JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


voleuse de vie Journal intime créé par weimali

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 intro indispensable
 intro, importante
 lĂ  oĂą j'en suis, aujourd'hui
comment tout a commencé
 il m'est arrivĂ© de couler
 j'ai appris 2/3 trucs
 y'a des sales lĂ©gendes
 'fo subir tous les experts
 un sale dimanche de printemps
10   c'est pas moi qui l'ai dit
11   page spĂ©ciale : interruption momentanĂ©e des hostilitĂ©s
12   Pourquoi(S) ?
13   Et maintenant ?
14   noyeux joel
15   Janvier 2006 – Quoi faire de tout ça ?
16   Juillet 2006 – l’oiseau mazouté, dans toute sa perplexité
comment tout a commencĂ©      page publique

JANVIER 2004

bonjour
je découvre à l'instant (ou presque) votre site ...... ouf ! enfin, des mots clairs, et une approche franche et honnête du problème ! merci

alors voilà, commençons par le comencement ..

non, avant, pardon, faisons un détour par ce qu'ont été ces derniers jours pour moi :
je passe mon temps à m'excuser ! m'excuser auprès des quelques collègues qui m'ont trouvée bizarre ou m'ont récupérée en larmes, m'excuser auprès de mes amis à qui j'inflige chaque étape de mes doutes et fais porter le poids de mes angoisses, m'excuser auprès de mon généraliste parce qu'il parait que si je ne me "resaissis pas" et que je reste "dans cet état", "on ne pourra pas me traiter" ...

voilà, je soufre depuis 2 ans de règles atrocement douloureuses ; inclus, un aterrissage aux urgences un dimanche soir et moultes séances de métamorphose mensuelle...
quand je dis douloureuses, soyons claires, je dis : mal Ă  ne plus tenir debout, Ă  ne plus ĂŞtre au courant quand j'ai envie de faire pipi, Ă  ne pas dormir, Ă  trimballer une envie de vomir pendant 5 jours tous les 21 jours !

bref, ma gynéco et mon généraliste m'ont expliqué pendant 2 ans que, si toutefois je ne m'écoutais pas, alors, et vraiment c'était la seule chose à faire pour que j'arrête mes salades, je pourrais prendre la pillule, mais bon, puisque je suis célibataire et bientôt trentenaire, je dois m'écouter, en fait

il y a 6 mois, j'ai observé que mon ventre gonfllait, mes 2 thérapeutes de confiance m'ont alors prescrit : de m'écouter moins (ce qui me permettrait de juguler mon cinéma chronique), et de faire un régime

il y a 3 mois, lors d'un déplacement professionnel au fond du désert algérien, j'ai bénéficié d'un nouveau tournant : ventre gonflé comme un barbapapa, règles à tomber foudroyée, puis douleurs tous les jours que dieu fait (à la suite de mes règles, enfin avant les suivantes, enfin tout le temps quoi)

de retour en france, j'ai passé 4 mois à essayer de comprendre et d'avoir une solution (inclus : recherche de tous les virus et mst de la planète)

enfin, j'ai passé une écho !
cette écho me dit que : endométriose carabinée, avec lésions vaginales, ovariennes, et intestinales

elle ne me donne pour l'instant que le droit de passer une irm, (la fameuse qu'on ne peut avoir qu'au bout de 3 mois après la demande, eh ben moi, au vu des clichés, je l'ai dans 3 semaines)

mais apparement je n'ai en aucun cas le droit de demander si oui ou m.... je pourrai un jour ĂŞtre maman : on me dit que :
- 1 la celio ne suffira pas (?),
- que 2 je devrai être contente d'avoir enfin un diagnostic (dis merci au docteur qui ne t'a pas prise au sérieux avant de voir les clichés, et qui regarde ses chaussures ou se fache quand tes questions sont trop pressantes, maintenant),
- et que 3 être maman n'est pas une question pertinente ni autorisée vu mon célibat, sachant que la vraie priorité est d'être soignée et d'éviter les récidives

... voilà, je dois faire mon affaire de ces réponses là, en attendant l'irm, et en le tout avec le sourire s'il vous plait !

... mais là encore, j'ai tort, je sais : alors que j'essaie bravement de continuer à bosser et à inscrire des RV sur mon agenda à des dates qui sont après la date de l'irm ... eh ben, j'y arrive pas tous les jours : souvent je pleure, et tous les jours j'ai peur

il parait que je fais une depression, moi, j'en sais rien, je ne suis pas docteur ni psy, tout ce que je sais, c'est que ne pas avoir de réponses sur ce que sera ou ne sera pas ma vie ou ma féminité me démolit, que de ne pas savoir clairement ce qu'on peut faire et ne pas faire, espérer ou ne pas espérer me manque horriblement .. et que je n'en peux plus
merci de vos réponses, sincèrement, et d'avance