JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

 


mes nuits devant l'pc Journal intime crťť par marlboronights

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Prťface
 introduction/presentation
 pffff....pas facile
 un apres midi tranquille...
 encore un week end de plus !
ce matin au réveil...
 c'est le top aujourd'hui !
 Un ptit coup de gueule rapide
 quelle soir√©e ! m√©morable....
 Maintenant il faut r√©cup√©rer....
10   mes id√©es de la nuit...
11   un jour sans fin...
12   adolescence la retour...
13   un anonyme parmis tant d'autres....
14   j'ai beau critiquer, je ne suis pas mieux !
15   confidences pour confidences...
16   La mer... motif de mon abscence !
17   the come back...
18   moi aussi je peux dire merci...
19   ppffff... enfin de retour
20   que calor !!!
21   il faut un titre...
22   cher petit journal...
23   the tallulah show.... ;-)
24   la boite a pass√©...
25   Sympa aujourd'hui.
26   j'adore √©crire...
27   l√©g√®re amertume...
28   un week end d'automne...
29   la salle de la machine √† caf√©.
30   on m'appelle le deserteur...
31   instant de vie, une rencontre inattendue....
32   bonjour zubial !
33   juste pour dire ce qu'il se passe...
ce matin au r√©veil...      page publique

C'est bizarre la vie desfois... tu vois ce matin, au r√©veil (√©vident !), et bien c'est comme si les choses me paraissait plus claires... c'est comme quand tu te l√®ves et que tu te dis que t'es plus amoureux, je pense que √ßa a du arriver √† certain d'entre vous. Bon je sais que je m'explique mal mais c'est pas grave je vais essayer d'√™tre plus clair, comme mes id√©es. Bon pour resituer le contexte, voila maintenant 3 ans que j'ai quitt√© mon v√©ritable amour, le seul et l'unique que j'ai vraiment u d'un c√īt√©. Bon, j'avoue, j'ai encore √©norm√©ment de sentiments pour elle mais √ßa je l'ai d√©ja dis (m√™me si ce n'est plus pareil), pendant ces trois ans, je me suis toujours demand√© pourquoi √ßa avait d√©rap√© ainsi, quelles √©taient les raisons, tu sais on se culpabilise... etc
Et en me levant, comme souvent, j'ai allumé la télé, c'est comme un rituel chez moi : café/télé... bon je sais qu'il était tard mais jsuis insomniac (d'ailleur hier j'ai regardé insomnia avec al pacino et c'est pas mal du tout, j'étais étonné, je m'attendais à une bonne grosse daube... et non en fait). J'en étais ou ? ah oui ce matin... bon ya jamais rien à la télé et me voilà donc à regarder c mon choix (encore une fois de plus, ça me désole) et le sujet était un truc sur la fidélité du style doit on dire à son meilleur ami qu'il est cocu, ce style de truc. Alors ma soif de curiosité sur le sujet m'a donc forcé à scotcher et c'est à ce moment que je me suis rendu compte comment ma vie était partie en c....
Je te préviens tout de suite ça risque d'être un peu long à expliquer donc si déja ça te saoule, fermes mon livre car la c'est un peu personnel et c'est pour me soulager un peu, tu comprends ?
L'histoire remonte lorsque j'étais en 5eme, 'tain c'est vieux tout ça. A l'époque, une certaine caro (j'espère que personne qui me connait lit ces mots car je vais être grillé de suite ) me désirait, mais malheureusement j'étais avec une autre et il ne s'est rien passé. Elle était éperdument amoureuse de moi et ça a vraiment duré, on ne s'est jamais perdu de vue car on a suivi la même scolarité jusqu'au lycée, et puis j'avoue que je l'adorais vraiment la caro. Desfois il lui arrivait de me relancer, de me proposé juste de couché une fois, elle me promettait monts et merveilles, elle me disait que je ne serai jamais plus heureux qu'avec elle; qu'elle ferai tout son possible pour cela...etc...etc.
Le problème, c'est que je l'ai toujours considéré comme ma meilleure amie et jamais comme ma copine et je pense qu'elle était frustrée après tant d'années sans même pouvoir juste m'embrasser. Bon je sais que ça fait un peu style je me la pète et que je suis un beau gosse mais je crois que jsuis un des seuls mecs qui ait résisté à ses avances (elle est plutot genre femme fatale).
Tout ça pour dire quoi ? Dans une relation, jsuis plutot du genre fidèle, car il n'y a rien qui fait plus mal que d'être cocu ! non ? c'est tellement horrible et pourtant...
