JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Rencontres internet Journal intime créé par julianna

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Pourquoi pas !
 Relation épistolaire
 Mes rencontres sexuelles
 Rêve de la nuit
 Grosse vache
 Régime à vie !
 Chute vertigineuse
 Rencontres sexuelles 2
 Qui était-il ?
10   Bien ou pas bien ?
11   Côté sombre
12   Blessures secrètes
13   Blessures toujours
14   Mauvaise journée
15   Pensées positives ?
16   Plus bas que terre
17   J'ai résisté à l'envie...
18   Je me sens mal
19   Je me sens mieux !
20   Journée paisible
21   Il m'a répondu !
22   C'est bizarre
23   Messagerie effacée
24   Je me sens vide !
25   Vierge à 24 ans !
26   Fatiguée de tout
27   Dépression
28   Toujours plus mal
29   Homme de 32 ans !
30   Relances de mes ex
31   Humeur vascillante
32   RV nul ! mais ce soir...
33   Soirée nulle aussi !
34   Je lutte
35   3ème tentative
36   Début de la fin !
37   Interrogation
38   Je ne lui écrirais pas
39   Fantasme
40   Demain !!!!!!!!!
41   Chauffage en été !
42   L'angoisse totale !
43   Fantasme assouvi !
44   Sortie prévue
45   Je suis calme
46  --------------
47  --------------
48   Moment agréable
49  --------------
50  --------------
51   Ca fait longtemps
52  --------------
53   Satisfaite !
54   Rechute ?
55  --------------
56   Totalement stupide
57  --------------
58   Envie de rien
59   Début de la descente
60  --------------
61   Continuer ou arrêter ?
62   De retour
63   Dépensière
64   Sevrage sexuel
65   Fatiguée et énervée
66   Je renonce
67  --------------
68   Plaisir de lire
69  Mon amour virtuel
70   Mes addictions
71   Troupeau d'éléphants
72   Nostalgie
73   Je me déteste
74   Qui suis-je ?
75   Insomnie
76   Journée triste
77  --------------
78  --------------
79  --------------
80   Je vais craquer
81   Encore une insomnie
82   Je me sens vide
83   Début d'année... bof !
84   Rencontres internet
85   Non pas de photos !
86   Petite annonce
87  --------------
88  --------------
89  --------------
90  --------------
91  --------------
92  --------------
93   Après demain
94   Ca recommence !
95   Je sais pourquoi
96   Je vais bien
97   Relecture et souvenir
98  --------------
99  --------------
100  --------------
101   Sautes d'humeur
102  --------------
103   Mauvaise humeur
104  --------------
105  --------------
106  --------------
107   Je suis triste
108   Il me manque tellement
109   Seule définitivement
110   Vais-je me faire plaisir ?
111   Douleur à la tête
112   Réveil pénible
113   Réconciliation
114   Je suis compliquée
115   Début d'une histoire ?
116   Guillaume
117  --------------
118   Un an déjà !
119   Chagrin
120   J'ai tout supprimé
121   Chagrin terminé
122   Journée banale
123   Enervement et ennui
124   Retour de congés
125   Envie de sexe
126   Messages
127   Plus envie d'y aller
128   Déjà revenue !
129   Il n'est pas venu !
130  --------------
131   Dimanche
132   Besoin de lunettes
133   Plus de sentiment
134   Je ne sais pas ce que je veux
135   Excellente journée
136   Ex en pagaille !
137  --------------
138   Et si...
139   Je vais encore grossir
140   De retour
141   Vide absolu
142   Que faire ?
143   Je vais y aller
144   Nouvelle coiffure
145   Un an pour oublier
146   Pas d'envie du tout
147   Contradictoire
148  --------------
149  --------------
150  --------------
151   Amoureuse ?
152   Illusions perdues
153   Partir sans se retourner
154   Mon refuge
155   Pas vraiment une rupture
156   Mal aux dents
157   Dormir chez lui
158   Fin des rencontres internet
159   Il m'a démoralisée
160   Prête pour mon week end
161   Fiasco complet
162  --------------
163   Je me sens neutre
164   Boulimie
165   Je me déteste
166   Désespérément seule
167   Journée affligeante
168   Famille, je te hais !
169   Encore plus triste
170   Dernière tentative
171  --------------
172   Apaisée
173  --------------
174   J'ai fait une erreur
175  --------------
176   Pathétique
177   Dépression
178   Pas vraiment mieux
179   Plus de petite lueur
180   Rêve douloureux
181   Mieux grâce à ...
182   Plus rien à dire ?
183   Totalement nulle
184   Vacances
185  --------------
186  --------------
187  --------------
188  --------------
189  --------------
190  --------------
191  --------------
192  --------------
193  --------------
194  --------------
195  --------------
196  --------------
197  --------------
198  --------------
199  --------------
200  --------------
201  --------------
202  --------------
203  --------------
204  --------------
205  --------------
206  --------------
207  --------------
208  --------------
209  --------------
210  --------------
211  --------------
212  --------------
213  --------------
214  --------------
215  --------------
216  --------------
217  --------------
218  --------------
219  --------------
220  --------------
221  --------------
222  --------------
223  --------------
224  --------------
225  --------------
226  --------------
227  --------------
228  --------------
229  --------------
230  --------------
231  --------------
232  --------------
233  --------------
234  --------------
235  --------------
236  --------------
237  --------------
238  --------------
239  --------------
240  --------------
241  --------------
242  --------------
243  --------------
244  --------------
245  --------------
246  --------------
247  --------------
248  --------------
249  --------------
250  --------------
251  --------------
252  --------------
253  --------------
254  --------------
255  --------------
Mon amour virtuel      page publique

