JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


ma petite vie, aussi banal soit-elle Journal intime créé par diddoulafolle

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 juste moi
 mon homme
 la confiance
 snif!!!!
Olivier mon ange, mon meilleur ami
 mais qu'est-ce qu'il y a?
 YES!!!!
 l'amitie
 le 27 mai 2003: journee comme les autres
10   super week-end
11   j'en ai marre!!!!!!!!!!
12   aucune ne se ressemblent
13   juste comme ca, pour le plaisir
14   ce mec il est génial......
15   petite dédicasse......
16   10 Juin 2003
17   mercredi 11 juin 2003
18   c'était bien mais....
19   Jeudi 12 Juin 2003
20   un bébé............
21   ah l'amour!!!!!!!!!!!
22   Vendredi 20 Juin 2003
23   A toi, Baccari
24   aller courage!!!!!!!!
25   Ã‡a me va...
26   Le retours
27   oulàlà!!!!
28   pffff......
29   Pourquoi je pense à lui?
30   Un peu à l'ouest!!!!!!
31   help!!!!
32   souvenirs....
33   Tatouage
34   Enfin ça y est!!!!
35   la fin....
36   Oulàlà!!!!
37   bah j'ai pas trouvé de tire à cette page
38   Mon petit nem
39   pétage de câble!!!!
40   il va être papa
Olivier mon ange, mon meilleur ami      page publique

Voila que je viens d'ouvrir mon journal et je me rends compte que je n'ai meme pas parle de toi. Il est temps que je me rattrape!!!!! Je ne sais pas si tu liras un jour ces quelques lignes (mais j'aimerais tant), mais il faut que tu saches que tu as une place importante dans ma vie. C'est vrai, malgre la distance, tu es toujours la quand j'ai besoin d'un peu de reconfort. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais j'ai l'impression que tu le sens quand je vais pas bien, car dans les instants qui suivent, j'ai toujours un petit signe de toi, comme si tu planais au-dessus de moi. Tu es mon ange, tu me comprends, tu ne me juges pas. Je t'aime d'un amour fraternel, avec cette sensation de t'avoir toujours connu, comme si on etait toujours connecte l'un a l'autre. Ca me manques de ne pas t'avoir avec moi, mais la vie n'est pas toujours comme on voudrait qu'elle soit...