JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


ma vie sous toutes ses coutures il ne se passe jamais ce que l'on croit Journal intime créé par turtle

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 presentation
ma vie
 mes étapes
 les hommes et moi
 honneté
 gary ou l'homme qui m'a detruit
 la rupture
 Cedric ou un ami pas comme les autres
 frantz
10   pascal
11   william
12   mise au point
13   on continu
14   c'est decidé je vais changer
15   résolution inutile
16   muriel
17   linda
18   mes passions
19   carapace
20   encor cedric
21   linda tu me manque
22   exploit
23   y..;;
24   l'été
25   mes cheveux
26   shopping
27   le tempête
28   samedi
29   re samir
30   téléphone
31   un amour de jeunesse
32   deception
33   le mystère est résolu
34   triste
35   les copines y a que ça de vrai
36   le chat
37   excuse
38   jour de paie
39   special
40   galere
41   la folie
42   kidnapping
43   la peste
44   mes potes ces fou
45   fatigué
46   un jour comme les autres
47   mes lunettes de soleil
48   legislative
49   rosny
50   mon travail
51   florent
52   fac
53   gilou
54   vendredi spécial
55   travail toujour le travail
56   surveillance rapproché
57   enfin
58   mes lunettes
59   bravo ma belle
60   mes vacances
61   mon retour
62   le dilemme
63   samir
64   discussion
65   les vacances de mes soeurs
66   virgin suicide
67   nadia
68   j'ai retrouvé mes esprits
69   reda
70   degouté
71   fini
72   les malheurs au travail
73   ramadan
74   enfin
75   ma fete d'anniversaire
76   reda mon cheri
77   du rire au larme
78   ma petite aurelie
79   le ramadan
80   fadoua
81   LES MEC TOUS DES OBSEDER
82   tel un ami qui ne vous veux pas toujours du bien
83   greve
84   les hommes
85   que faire
86   une relation qui evolue
87   la fin
88   mon coup de guelle
89   le mois du ramadan
90   questions
91   fatigué
92   les mecs
93   des vacances cauchemardesque
94   seul
95   aid
96   fathi
97   est ce qu eje sais vraiment ce que je veux?
98   rupture total
99   absence injustifie
100   mon anniversaire
101   mes amies
102   samir fin
103   Papa
104   Première cuite
105   fame
106   bonne
107   2010
108   retour
109   regularité
110   maturité
111   kitty
112   mes sentiments
113   ma haine ca pourrait être la mienne
114   je vais pas bien je deprime
115   papa
116   maman
117   nouvelle personne
118  --------------
119   mauvaise soiree
ma vie      page publique

La vie est une succesion d'étape plus ou moins difficile. Ma vie n'est pas la plus triste mais ce n'est pas pour autant qu'elle me convient. Quand je repense à mes jeunes année, mes souvenir sont plutot flou. Je ne sais toujours pas d'où parviens ce vide. Est ce que j'ai vecu quelque chose de traumatisant au point de vouloir l'oublier? Je ne sais pas et je ne sais pas si un jour j'aurais une réponse à cette question. Ca peut paraitre surprenant mais j'ai des souvenirs de maternelle. A cette époque, j'étais déjà diffèrentes des autres. Je portais d'horrible lunettes de vue. Les autres enfants sont dur entre eux. Une petite fille dont je me souviens encore le nom et le visage, anabelle , avait jeté mes lunettes alors que je n'avais que 3 ans. On ne sait jamais entendu. Elle était étrange avec un visage diforme ni rond ni carré ni oval une forme que je ne peux pas décrire. J'ai commencé par parler d'étape et bien je pense qu'il est l'heure que je les énumere. Décidement je n'ais pas été gaté. Après les lunettes que je porte toujours, j'ai eu le privilège de porter un corset une chose affreuse qui devait me tenir la colonne droite. J'ai du le porter pendant 2 ans durant mon adolescence. A cette période le corps des jeunes filles se forme, le mien se deforme. J'ai gardé mon corps de jeune fille de 12 ans , tres fine excepté un ventre apparu apres avoir voulu grossir. Ma vue ne s'est pas ameliorer avec le temps alors que mes soeurs portent des lentilles moi je ne pouvais pas. Ma soeur bien qu'elle ne soit pas ophtamologiste me dit que je ne peux pas en porter en raison de ma correction. Je n'ai pas cherché à savoir si elle avait raison.