JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


il était une fois la vie... Journal intime créé par l.u.n.e.t.o.i.l.e

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 y a une première fois à tout!
 par où commencer...
 tendance
 A la découverte de son corps...
 un si petit être, l'ange de ma vie
 je veux mourir
 pfff...le respect ça existe tu sais!
 je me souviens...
 juste une lettre d'elle...merci.
10   c'était il n'y a pas si longtemps...
11   - instant de vie -
12   les paradis interdis...
13   Ayez la rage!
14   donnez-lui les ailes...
15   juste une petite parenthèse
16   un petit peu plus sur moi
17   je suis...
18   quand tu me diras...
19   les rêves ça poussent sous la pluie...
20   bi,... donnez moi votre point de vue
21   Barbes - Clichy
22   Pourquoi ne pas tout lacher...
23   RE
24   envie de lui...
25   ce Grand bonhome là
26   A toi Julian...
27   et une rupture de plus, une!
28   Je t'aime Julian
29   toujours là
30   besoins sexuels différents
31   Ã©ternels amants
32   c'est ainsi
33   un peu de bonheur, beaucoup de deception
34  L'âge de la souffrance
L'âge de la souffrance      page publique

L'âge de la souffrance, c'est quoi?

Si la souffrance n'est pas fait pour les petits coeurs, alors pourquoi ces coeurs là le connaissent-il?
Les gens sages peuvent disséquer les âmes, analyser, désapprouver; ils oublient que nous ne sommes pas responsable de notre coeur... Vous n'attendiez rien, ne demandiez rien; la souffrance passe comme un cyclone et voila, tout est bouleversé dans votre vie.

L'âge de la souffrance? C’est l'âge où l'on souffre!

On était bien heureux, bien à l'aise, gentiment installé dans son petit coin d'enfance. La porte s'ouvre, il faut sortir, on est obligé de le faire. On peut vous défendre d'avoir l'air de souffrir mais on ne peut pas vous défendre de souffrir; car la liberté du coeur, de l'âme est la seule vraie liberté du monde. Et cette liberté vous est pour ainsi dire imposée. Et on vous dira : "ça ne te vas pas de pleurer". Mais demandez à votre tristesse de répondre!
On souffre pour la première fois parce que la claque de la vie on vous la balancer trop tôt et non pas parce que vous avez décidé que vous étiez assez grand pour avoir mal. Peut être se trouve-t-on soi même beaucoup trop petit. Mais on souffre!

Y a-t-il un âge pour la douleur? Est ce une étape définie dans l'existence, où chacun arrive systématiquement à la même heure? La souffrance, celle qu'avec une secrète honte j'ai toujours appelé "ma brûlure", qu'est ce qu'ils en savent les autres?