken pour ben des affaires encore! Je me rappelle encore la pression que je lui mettais pour qu'il vienne rencontrer Maude et ses amies, question de voir la gente féminine, question que lui aussi connaisse les bonheurs que peut apporter ce sentiment qu'on appelle l'amour. Je m'imaginais déjà, dans un futur proche, Maude dans mes bras, et lui avec soit
Julianna ou même Celeste! Ce n'est qu'après deux semaines qu'il décide enfin de me suivre jusqu'à chez Maude. Pour mieux comprendre, faut savoir que je travaillais déjà à Légaré en 2002 et que Pouss venait déjà me voir à ma job presque
tous les jours. Le soir, quand j'ai fini, on part chacun dans notre direction, soit lui chez lui, et moi chez Maude. Oui,
j'allais presque tous les jours coucher chez elle. C'est aussi à peu près à cette époque que je commençais à disparaître de
chez mes parents. Je me rappelle même d'avoir fait ce qu'on peut appeller une fugue amoureuse! Oui oui! Je suis parti
vivre chez Maude pour 2 semaines, sans avertir mes parents! Le sang d'encre qu'ils se sont fait pour moi!

Pour revenir à Pouss et sa rencontre avec le trio, et bien au début c'était très comique de le voir rougir pour un rien.
Petit à petit, il s'y est fait et à ma plus grande tristesse, je voyais que Maude avait le regard rempli de magie lorsque Pouss était présent... Je ne me laissais pas faire, j'avais confiance en Pouss. Il savait que j'aimais Maude, il le sait car je lui ai dit! Il savait donc qu'elle m'était "réservée", moi je lui laissait les 2 autres filles! Viens ensuite l'anniversaire de
Bianca, la grande soeur de Maude. Une fête grandiose a été organisée pour cet évènement. La veille, Maude a couché
chez nous. On a rien fait, pas encore. P-ê quelques heures avant qu'on parte vers chez elle, disons 2 ou 3 heures avant, elle me fait quelque chose donc je ne m'attendais pas pour le moindre: une pipe!... ou presque! Je m'en rappelle
encore... On était assis sur mon lit. Se préparant pour le party de sa soeur. J'étais en boxer. Et c'est là qu'elle commence à s'intéressait à la bosse qu'elle voyait. Elle s'approchait, me faisait tomber sur le dos. Commence à me caresser par dessus
le boxer. "Hmmm, belle grosseur..." qu'elle disait! Ses caresses s'en allait à quelque chose de plus en plus précis, s'en allait de plus en plus en ce qu'on peut appeller un "va-et-vient". Tandis que ses mains continuaient à me prodiguer ces soins, sa bouche ne restait pas là à rien faire: chuchotements provocateurs à mes oreilles, sucettes au cou, lèchage au
cou... Et puis, elle commençait à baisser mes boxers... Elle s'arrête dans son mouvement, mon érection gènait la
descente de cette dernière barrière. Elle s'en va continuer son mouvement... et plus rien. Plus rien! Et c'est pas elle, c'est moi! C'est moi!! Je l'ai forcé de s'arrêter! Pourquoi? Je ne le saurais sans doute jamais. C'est p-ê encore un restant d'amour pour Celeste, c'est p-ê pcq j'ai tout simplement "choké",
c'est p-ê les 2, c'est p-ê juste autre chose... Like I said, we'll never know.

Le party allait bon train quand on est arrivé. On avait ben du fun. Je ne comprenais toujours pas pourquoi j'ai refusé d'aller plus loin, mais je ne m'En faisais pas un plat, me disant que j'avais encore toute mes chances de continuer là où on s'est arrêter puisque si elle a voulu là, elle le voudra bien un autre à manné, non? Et puis, en ce soir de party, qui ne
voudrait pas faire des folies au lit? En tout cas, moi j'étais prêt à reprendre la suite cette nuit-là. Ya pas à dire, j'étais heureux. La fille que j'aimais me faisait enfin de quoi (je m'attendais à une déclaration avant l'acte, mais bon...), mon meileur ami m'a avoué très récemment qu'il était hyper intéressé à Celeste et que je pouvais être tranquille avec
Maude, berf tout le monde y trouvait de quoi! À moment donné, je perds Maude de vue. Pas juste elle, Pouss aussi. "Sûrement une coïncidence" me suis-je dit. Plus tard dans la soirée, je les vois revenir au loin, main dans la main...