JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


voleuse de vie Journal intime créé par weimali

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 intro indispensable
 intro, importante
 lĂ  oĂą j'en suis, aujourd'hui
 comment tout a commencĂ©
il m'est arrivé de couler
 j'ai appris 2/3 trucs
 y'a des sales lĂ©gendes
 'fo subir tous les experts
 un sale dimanche de printemps
10   c'est pas moi qui l'ai dit
11   page spĂ©ciale : interruption momentanĂ©e des hostilitĂ©s
12   Pourquoi(S) ?
13   Et maintenant ?
14   noyeux joel
15   Janvier 2006 – Quoi faire de tout ça ?
16   Juillet 2006 – l’oiseau mazouté, dans toute sa perplexité
il m'est arrivĂ© de couler      page publique

MAI 2004

bonsoir,
je m'excuse par avance de ce message : sachez bien que je n'ai pas trouvé d'autre voie (dans toutes ses orthographes) que de poster ici, .... et que le cri ci dessous ne m'empêche en rien de me réjouir de toutes vos bonnes nouvelles, de vous soutenir pour vos moins bonnes, et de vous admirer pour votre courage

voilà, il y a quelques mois, en hiver dernier, j'ai laissé mon premier message ici, et je l'ai appellé "une bouteille à la mer" ; je sincèrement à vous remercier de l'avoir prise, puis tenue à flots, puis enrichie

depuis
on m'a diagnostiqué comme ça, d'un coup, plaf, une endométriose très sévère : ovaire gauche aux endométriomes multiples, ligaments us bouffés, ovaire droit invisible, nodule vaginal, nodule rectovaginal, nodule inifltrant au sigmoide, et adhérences partout, de tout avec tout

après l'encaissement de ça, j'ai du avaler, comme nous toutes, décapeptyl, lutényl, surgestone 500
.... et avaler que mon opé (impliquant une poche pendant 3 mois et le ventre de Frankenstein) ne pourrait avoir lieu qu'en décembre prochain

j'ai grossi, j'ai cellulité, j'ai crié, j'ai pleuré, j'ai espéré, j'ai lutté, j'ai parlé ........

j'ai eu mal, j'ai eu peur, j'ai eu de la colère, ...

mais j'en peux plus lĂ  : j'ai 7 mois de bagne dans les baskets, et il en resterait encore 7 autres !
tout ça pour un bénéfice plus qu'aléatoire en terme d'aspect physique, de moral, de perspectives d'avenir (voyager et être maman, voilà l'avenir que je me voulais, moi, c'est pas trop demander ça , si ?)

bon, clairement, je crois que j'ai "Lost the track of the world" maintenant

mon problème n'est même plus la peur de l'avenir, c'est tenir une seule journée

mon problème n'est même plus d'être écoutée, je ne suis plus qu'un cri muet, horrible, et qui ne sort pas, que personne de mon entourage ne veut ou ne peut plus entendre

mon chagrin n'est plus que souffrance
je ....

je sais ce que vous allez dire, et qui est vrai :
- la roue tourne (oui, pour qui ? quand ?)
- les psys sont adaptés dans nos situations (oui, vu déjà, bof)
- c'est une déprime, c'est normal (oui, entre les ultradoses chimiques, la peur, le pb identitaire etc ... plein de causes qui s'additionnent)

mais, les filles, rien, tout ça je l'ai entendu, et je me le suis dit ....
tout ça m'a donné un sursaut il y a quelques jours : arête de bosser, tant pis pour ton entourage ne te formalise pas ils ont leurs propres démons, va chez le psy : j'ai fait, mais ....

je reste une pauvre petite chose tordue de douleur, invisible ou "en trop" peut ĂŞtre, et devenant chaque jour un peu plus moche

j'arrive plus Ă  pleurer, ni Ă  parler,

j'ai perdu mes connexions avec les gens que j'aimais, et ... avec ce que j'Ă©tais

j'ai pas envie de mourir, c'est pas ça ... j'ai juste plus envie, même pas, plus la force, de continuer ...

parceque je n'espère plus, en fait

c'est pourquoi, j'espère que vous comprendrez que je vais laisser tomber le forum un peu ....
don't take it personnaly, au contraire

c'est juste que je ne suis plus qu'une pseudo femme, qui, à bientôt 30 ans, double de volume, pleure tous les jours que Dieu fait depuis 7 mois, hurle après ceux qui approchent sans raison à peu près tous les 3/4 jours depuis 7 mois, et réfléchit avant de faire un pas ou de s'assoir ... à 30 ans

c'est juste que je suis devenue une mauvaise grande soeur, trop difficile Ă  porter, et qui se formalise de peu ....

une mauvaise copine qui appelle trop souvent au secours,

et que je n'aurai été une petite copine que de quelques mois (elle est bien Marie comme ça quand tu la connais pas, ti tombes raide dingue d'elle, mais au bout de quelques temps d'examen détaillé, elle te fait fuir)

c'est juste que, voilĂ , je ne veux plus avoir Ă  vous imposer, Ă  vous aussi, mes errements .....

au revoir