JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


zinzolin et autres fantaisies Journal intime créé par zinzolin

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 clap de début !
Ahhh Cali (pages)
 Austérienne pas austère
 Ex-exaltée, devenue calme...
 Contente, moi !!!
 Mystérieux Mister T...
 Concert j-3
 Mister T. vol.2
 Recherche gentille sorcière pour magie blanche
10   Recherche gentille sorcière pour magie blanche
11   Ecriture, drogue douce...
12   C'est dur de vieillir
13   Tendre et perfide Théo
14   Instants d'éternité...
15   Bof...
16   Redondant Théo...
17   Bonheur...
18   J'ai horreur de l'amour
19   Réflexions un jour de pluie
20   Simple gribouillis
21   Vieille Lolita
22   Echauffement
23   Marre de Théo
24   de retour...
25   Accrochez-vous ! (mes rares lecteurs...)
26   Pour maman
27   de retour...
28   Jon...
29   Mieux
30   Cousin, première
31   Bon anniversaire, maman
32   cousin, deuxième
33   nico, fin ?
34   Nico, encore
35   sur la route du retour
36   sur la route du retour
37   sur la route du retour
38   histoires d'O
39   Ã©trange inquiétude
40   Théo is back
41   ras-le-bol
42   patate de nouveau
43   Putain de vie
44   Putain de vie
Ahhh Cali (pages)      page publique

Je me sens bizarre, aujourd'hui... Un peu comme les midinettes qui s'extasiaient ou tombaient dans les pommes aux concerts des Beatles... J'ai vu le concert de Cali, hier, c'était prodigieux !!! Un type d'une sensualité incroyable, charismatique, qui communie avec le public dans un élan presque mystique... Très curieux, très charnel... Il a fait l'aller-retour dans le public, en se faisant porter. Les yeux clos, en extase. Une expérience très étrange, on sentait vraiment que c'est le public qui lui procurait cette jouissance proche des transes mystiques... Ou alors je suis trop exaltée, et c'était simplement le jeu de scène d'un excellent comédien qui maîtrise parfaitement l'art de la scène. Mais je ne crois pas. Il y avait une jolie sincérité, dans ses gestes, et j'ai été sous le charme, tout comme les quelques 1000 minettes présentes... C'est bien qu'il s'est passé quelque chose, non ?
Sinon, j'ai commencé l'animation d'un nouvel atelier d'écriture en ce froid jour d'automne. Sur l'histoire d'un quartier et de ses habitants...qui se réduisaient à trois charmantes mamies globe-trotters !!! Malgré le manque d'affluence, nous avons passé un moment super agréable. Et dire que je suis payée pour ça !!! c'est parfois presque culpabilisant : on nous a tellement enseigné, depuis notre plus jeune âge, que le travail était synonyme de déplaisir et de sueurs froides, que lorsqu'on a l'immense privilège de vivre de ce que l'on aime, pour ce que l'on aime, on finit par ressentir un certain malaise. Surtout lorsque certaines personnes mal avisées ou mal renseignées vous demandent : "Et toi, tu fais quoi dans la vie ?" "J'anime des ateliers d'écriture.""Mais à part ça ?" Question fréquente qu'on me renvoit, histoire de me montrer que certains ont un vrai métier, et que je m'amuse. OK, c'est un vrai bonheur de cotoyer des gens et de leur offrir la possibilité de se balader à travers leur imaginaire, mais ça demande une sacrée somme de travail, en amont.
Pourquoi je parle boulot ? Ca va fatiguer mon premier lecteur (je te salue, premier lecteur !!!). Qu'est-ce que tu souhaites lire ? De la romance, de la violence, du sexe, de la psychologie ? Du réel bien charnel jeté sur le papier, "Goûtez-y M'sieurs-Dames, c'est de la tripe et du boyau, un peu de cervelle et beaucoup de coeur (de guimauve)" Très étrange, d'avoir un lecteur. Le journal n'a plus rien de secret, je vais me parer de ma plus belle robe de mots pour aller danser, telle Salomé, devant mon lecteur (et si c'est une lectrice, qu'elle se sente à l'aise, j'emploie le masculin pour englober l'humaine nature.)
Et Mister T. ? Pas de mail, le sacripant !!! S'il s'avait que je suis suspendue à cette putain de boite aux lettres comme je l'étais auparavant à ses lèvres... Ah, ses baisers avaient un gout de perdition, de miel et de cyanure (c'est le cyanure que j'ai eu).
Bye, lecteur, tu vas bien, toi ? T'es qui ? C'est diablement excitant !!!