JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Mes pensées Journal intime créé par Emynona

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Les livres à l'école...
 Qui suis-je?
 Amour toujours..
 Lui...
 Pourquoi..
 Ouh espagnol!
 Tsss
 Ouin... 1er jour d'école
 Hummm miam :D
10   Gueule de bois...
11   Ces femmes qui n'aiment pas ÇA
12   Fin de samedi soir...
13   Beau dimanche apres-midi...
14   Fantastique lundi de travail...
15   Mmmmm... belle soirée
16   Que pedo!!
17   Belle soirée de fête...
18   Criss
19   C'est fait
20   Arf...
21   La vie secrète des gens heureux...
22   Fuckin player!
23   Ah.. mélancolie..
24   Bientôt le 18 sept..
25   Ouff... besoin de sommeil
26   Journée pluvieuse
27   Ouff la FDS...
28   Jour d'octobre
29   JEEE suis folle.
30   1 mois et demi plus tard...
31   Folle folie...
32  --------------
33   Que vida la mìa!!
34   Besoin de vivre!!
35   Ma vie future
36   Il fait froid, qu'on me réchauffe...
37   Abrutis..
38  Journée ennuyante
39   Indécise
40   SEmaine d'exams
41   Tot le matin! Tralalala
42   Besoin de me confier
43   J'en ai marre
44   Nous, les enfants du divorce
45   Ptit résumé de vie... jsai po pk
46   Après tout, c'est la vie!
47   Oh Juillet, juillet
Journée ennuyante      page publique

Alors là.. je suis tannée.

On a un film de 10 minutes, donc des heures de filmage, à remettre dans une semaine et demi, on a qu'une scène de faite, pas de montage, pis la criss y'a rien que moi qui bouge là-dedans! Tsé je suis en équipe avec Méli et Stef, et puis voilà, c'est un court-métrage. J'ai écrit... le script, le journal de bord, me suis occupée de réserver la caméra et là genre... en suppliant je demande : pouvez-vous venir tourner une petite heure... et je me vais envoyer chier. Non mais merde à la fin!

Cette fille-là, Stef, à m'énerve plus que jamais ces jours-ci. Mme veut devenir psychologue!! Il faut déjà être humain pour être psy, il me semble... pourtant elle a le profil bitch caractéristique aux psys (que je n'aime pas, en passant). Je veux dire, je lui ai rien fait, j'arrive souriante comme toujours et je me fais bêtement envoyer chier. En plus du nombre inconsidérable de fois où genre a fait semblant que je n'existe pas. Tsé, en dehors de l'école je me tiens pas vraiment avec, si on se voit c'est à cause de Méli qui elle est l'organisatrice d'activités par excellence... mais y'a comme ... une impression de qu'on se fait avoir. Elle ne nous appelle jamais, elle, et Méli appelle toujours tout le monde, sinon y'a moi qui l'appelle pour m'informer comment elle va sinon les autres... je veux dire...
J'aimerais ça avoir des amis... moi si j'étais triste, qui je serrais dans mes bras? Personne... genre j'ai des amies qui sont plus colleuses oui, mais je veux dire, les proches, pas pentoute... ou tsé un : comment ça va aujourd'hui des fois, quand j'ai les larmes aux yeux d'écoeurite aigue. Mais tout le monde s'en fout, comme Simon aussi. Pourquoi ce sont toujours les gens que je ne connais pas qui vont me demander pourquoi je vais pas bien aujrd, etc. Les autres c'est comme... no way là, reste triste.
Bin oui c'est comme ça ein! Tsé par exemple, on est devant les casiers. Si je veux m'intégrer à la conversation, je dois annoncer quelque chose de triste et là ca va les faire sourire intérieurement que quelque chose de plate m'arrive. Mais quand c'est quelque chose de bien, du genre, ah oui j'ai vu mon chum, c'est comme va chier on te parle pas à toi. On ne peut pas juste être heureux des fois, il faut toujours avoir quelque chose de négatif à dire? Voyons, si la vie était comme ça, on devrait tous se suicider. Le Mexique est si loin...

Messemble là-bas, tout le monde était toujours joyeux et même les histoire les plus insignifiantes voulaient dire quelque chose... je veux dire, on m'écoutait pour tout, on m'ignorait pas!

Ah pis là jsuis tannée... tsé aujourdhui je passais dans le couloir, et là y'a Gui qui me regarde comme d'hab... et bon je feins un petit salut avec le visage le plus inexpressif possible parce que sa blonde était à coté, et qu'elle lui a dit d'arrêter de faire ça. Et puis là il m'a écrit un msg dans mon agenda du genre :
Salut très chère TOI, ça va bien, tu es assise à coté de moi ça me donne des papillons dans le ventre, je sais que tu as un chum et que moi j'ai une blonde mais Cette Fille, n'est là que en attendant, c'est toi que j'aime. Continue d'être belle comme ça et prends ça au sérieux.
xxx
Un truc comme ça qui m'a écrit.. jtais genre.. bon.. moi aussi je lui ai déjà écrit un mot mais c'était des conneries. Qu'est-ce qu'il veut à la fin? Il m'énerve là, oui j'ai compris qu'il trippait pas sur moi, ça je le sais depuis toujours, mais là on est rendus en secondaire 5, grandis là si tu me trouves laide bin lâche moé! Osti, je lui avais jamais parlé avant le mois de septembre passé là, je veux dire, calm down please..
En tout cas, ça été vraiment merdique aujourdhui comme toute la semaine... osti que j'ai hâte de rentrer au cégep, je suis pu capable du secondaire, et d'être toujours avec les même gens plates et mauvaise humeure!

Pis en plus à soir j'ai du maudit JE... ahh j'ai hâte à la fin de semaine, en fait j'ai hâte à rien pentoute, j'aimerais que cette semaine parte... pourquoi j'ai pas plus de vrais amis.. pourtant j'essaye.. je parle le plus possible, je m'intéresse aux autres tout en essayant de rester intéressante moi aussi... je.. je les appelle pour faire des trucs, mais ils veulent jamais... pourquoi j'ai l'impression que personne ne m'aime vraiment .. :(