JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Mes pensées Journal intime créé par Emynona

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Les livres à l'école...
 Qui suis-je?
 Amour toujours..
Lui...
 Pourquoi..
 Ouh espagnol!
 Tsss
 Ouin... 1er jour d'école
 Hummm miam :D
10   Gueule de bois...
11   Ces femmes qui n'aiment pas ÇA
12   Fin de samedi soir...
13   Beau dimanche apres-midi...
14   Fantastique lundi de travail...
15   Mmmmm... belle soirée
16   Que pedo!!
17   Belle soirée de fête...
18   Criss
19   C'est fait
20   Arf...
21   La vie secrète des gens heureux...
22   Fuckin player!
23   Ah.. mélancolie..
24   Bientôt le 18 sept..
25   Ouff... besoin de sommeil
26   Journée pluvieuse
27   Ouff la FDS...
28   Jour d'octobre
29   JEEE suis folle.
30   1 mois et demi plus tard...
31   Folle folie...
32  --------------
33   Que vida la mìa!!
34   Besoin de vivre!!
35   Ma vie future
36   Il fait froid, qu'on me réchauffe...
37   Abrutis..
38   Journée ennuyante
39   Indécise
40   SEmaine d'exams
41   Tot le matin! Tralalala
42   Besoin de me confier
43   J'en ai marre
44   Nous, les enfants du divorce
45   Ptit résumé de vie... jsai po pk
46   Après tout, c'est la vie!
47   Oh Juillet, juillet
Lui...      page publique

Pourtant quand j'étais avec lui, avec Simon...

Durant mon séjour au Mexique.. je l'ai trompé.

Le monde, mon monde, ma vie... j'avais tout oublié.. là-bas je vivais au jour le jour. Tous les jours amenait quelque chose de nouveau... c'était la vraie vie là-bas... l'école c'était super pour la première fois de ma vie... là-bas les jeunes sont amis avec leur profs, on peut jaser en classe, on peut aller déjeuner si on a faim, on peut sortir de nos cours si on se sent mal... c'était génial... et puis les Mexicains eux-même... quels amours! J'étais en amour avec ces gens-là... ils sont tellement... ils sont gentils, très ouverts aux étrangers, tu les rencontres et tu sais qu'ils seront tes amis pour la vie... ils vivent leur vie à forte intensité, ils ont de vrais émotions... je veux dire... ils n'ont pas peur de leurs sentiments. S'ils sont amoureux, c'est qu'ils le sont par dessus là tête! S'ils détestent quelqu'un, c'est une haine incontrolable... s'ils ressentent de l'amitié pour un autre, c'est fidélité au max... c'était tout simplement génial en plus ils sont toujours prêts à rire et à faire la fête... vous êtes vous déjà saoulés sur les heures de cours? Haha...

ET puis voilà... je suis tombée amoureuse là-bas. C'était étrange. Je me souviens de la première fois que je l'ai vu.. c'était à une petite soirée on était allé regardé un match de soccer en ville et boire une bière bien normal quoi.. et puis bah rien.. je sais pas il était pas super beau tsé.. pa le genre que tu t'intéresses à lui comme ça. Mais il était super gentil je l'ai connu un peu au cours des 4 semaines qui ont suivi. Mais c'était drôle je fantasmais sur l'idée de l'embrasser il avait de superbes lèvres... pleines quoi... et puis un soir on était allés à un party, on avait bu.. et danser ensemble. Ça été la seule fois que j'ai dansé avec lui. Il avait une copine et moi j'avais mon chum. Mais je sais pas par la suite durant la soirée c'était différent. Et aussi dans la voiture en revenant... rendus devant chez lui, j'avais envie d'aller aux toilettes alors je suis entrée.. et puis là-bas quand on se salue on se donne une bise sur la joue (une seule) alors je m'approchais de lui pour lui faire la bise... et on s'est embrassés. Je me souviens très bien. Il faisait noir, la porte était ouverte mais on ne pouvait pas nous voir... il était environ une heure du matin on était vraiments bourrés... on était collés et je lui avais murmuré en espagnol que les Mexicains étaient tous des fous... lol.. ah.. il avait rit.. mais bon revenue à la voiture je savais que le lendemain j'allais me cogner la tête sur les murs.. embrasser mon ami? Alors que lui avait une blonde? ... enfin on s'est revus le matin à une partie de soccer... je me souviens que j'avais une sale gueule de bois(la tequila ça tape) et que en plus j'avais des brulures d'estomac à cause du chile... et puis on était très mal à l'aise et rendus loin des autres on avait parlé un peu et dit qu'on était amis et que.. c'était mal. En plus que c'était la quinzaniera de sa blonde ce soir-là(un méga party pour les 15 ans des filles la bas...) alors j'y étais allée mais je me suis vite sentie mal à cause de mes brulures de ventre alors j'étais retournée chez lui et je m'étais couchée dans son lit... alors eux étaient revenus vers 5h et s'étaient couchés à genre à 7h... alors le matin vers 10h j'étais descendue avec lui et on s'était embrassés de nouveau. C'était instinctif je ne savais pas ce que je faisais.. durant tout le matin aussitôt qu'on étais seuls on s'embrassait... c'était fou j'en avais besoin.. quand on dit que quelqu'un est son oxygène.. je le ressentais totalement comme ça. En plus il embrassait tellement bien c'était magique j'avais de ces frissons chaque fois.

