JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


zinzolin et autres fantaisies Journal intime créé par zinzolin

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 clap de début !
 Ahhh Cali (pages)
 Austérienne pas austère
 Ex-exaltée, devenue calme...
 Contente, moi !!!
 Mystérieux Mister T...
 Concert j-3
 Mister T. vol.2
 Recherche gentille sorcière pour magie blanche
10   Recherche gentille sorcière pour magie blanche
11   Ecriture, drogue douce...
12   C'est dur de vieillir
13   Tendre et perfide Théo
14   Instants d'éternité...
15   Bof...
16   Redondant Théo...
17   Bonheur...
18   J'ai horreur de l'amour
19   Réflexions un jour de pluie
20   Simple gribouillis
21  Vieille Lolita
22   Echauffement
23   Marre de Théo
24   de retour...
25   Accrochez-vous ! (mes rares lecteurs...)
26   Pour maman
27   de retour...
28   Jon...
29   Mieux
30   Cousin, première
31   Bon anniversaire, maman
32   cousin, deuxième
33   nico, fin ?
34   Nico, encore
35   sur la route du retour
36   sur la route du retour
37   sur la route du retour
38   histoires d'O
39   Ã©trange inquiétude
40   Théo is back
41   ras-le-bol
42   patate de nouveau
43   Putain de vie
44   Putain de vie
Vieille Lolita      page publique

Je suis bizarrement nerveuse, aujourd'hui. Fébrile, survoltée, comme les mômes qui attendent Noël. Je me demande pourquoi. Peut-être est-ce parce que les choses n'avancent pas assez vite à mon goût. J'aimerais bosser plus, voyager plus, écrire plus, finir mon roman, tiens, pourquoi pas, revoir Théo et me dire que c'est la dernière fois que je le vois.Accepter de ne plus le revoir, pour être libre de vivre ma vie sans lui. Me sentir détachée de ce désir délirant. Je ne dois pas être sage. Pas encore. Parfois, lorsque je pense que j'atteins tout doucement les 30 ans (plus que 2 ans et 3 mois, ma vieille !!!), je n'arrive pas à y croire... J'ai l'impression d'avoir toujours 14/15 ans. De nager en plein syndrome Lolita. Je suis une vieille Lolita de 27 ans et 9 mois, excessive et heureuse, fiévreuse et contradictoire. Hier, à mon cours de capoeira, nous avons eu un jeune prof remplaçant. Comme je le vouvoyais (je vouvoie toujours au premier contact, ça instaure une distance confortable qu'on peut lever ensuite), il me dit : "vous pouvez me tutoyer, madame". Je lui réponds que je ne vois pas pourquoi je le tutoierais, puisque lui me vouvoie, et ce petit saligaud me répond : "je ne vous manque pas de respect, vu votre âge". Jeune con, va ! Futur vieux ! Les gens trouvent habituellement que je fais particulièrement jeune (un soir, un type - un peu bourré, je l'avoue - a sonné à la porte et a demandé à voir mes parents !), et ce jeune homme ruine tous mes espoirs d'éternelle adolescence en me faisant cette réflexion assassine !!!
Non, en réalité je ne regrette pas mon adolescence. Et encore moins mes 18 ans. De 18 à 21 ans, ça a été une période fascinante, mais trop dangereuse, épuisante, douloureuse... Je me sens bien mieux maintenant. De mieux en mieux. Davantage connectée, en relation avec ce que je suis...
Une vieille Lolita qui sourit au monde.