Je reviens sur mon silence de ces derniers mois. Si je ne voulais plus écrire dans ce journal, c'est que je voulais préserver l'homme que j'aimais, l'homme virtuel dont je parlais dans mes premières pages.

Car malgré tout ce que j'ai pu écrire, comme "je ne lui écrirais plus jamais", bien entendu, j'ai fait tout le contraire. Un jour de juillet, j'ai craqué et je lui ai écrit. Et oh miracle, il m'a répondu gentiment.

Notre relation épistolaire a repris doucement. Mais ça n'était plus pareil. J'ai tout de suite senti qu'il avait changé vis-à-vis de moi. Comme s'il se tenait sur ses gardes ou comme si je lui étais désormais totalement indifférente. Je n'étais plus qu'une correspondante comme une autre.

Mais pendant quelque temps, je m'en suis contentée, trop heureuse d'avoir de ses nouvelles et de correspondre à nouveau avec lui.

Puis mes vacances sont arrivées. Moi j'ai beaucoup pensé à lui. J'espérais naïvement que je lui avais manqué. Et bien pas du tout. Le seul message de bienvenue me disait "bah, je ne sais pas trop quoi te dire : bonnes vacances ??".

J'avoue que ça m'a énormément choquée. Moi qui croyait trouver un message me disant que je lui avais manqué et bien c'était raté !!!

L'homme virtuel que j'aimais et que je chérissais était "mort". Celui qui m'écrivait était un total inconnu. Et bien entendu quand je l'ai questionné (car j'étais sure qu'il avait quelqu'un de réel dans sa vie), il m'a avoué que sa vie avait changé et que moi il n'en avait plus rien à faire. Qu'il ne serait plus disponible comme avant. Soit je me contentais du peu qu'il pouvait me donner, soit on arrêtait de correspondre. Cela lui était égal, il me laissait le choix. Et oui et aussi, il m'a bien reprécisé que toute rencontre réelle était hors de question !

Quand j'ai reçu ce mail, je suis restée 3 jours sans lui écrire. Que devais-je faire ? Encore accepter son mépris vis-à-vis de moi pour le garder ou alors lui transmettre le fond de ma pensée ?

Là, j'ai enfin compris qu'il fallait que j'arrête définitivement cette relation malsaine. D'ailleurs, j'avoue que même en correspondant avec lui, je ne me sentais pas aussi bien qu'avant. Comme si je faisais semblant d'être encore amoureuse.

Et donc, j'ai rompu pour la 3ème ou 4ème fois, je ne m'en rappelle plus.

Et là, je ne le regrette pas. Cet homme auquel je me suis attachée n'existait que dans mon imagination. J'ai imaginé l'homme idéal pour moi. D'ailleurs, je suis persuadée que s'il y avait eu une rencontre réelle entre nous, mon amour puéril et enfantin pour lui se serait dégonflé comme un ballon.

C'est mieux ainsi. J'ai vécu quelque chose de très fort qui m'a comblée pendant un certain temps mais maintenant c'est fini.

Bon, ce n'est pas pour ça que je vais aller mieux pour autant. Mais je n'irais pas plus mal.