JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


zinzolin et autres fantaisies Journal intime créé par zinzolin

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 clap de début !
 Ahhh Cali (pages)
 Austérienne pas austère
 Ex-exaltée, devenue calme...
 Contente, moi !!!
 Mystérieux Mister T...
 Concert j-3
Mister T. vol.2
 Recherche gentille sorcière pour magie blanche
10   Recherche gentille sorcière pour magie blanche
11   Ecriture, drogue douce...
12   C'est dur de vieillir
13   Tendre et perfide Théo
14   Instants d'éternité...
15   Bof...
16   Redondant Théo...
17   Bonheur...
18   J'ai horreur de l'amour
19   Réflexions un jour de pluie
20   Simple gribouillis
21   Vieille Lolita
22   Echauffement
23   Marre de Théo
24   de retour...
25   Accrochez-vous ! (mes rares lecteurs...)
26   Pour maman
27   de retour...
28   Jon...
29   Mieux
30   Cousin, première
31   Bon anniversaire, maman
32   cousin, deuxième
33   nico, fin ?
34   Nico, encore
35   sur la route du retour
36   sur la route du retour
37   sur la route du retour
38   histoires d'O
39   Ã©trange inquiétude
40   Théo is back
41   ras-le-bol
42   patate de nouveau
43   Putain de vie
44   Putain de vie
Mister T. vol.2      page publique

Je n'arrive pas à me l'enlever de la tête. 10 ans bientôt qu'il s'accroche, perfusion d'amour éternel et maudit qu'on m'aurait plantée dans les veines pour m'aider à vivre/m'empêcher de vivre (rayer la mention inutile). C'est délicieux, je vibre à l'évocation de son nom T-H-E-O, le T rythme les battements de mon coeur, H respiration heurtée, suffocation presque, E malicieux, O étonnement sans cesse renouvelé... Je sais que nous ne vivrons jamais ensemble, je ne le reverrai même peut-être jamais... Peu importe. Il est là, et il m'aime. Je le sens. Je le connais suffisamment pour lire entre les lignes. Il a beau affirmer ne pas vouloir "flirter" (d'après son propre mot, délicieusement suranné...), je sais qu'il n'est pas indifférent quant à ma petite personne. Faut que j'arrête de parler de lui. Il faudrait même que j'arrête de lui écrire. Je vis une relation très jolie au quotidien, j'aime quelqu'un qui est présent et avec qui je partage des moments magnifique...et pourtant, Théo est tenace, ma vieille chose délabrée me donne toujours des envies d'éternité...
Faut que j'y aille. Théo décide-toi à venir me voir. Si parmi ma petite poignée de lecteurs, certains d'entre vous pratiquent le vaudou, envoyez-moi Théo. Ce ne sera pas une trahison vis-à-vis de Mister P., je l'aime également. C'est une malédiction exquise, d'aimer deux hommes aussi fort.