JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


il était une fois la vie... Journal intime créé par l.u.n.e.t.o.i.l.e

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 y a une première fois à tout!
 par où commencer...
 tendance
 A la découverte de son corps...
 un si petit être, l'ange de ma vie
 je veux mourir
 pfff...le respect ça existe tu sais!
 je me souviens...
 juste une lettre d'elle...merci.
10   c'était il n'y a pas si longtemps...
11   - instant de vie -
12   les paradis interdis...
13   Ayez la rage!
14   donnez-lui les ailes...
15   juste une petite parenthèse
16   un petit peu plus sur moi
17   je suis...
18   quand tu me diras...
19   les rêves ça poussent sous la pluie...
20   bi,... donnez moi votre point de vue
21   Barbes - Clichy
22   Pourquoi ne pas tout lacher...
23   RE
24   envie de lui...
25   ce Grand bonhome là
26   A toi Julian...
27   et une rupture de plus, une!
28   Je t'aime Julian
29   toujours là
30   besoins sexuels différents
31  éternels amants
32   c'est ainsi
33   un peu de bonheur, beaucoup de deception
34   L'âge de la souffrance
éternels amants      page publique

j'ai vu olivier aujourd'hui. Je ne sais pas pourquoi mais c'était bien.
J'avais passé une bonne partie de la nuit à parler avec lui au telephone et il a demandé à me voir... sans doute à cause de l'annonce de cette possible tumeure au cerveau et de cette éventuelle MST. Je lui ai dit que je ne voulais pas qu'il ait pitié, il m'a très bien rétorqué que ce n'était pas le cas.
Les quelques heures passées auprès de lui m'ont fait du bien. c'était génial.

Olivier fait parti de ces hommes foutus, accrocs aux paradis artificiels et au péché véniel, amoureux de toutes celles qu'ils n'ont pas encore eues, et qui finiront seuls. Il fait parti de ses hommes que chaque fille rêve d'avoir, même pour se faire baiser juste une nuit, Olivier a ce pouvoir là et il en maîtrise parfaitement les forces... Olivier est comme ça et je l'aime comme ça. Je ne veux pas qu'il change, pas comme toutes ces connes qui prétendent l'aimer mais qui lui demandent de changer. il sait que je ne lui demanderai jamais ça comme je sais qu'il ne me le demandera jamais . "Je l'aime en tant que salop, il m'aime en tant que petasse"; ça c'est ce que les filles croient, c'est faux. Nous nous aimons parce que nous ressentons l'un envers l'autre une multitude d'emmotions contradictoires qui fait l'essence même de tous nos désirs. Il sait que je comprends ce qu'il est puisque je suis pareil.
Olivier et moi nous aimons. Nous pourrions être heureux ensemble. Mais nous ne voulons pas de ce bonheur là, nous sommes trop libres pour ça. Nous, nous nous aimons dans la ferveur d'un baiser, dans l'effleurement de nos corps, dans l'unison de nos rire.
Lui et moi, nous nous aimons à en mourir, nous débordons de désir l'un pour l'autre, nous suffoquons de tendresse l'un pour l'autre...
Olivier et moi préférons nous aimer au présent, dans l'immédiat, dans le fugace instant et non dans le toujours.
Nous nous aimons n'importe ou, n'importe quand simplement parce que nous n'avons pas le temps d'attendre.