Mais bon durant toute la semaine on s'était pas revus... sauf un peu à l'école mais on restait bien tranquilles... puis je m'étais chicanée avec un des amis.. ce mec-là c'était qu'un con il avait compté à toute l'école que j'avais couché avec lui ou je sais pas.. imbécile.. enfin bref... et à mon bon souvenir... on s'en allait pour sortir... oui dans un bar connu de la ville.. alors voilà j'étais montée dans sa chambre pendant que les autres jouaient au billard... et il se changeait (pas nu devant moi là...) et on discutait gaiement on était vraiment... on s'entendait super super bien c'était fou... quand vous êtes dans une langue que vous ne comprenez qu'à moitié c'est vraiment instinctif les amitiés... alors j'en disais des conneries moi... enfin.. il avait fermé la lumière en sortant, s'était retourné et m'avait embrassés... vraiment forts... ahhhhh... durant les semaines qui ont suivi on se voyait toujours en cachette... mais bon là-bas jamais je n'aurais pu sortir seule avec lui pour plusieurs raisons... la première, ma 'mère' de là-bas m'interdisait de sortir sans mon twin... ou sinon avec quelqu'un de confiance... secondo une fille sort pas comme ça avec un gars là-bas et de toute facon on se tient toujours en groupe là-bas donc... on a jamais été seuls longtemps... on a jamais fait l'amour non plus c'était que s'embrasser pourtant je suis une fille disons... chaude? lol... enfin... je me souviens d'un apres-midi, on était chez lui devant son ordi... et on se jasait.. on s'embrassait les autres jouaient aux pools comme d'hab... et ça m'était venu comme ça.. je lui avais dit : je t'aime, en français en plus il comprenait pas... mais quand je lui avais répété il avait compris (je lui avais répété en français..) et il m'avait dit la même chose.. c'était fou j'étais en amour par dessus la tête avec ce gars là apres... 2, 3 semaines?? Quand j'y pense... et on arrêtait pas de penser au moment ou l'on devrait se quitter... il me disait à quel point il avait de la misère à être avec sa blonde... ça faisait 1 an et demi qu'il était avec elle et il ne l'a pas laissé tout simplement parce que moi j'étais là pour 2 mois... et il est toujours avec elle c'est revenu à la normal... en tout cas.... quand on s'est séparés.... oh god... mon coeur était brisé... mais vous comprenez... ce gars-là... je veux dire... mon coeur était en miette, les larmes éternelles, j'ai pleuré des heures et des heures... oui j'étais un peu saoule comme d'hab mais... j'étais effondrée, en petite boule... juste y penser je pleure encore... je me trouve tellement conne ce soir-là j'étais pas vraiment resté avec lui j'étais allé jaser avec pleins d'autre monde oui c'est normal mais... enfin... mes émotions étaient tellement pures, mes sentiments aussi!! des fois on se sent en amour mais il y a toujours un tic... et lui il y en avait pas... et je savais que c'était pareil pour lui.. il a pleuré lui aussi. Enfin... ce matin-là je suis partie en avion... et dès que l'avion a décollé j'ai lu sa lettre. Il m'avait écrit une lettre... je l'ai toujours cette lettre... et quand je suis triste ou nostalgique je la lis...

Biensûr je suis revenue à Québec... et mon chum m'attendait.. biensûr il m'a sauté dessus et embrassé... je crois que j'aurais jamais tenu un tel role de ma vie... une vraie actrice je l'ai embrassé, j'ai fait semblant d'être tellement heureuse de le voir, et tous mes amis... et puis je suis revenue chez moi... ark j'aurais vomi juste à me rendre compte que j'étais de retour là... et avec lui en plus.. ce con là il m'avait pas donné plus de nouvelles qu'il n'en faut quand j'étais au Mexique... lui pouvait m'appeler, pas moi... et sur MSN on se parlait même pas... quel con... et pourant oui je l'aime encore... comme une conne... parce que biensûr revenue à Québec je me sentais plus amoureuse de lui... mais l'amour est revenu après quelque semaine, mais un amour disons... plus passionnel... pourtant j'ai tellement pleuré quand je l'ai quitté mais... c'était des larmes disons... mon ccoeur était moins à terre qu'au Mexique.. quelle folie... ah j'écris et j'écris... je m'en fous que l'on ne me lise pas... mais bon, ce souvenir je vais le garder toute ma vie. Est-ce qu'un jour je reverrai ce mec? Mon Juan... ah.. :( :( :(