JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


il était une fois la vie... Journal intime créé par l.u.n.e.t.o.i.l.e

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 y a une première fois à tout!
 par où commencer...
 tendance
 A la découverte de son corps...
 un si petit être, l'ange de ma vie
 je veux mourir
 pfff...le respect ça existe tu sais!
 je me souviens...
 juste une lettre d'elle...merci.
10   c'était il n'y a pas si longtemps...
11   - instant de vie -
12   les paradis interdis...
13   Ayez la rage!
14   donnez-lui les ailes...
15   juste une petite parenthèse
16   un petit peu plus sur moi
17   je suis...
18   quand tu me diras...
19   les rêves ça poussent sous la pluie...
20  bi,... donnez moi votre point de vue
21   Barbes - Clichy
22   Pourquoi ne pas tout lacher...
23   RE
24   envie de lui...
25   ce Grand bonhome là
26   A toi Julian...
27   et une rupture de plus, une!
28   Je t'aime Julian
29   toujours là
30   besoins sexuels différents
31   Ã©ternels amants
32   c'est ainsi
33   un peu de bonheur, beaucoup de deception
34   L'âge de la souffrance
bi,... donnez moi votre point de vue      page publique

Une immensité de questions emplissent mon esprit, j'ai l'impression de me noyer dedans. J'ai plus d'air. Je ne sais plus ce que je suis. Avant c'était plus simple. J'étais pareil aux autres. Ou tout au moins c'est tout ce que j'osais montrer. Maintenant c'est different. Ni hétéro - Ni homo - Bi- " c'est pas une identité sexuelle ça" Merci. Merci de me faire mal. La morale étant facile, on vous dit aisément "Mais tu sais, il faut assumer, il n'y a pas de honte à ça(!)" "T'es normal". Rien que le fait de préciser que l'on est pas différent souligne cette difference. Pour certains c'est dégueulasse, pour d'autre qu'une folie sexuelle, pour moi c'est juste l'affirmation de ce que je suis.
Parfois, lorsque les remarques de certaines personnes un peu trop maladroites fusent dans tous les sens, je sens que ma gorge se sert, que mes mains se crispent, que mes yeux se noyent. J'arrive parfois à me raccrocher à quelque chose d'exterieur, mais il arrive que rien ne veuille me sauver. Alors j'éclate en sanglot. Tout le monde se tourne vers moi. Je dis que c'est un coût de fatigue, que je me suis engueulée avec mon copain, ou une autre connerie de ce genre. C'est faux. Je voudrais pouvoir crier la vérité. Oui j'aime les filles et je vous emmerde!
Bien sûr certaines personnes sont au courant, pas mal de gens je dois dire. Mais pas assez à mon goût. Et puis lorsque j'ai dit à ma meilleure amie (Justine) ke j'avais fait l'amour avec une fille elle m'a tapée une putain de crise de jalousie. Parce ke en fait pour tout vous dire, la première fois ke j'ai fait des trucs avec une fille c'était elle, je devais avoir 15 ans. Mais on s'est juste embrassée et caressée. C'était vraiment bien. En plus c'est une très belle fille (elle est chatain avec quelques reflets roux, de grand yeux verts, mate, une très jolie bouche, 1.65 environ, 53-54kg). Et cette nuit là on s'est promis ke si on devait faire un jour l'amour avec une fille ça serait toutes les deux. Mais j'ai pas tenu cette promesse alors elle m'en a un peu voulu. Depuis le jour où je lui ai dit, elle a pas arreté de m'allumer! Elle a un copain depuis 3 ans et il est un peu jaloux de l'attention qu'elle me porte. Mais bon, c'est mon meilleur ami et donc il comprend.

C'est bizarre mais je n'arrive pas à m'imaginer vivre avec une fille, où tout au moins avoir une relation durable avec elle. Je veux les deux. Et d'ailleurs c'est un peu ce ke j'ai en ce moment, un copain et une copine. Ca peut peut être choquer certain mais oui j'ai une vie sexuelle libérée.

J'aimerais savoir votre avis sur tout ça, sur la bisexualité, sur ma façon de gérer les choses, je ne vous demande pas souvent votre opinion mais là j'en ai besoin. Juste quelques conseils...