JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Dédale de l'amour Journal intime créé par Méandre

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Introduction
 La rencontre...et mes pensĂ©es
 Le premier RDV...et mes pensĂ©es
 Mes pensĂ©es
 La deuxième fois que je l'ai vu...et mes pensĂ©es
 Notre première nuit ensemble...
 Notre première nuit ensemble (suite)
 Lettre Ă  D. (explication)
 Lettre Ă  D. (extraits)
10   Lettre Ă  D. (suite)
11   RĂ©ponse de D. Ă  ma lettre
12   RDV
13   Le lendemain de notre première nuit
14   Violence
15   Le dĂ©part
16   Le dĂ©part (2)
17  Le dĂ©part (3)
18   Quel avenir?
19   A bout!
20   Je flanche
21   DivorcĂ©e?
22   Frayeur
23   Entre-deux
24   Bonheur retrouvĂ©
25   Le Juge
26   DĂ©rapage
27   Oops I did it again!
28   Une nouvelle relation en question
29   12 fĂ©vrier
30   Souvenirs des premiers rdv
31  --------------
32   St-Valentin = rupture?
33   C'est fini!
34   PĂ©riode de transition 20/02
35   PĂ©riode de transition 22/02
36   PĂ©riode de transition 23/02
37   24/02
38   28/02/2005
39   Des nouvelles de G.
40   06/03/2005
41   Le WE
42   Une carte de G.
43   DĂ©prime d'un soir
44   16 mars 2005
45   Fin du WE de Pâques
46   EmmĂ©nagement
47  --------------
48   Un amant
49   DĂ©prime d'un jour
50   La vie tout simplement
51   5 juillet 2005
52   Longtemps
53   Rencontre internet
54   26 dĂ©cembre
55   Mauvais dĂ©part 2006
56   Fin d'une histoire
57   DĂ©but d'une nouvelle histoire
58  --------------
59   6 mois
Le dĂ©part (3)      page publique

Voyant que le ton continuait à monter, elle a décidé d’appeler mon père et m’a demandé de reprendre également les meubles qu’il était déjà possible de reprendre. Quand mon père est arrivé, D. s’est un peu calmé. Il parlait à un homme et non plus à 2 « femmes minables ».
Je ne sais plus pourquoi mais D. a décidé d’appeler la police. Il s’est enfoncé ! Il voulait porter plainte contre ma mère pour « violation du domicile » conjugal. Quand la police est arrivée, ils l’ont vite remis à sa place : c’est mon appartement et j’ai tout à fait le droit d’y faire entrer ma mère ! Il a également accusé ma mère de l’avoir poussé et frappé. Il est dingue ce type !!!
En tout cas, la police a bien vu à quel genre de personnage ils avaient affaire ! J’ai été faire un constat chez eux pour dire que j’habitais temporairement chez ma mère, le temps que le divorce soit mis en route.
Actuellement, je débroussaille toute la paperasserie qui m’attend…