JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Sans Comment Taire Journal intime créé par rien2rien

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
Introduction...
 Danger : "vulnérabilité" à l'horizon!!
 Vie et histoire personnelle.
 Miroitements Migrateurs
 L'Océan aux étoiles.
 Raconte-moi!?...
 Belle-de-jour
 "Entre" nous & la Vie!
 L'Amour du mot
10   Ma Maison!
11   6 000 années lumière
12   Vie et labyrinthes!
13   Tout & rien
14   Vivre
15   Richesse du tout perdre
16   Le Son
Introduction...      page publique

Je découvre de merveilleuses choses... et, hier, enfin cette nuit, j’ai découvert «Journal Secret», un site où l’on peut rédiger son journal «intime (enfin disons plutôt... «perso»)» au jour le jour, ou en éditer un déjà écrit !

Bien sûr, c’est interactif : on peut librement consulter ceux-là déjà déposés, communiquer ou répondre à leurs auteurs, et même en écrire un en collaboration avec quelqu'un d'autre, le tout très simplement !

Ainsi ai-je consulté le journal de Bella96, 15 ans, à qui j’ai envoyé plusieurs messages et qui m’a répondu, même à l’heure tardive où je me trouvais sur le site !

Et bien que le site, dans sa totalité, m’apparaisse particulièrement convivial et soigné, ce à quoi j’ai été le plus sensible reste «l’espace de rédaction» offert, présenté comme un vrai livre duquel on peut tourner les pages, apposer un marque-page ou encore se reporter à l'index comme en "référence thématique" (objet ou thème de la page du jour alors rédigée)!

Ci-avant, sur un autre site, j’avais été touché par le témoignage d’une personne qui avait passé une mauvaise journée et dont les autres jours ne semblaient pas forts différents de celui décrit!

«Tenir!», disait-elle, «tenir... coûte que coûte!»...

J’aurais aimé pouvoir lui apporter un peu de cette "présence" qui dépasse les mots et tout ce à quoi on cherche à se raccrocher quand on n’a plus cette présence ou ne la sent plus!

Une fois encore j’y ai retrouvé la "force expression" de celui qui se raconte sans fard et vu à quel point l’écriture représentait un «média», ancrage ou jalon, important dans les moments de particulière pesanteur!

Merci à la vie de m’avoir mis sur les traces de «Journal Intime»!