Il y a environ un peu moins de 4 ans, √ßa n'allait pas bien avec mon amour et je suis tomb√© dans les griffes de caro qui n'allait elle non plus pas bien : manque d'affection, manque d'amour, de tendresse, d'attention et comme un con, mon c√īt√© "mec" a pris le dessus sur mes principes, sur ma morale et sur elle !
Et me voila, à la chauffer, à la prendre dans mes bras, à l'embrasser... putain que c'était bien ! je pensais même pas à ma copine, c'était comme si elle n'existait plus pendant ces moments. Ca commençait à devenir hard et caro avait tout prévu, son intuition féminine avait du lui dire que j'allais craquer, elle avait fait péter les sous vêtements qui vont bien et ne s'est pas fait prier pour aller plus loin. Mais au moment ou on devait faire du humm humm, ma conscience est revenue. Est ce les vapeurs d'alcool qui redescendaient ou est ce tout simplement mon amour qui manifestait sa présence ? je ne sais pas mais je n'ai rien fais avec elle (juste quelques préliminaires fort agréables quand même). Et donc je suis rentré chez moi, excité mais presque fier de ne pas avoir fait l'amour. Malheureusement, même si j'ai une conscience, elle était très charmante, douce, excitante et je ne pu m'empecher de retourner vers elle, rien ne s'arrangeait avec ma copine et ça non plus ça n'arrangeait rien !
Nous voici chez moi cette fois ci, et pour tout te dire, je ne me rappelle plus de tout car j'ai tellement essayé d'effacer tout ça de mon esprit... on a failli encore une fois couché ensemble mais au moment de l'acte à proprement dit, le fait même de pouvoir lui faire l'amour m'a glacé le sang. Ce n'était plus elle que je voyais mais ma copine et c'était affreux. Depuis ce jour, je ne l'ai jamais revu en privé, toujours avec du monde et je crois que je lui ai fais énormément de mal à la Caro mais celle à qui j'ai fait le plus de mal c'est ma copine car elle s'est toujours douté de quelque chose, voir elle était au courant, je ne sais pas.
Pourtant pendant des mois on est resté ensemble même si ce n'était pas tout le temps rose. C'est la seule fois ou je lui ai menti mais c'était la fois de trop.
Je me suis aperçu ce matin, que si nous étions mal tous les deux, c'était en majeure partie à cause de cette histoire car quand on me connait, on sait que je suis plutot du genre franc et sincère et la j'étais obligé de jouer un autre personnage, jouer la comédie ce n'est pas un problème pour moi, mais devant l'être aimé, c'était un vrai cauchemar.Le fait de jouer un personnage m'a fair devenir un autre que moi même et c'est ma vie qui est devenue une comédie. Ma vie ressemblait à un jeu et c'était comme ça que je voyais les choses, la vie n'était pour moi qu'un gigantesque jeu (comme diraient les inconnus, c'est le jeu de la vie !).
Aujourd'hui, Caro est avec mon meilleur ami que j'ai perdu de vue depuis...
C'est triste, et le plus triste dans l'histoire c'est que je me demande s'il n'y a pas du un peu fait exprès de la part de Caro. Je veux pas tout lui remettre dessus car j'ai ma part de responsabilité mais j'ai perdu les 2 êtres les plus chers dans ces deux histoires et quelque part je lui en veux...
Je pense que si je n'avais pas u d'histoire avec elle, je serai encore avec mon amour, et peut être caro serait avec mon meilleur pote mais au moins je les verrai encore tous les deux...
C'est con comme la vie ne tient à rien desfois... mon dérapage à moi, c'était caro et ce n'est qu'aujourd'hui que je m'en aperçois clairement. C'est malheureux car je te jure qu'avant je n'en avais pas la pleine conscience et aujourd'hui je me sens tellement bête... limite con !
Mais qu'est ce que je suis con !!! et pourtant si je pouvais revenir en arrière, je suis persuadé qu'il se passerai la même chose, le seul truc, c'est que je n'agirais pas de la même façon avec ma copine ni avec mon meilleure pote car il était pour moi plus qu'un frère et tu ne peux pas savoir comment je suis malheureux de l'avoir perdu. C'est la première fois que je dis ça et c'est sur un journal que tout le monde peut lire... c'est vrailent moche !
Bon c'est pas tout ça mais avec ces histoires je me suis autofoutu le cafard, et je sens les larmes monter, c'est pas bon signe alors je te laisse car sinon...
j'ai pas envie de pleurer c'est tout.
Le passé, c'est le passé...