JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Dédale de l'amour Journal intime créé par Méandre

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Introduction
 La rencontre...et mes pensĂ©es
 Le premier RDV...et mes pensĂ©es
 Mes pensĂ©es
 La deuxième fois que je l'ai vu...et mes pensĂ©es
 Notre première nuit ensemble...
 Notre première nuit ensemble (suite)
 Lettre Ă  D. (explication)
 Lettre Ă  D. (extraits)
10   Lettre Ă  D. (suite)
11   RĂ©ponse de D. Ă  ma lettre
12   RDV
13   Le lendemain de notre première nuit
14   Violence
15   Le dĂ©part
16  Le dĂ©part (2)
17   Le dĂ©part (3)
18   Quel avenir?
19   A bout!
20   Je flanche
21   DivorcĂ©e?
22   Frayeur
23   Entre-deux
24   Bonheur retrouvĂ©
25   Le Juge
26   DĂ©rapage
27   Oops I did it again!
28   Une nouvelle relation en question
29   12 fĂ©vrier
30   Souvenirs des premiers rdv
31  --------------
32   St-Valentin = rupture?
33   C'est fini!
34   PĂ©riode de transition 20/02
35   PĂ©riode de transition 22/02
36   PĂ©riode de transition 23/02
37   24/02
38   28/02/2005
39   Des nouvelles de G.
40   06/03/2005
41   Le WE
42   Une carte de G.
43   DĂ©prime d'un soir
44   16 mars 2005
45   Fin du WE de Pâques
46   EmmĂ©nagement
47  --------------
48   Un amant
49   DĂ©prime d'un jour
50   La vie tout simplement
51   5 juillet 2005
52   Longtemps
53   Rencontre internet
54   26 dĂ©cembre
55   Mauvais dĂ©part 2006
56   Fin d'une histoire
57   DĂ©but d'une nouvelle histoire
58  --------------
59   6 mois
Le dĂ©part (2)      page publique

Donc, quand ma mère est arrivée chez moi, elle est entrée dans le couloir pour prendre les quelques bagages qui étaient déjà prêts. D. a voulu qu’elle s’assoie pour « discuter ». Je ne le voulais pas car ma mère n’était pas encore au courant que nous étions mariés. Il m’avait promis de ne rien dire mais c’est évidemment le contraire qu’il a fait. Etonnement, ma mère m’a protégée ! Tout ce qu’elle voulait, c’est que je quitte cet homme qu’elle n’a jamais porté dans son cœur. Comme elle ne désirait pas discuter plus longtemps avec lui, elle s’est levée et a voulu commencer à descendre les valises. Dans un élan de « galanterie », il a voulu l’aider mais elle a refusé.
Ensuite elle est rentrée pour décharger les premiers sacs et a attendu que je la rappelle.
J’ai emballé le reste de mes affaires mais quand elle est revenue, D. a commencé à s’énerver et à l’insulter en disant qu’elle gâchait ma vie, que c’était à cause d’elle que tout avait foiré entre nous, en a traitant de connasse,… Cet homme est fou !