JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


zinzolin et autres fantaisies Journal intime créé par zinzolin

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 clap de début !
 Ahhh Cali (pages)
 Austérienne pas austère
 Ex-exaltée, devenue calme...
 Contente, moi !!!
 Mystérieux Mister T...
 Concert j-3
 Mister T. vol.2
 Recherche gentille sorcière pour magie blanche
10   Recherche gentille sorcière pour magie blanche
11   Ecriture, drogue douce...
12   C'est dur de vieillir
13   Tendre et perfide Théo
14   Instants d'éternité...
15   Bof...
16  Redondant Théo...
17   Bonheur...
18   J'ai horreur de l'amour
19   Réflexions un jour de pluie
20   Simple gribouillis
21   Vieille Lolita
22   Echauffement
23   Marre de Théo
24   de retour...
25   Accrochez-vous ! (mes rares lecteurs...)
26   Pour maman
27   de retour...
28   Jon...
29   Mieux
30   Cousin, première
31   Bon anniversaire, maman
32   cousin, deuxième
33   nico, fin ?
34   Nico, encore
35   sur la route du retour
36   sur la route du retour
37   sur la route du retour
38   histoires d'O
39   Ã©trange inquiétude
40   Théo is back
41   ras-le-bol
42   patate de nouveau
43   Putain de vie
44   Putain de vie
Redondant Théo...      page publique

Incroyable, Théo voudrait éventuellement me voir... Ca, c'est typique de Théo, il ne formule pas clairement ce qu'il pense ou ressent... Il préfère dire, suite à mes mails enflammés : "alors il faudrait qu'on se voie, non ?". Comme ça, il me laisse l'initiative et garde le beau rôle. Comment puis-je être éperdument, follement, rageusement amoureuse d'un mollasson pareil ? Pascal, mon époux adoré, lui, sait prendre des décisions. Il est solide et fiable. Je l'aime pour cela. Mais je n'arrive pas à ne plus aimer Théo. D'ailleurs, c'est même ridicule d'essayer. On ne pas exiger le désamour, on ne peut pas dire "Arrête d'aimer", c'est con, ce serait bien d'avoir la machine du film "Eternal sunshine of a spotless mind". Je pourrais alors oublier Théo, l'effacer de ma mémoire. Ce serait tellement plus simple, et alors j'arriverais à vivre pleinement avec Pascal. Nous sommes heureux, merde alors !!! Pourquoi je pense encore à l'autre qui m'a rendue si malheureuse ? Je dois être maso, je ne vois que cette explication. Enfin, mon cher petit frère virtuel a raison, il faut que je cesse de me prendre la tête.
Qui vivra verra.