JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


il était une fois la vie... Journal intime créé par l.u.n.e.t.o.i.l.e

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 y a une première fois à tout!
 par où commencer...
 tendance
 A la découverte de son corps...
 un si petit être, l'ange de ma vie
 je veux mourir
 pfff...le respect ça existe tu sais!
 je me souviens...
 juste une lettre d'elle...merci.
10   c'était il n'y a pas si longtemps...
11   - instant de vie -
12   les paradis interdis...
13   Ayez la rage!
14   donnez-lui les ailes...
15   juste une petite parenthèse
16   un petit peu plus sur moi
17   je suis...
18   quand tu me diras...
19   les rêves ça poussent sous la pluie...
20   bi,... donnez moi votre point de vue
21   Barbes - Clichy
22   Pourquoi ne pas tout lacher...
23   RE
24   envie de lui...
25   ce Grand bonhome là
26   A toi Julian...
27   et une rupture de plus, une!
28   Je t'aime Julian
29   toujours là
30  besoins sexuels différents
31   Ã©ternels amants
32   c'est ainsi
33   un peu de bonheur, beaucoup de deception
34   L'âge de la souffrance
besoins sexuels différents      page publique

Petite histoire pour faire sourir...

Je n'avais jamais compris pourquoi les besoins sexuels des hommes et des femmes sont si differents. Je n'avais jamais compris toutes ces histoires de Mars et Venus. Et je n'avais jamais compris pourquoi les hommes reflechssaient avec leur tête et les femmes avec leur coeur.

Une nuit de la semaine dernière, me copine et moi nous sommes couchés, nous avons commencé à nous remuer sous la couette avec cet inévitable et coquin jeu de se toucher mutuellement un peu partout...
Moi j'étais déjà "full hot" et croyais que c'était réciproque étant donné le caractère osé de nos calins mutuels... Mais à ce moment précis elle m'a dit : "Ecoute... maintenant je n'ai pas envie mon amour, j'ai seulement envie que tu me serres fort dans tes bras, mhm?".
Et j'ai dit : "QUOI !!??"
Alors elle a dit les mots magiques : Tu ne sais pas te connecter avec mes besoins emotionels de femme". Enfin, j'ai capitulé, et, résigné, je me suis dit que cette nuit je n'allais pas avoir du sexe, alors je me suis endormi.
Le jour suivant nous sommes allés faire du shopping au centre comercial. Je la regardais pendant qu'elle essayait trois très chères mignones petites robes. Comme elle n'arrivait pas à ce décider pour l'une ou pour l'autre je lui ai dit de prendre les trois. Alors, toute emotionnée et motivée par mes mots compréhensifs elle m'a dit qu'elle avait besoin d'une petite paire de chaussures qui irait bien avec, qui coûtait 600 euros la paire, ce à quoi j'ai répondu que cela me semblait parfait.
Ensuite nous sommes passés par la bijouteris du même magasin, d'où elle est sortie avec des bracelets incrustés de diamants. La pauvre... si vous l'aviez vue... elle était toute émue! Je crois qu'elle a cru que je devenais fou, mais de toute façon, à dire vrai, elle ne s'en souciais pas beaucoup...
Je crois qu'elle me testait lorqu'elle m'a demandé un très cher jeu de clubs de golf professionnel "première classe". Mais je crois avoir brisé tous ses shémas mentaux lorsque je lui ai encore dit oui.
A cette hauteur elle était presque excitée sexuellement... vous auriez du voir son visage!!! C'est alors qu'avec son meilleur sourire elle m'a dit : "Allons à la caisse pour payer". J'ai beaucoup de mal à me retenir pour ne pas rire lorsque je lui ai dit : "Non mon amour, je crois que maintenant je n'ai pas envie d'acheter tout ça". Franchement vous auriez du voir son visage lorsque je lui ai dit : "je veux seulement que tu me serres dans tes bras".
Et au moment où son impressionnant visage à commencé à se remplir de colère et de haine, j'ai simplement ajouté : "Tune sais pas te connecter avec mes besoins financiers d'homme".

Je crois que je n'aurais plus de sexe avant le printemps 2004.