JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


voleuse de vie Journal intime créé par weimali

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 intro indispensable
 intro, importante
 là où j'en suis, aujourd'hui
 comment tout a commencé
 il m'est arrivé de couler
 j'ai appris 2/3 trucs
 y'a des sales légendes
 'fo subir tous les experts
 un sale dimanche de printemps
10  c'est pas moi qui l'ai dit
11   page spéciale : interruption momentanée des hostilités
12   Pourquoi(S) ?
13   Et maintenant ?
14   noyeux joel
15   Janvier 2006 – Quoi faire de tout ça ?
16   Juillet 2006 – l’oiseau mazouté, dans toute sa perplexité
c'est pas moi qui l'ai dit      page publique

tiens, quelques citations de quelques grands hommes

WOODY ALLEN
Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse

PIERRE DESPROSGES
Je hais les médecins, les médecins sont debout, les malades sont couchés. Et les médecins debout paradent au pied des lits des malades couchés, et leur jettent au visage sans les voir des mots gréco latins qu'ils ne comprennent pas. Surtout, ne pas déranger le médecin debout, qui a la science et qui cache sa propre peur de la maladie en distribuant sans sourciller ses sentences définitives et ses médicaments approximatifs

FRANCIS BLANCHE
Quand on a la santé, c'est pas grave d'être malade

PIERRE DAC
En médecine empirique, un bon guéri vaut mieux que deux qui ne le sont pas.

JACQUES DEVAL
Une joie partagée est une double joie; un chagrin partagé est un demi-chagrin

DANIEL PENNAC
Quand tout est fichu, il y a encore le courage

G DE NERVAL
La mélancolie est une maladie qui consiste à voir els choses comme elles sont

FLAUBERT
Nerveux : se dit à chaque fois qu'on ne comprend rien à une maladie

PROVERBE AFRICAIN
A l'envers des nuages, il y a toujours un ciel

TIMSIT
Dieu a construit le monde en une semaine et comme on n'a pas voulu le payer, il a rajouté les maladies

TRISTAN BERNARD
Gond : limites du sang froid

MARCEL ACHARD
Il est plus facile de sortir de ses gonds que d'y rentrer