JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

 


Aventure Journal intime crťť par BLhunter

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Prťface
 20/04/2003
 21/04/2003
 22/04/2003
 23/04/2003
 24/04/2003
 25/04/2003
 26/04/2003
 27/04/2003
 28/04/2003
10   29/04/2003
11   30/04/2003
12   01/05/2003
13   02/05/2003
14   03/05/2003
15   04/05/2003
16   05/05/2003
17   06/05/2003
18   07/05/2003
19   08/05/2003
20   09/05/2003
21   10/05/2003
22   11/05/2003
23   12/05/2003
24   13/05/2003
25   14/05/2003
26   15/05/2003
27   16/05/2003
28   17/05/2003
29   18/05/2003
30   19/05/2003
31   20/05/2003
32   21/05/2003
33   22/05/2003
34   23/05/2003
35   24/05/2003
36   25/05/2003 au 07/06/2003
37   08/06/2003 au 13/06/2003
38   14/06/2003 au 24/06/2003
39   25/06/2003 au 20/07/2003
40   06/08/2003 au 01/09/2003
41   02/09/2003 au 09/09/2003
42   10/09/2003 au 19/09/2003
43   23/09/2003 au 01/10/2003
44   02/10/2003
45   03/10/2003
46   04/10/2003 et 05/10/2003
47   06/10/2003
48   09/10/2003
49   12/10/2003
50   13/10/2003
51   14/10/2003
52   16/10/2003
53   20/10/2003
54   26/10/2003
55   31/10/2003
56   01/11/2003
57   03/11/2003
58   03/11/2003
59   11/11/2003
60   18-11-2003
61   20-11-2003
62   21-11-2003
63   01-12-2003
64   2003-12-18
65   21-12-2003
66   22-12-2003
67   05-01-2004
68   12-01-2004
69   13-01-2004
70   17-01-2004
71   19-01-2004
72   21-01-2004
73   01-02-2004
74   12-02-2004
75   12-02-2004 La suite
76   16-02-2004
77   19-02-2004
78   28-02-2004
79   08-03-2004
80   11/03/2004
81   27/03/2004
82   02/04/2004
83   13/04/2004
84   15/04/2004
85   19-04-2004
86  22/04/2004
87   25-04-2004
88   26-04-2004
89   03-05-2004
90   05/05/2004
91   17/05/2004
92   24/05/2004
93   03/06/2004
94   05/06/2004
95   10/06/2004
96   13/06/2004
97   20/06/2004
98   27/06/2004
99   04/07/2004
100   10/07/2004
101   11/07/2004
102   20/07/2004
103   29/07/2004
104   07/08/2004
105   13/08/2004
106   24/08/2004
107   29/08/2004
108   07/09/2004
109   05/10/2004
110   10/10/2004
111   19/10/2004
112   01/11/2004
113   03/11/2004
114   07/11/2004
115   20/11/2004
116   30/11/2004
117   05/12/2004
118   18/12/2004
119   03/01/2005
120   10/01/2005
121   15/01/2005
122   28/01/2005
123   15/02/2005
124   12/03/2005
125   18/03/2005
126   27/03/2005
127   08/04/2005
128   17/04/2005
129   23-04-2005
130   02/05/2005
131   16/05/2005
132   18/05/2005
133   06/06/2005
134   25/06/2005
135   10/07/2005
136   25/08/2005
137   01/09/2005
138   08/09/2005
139   09/10/2005
140   23/10/2005
141   01/11/2005
142   16/11/2005
143   19/11/2005
144   04/12/2005
145   27/12/2005
146   18/01/2006
147   15/02/2006
148   26/02/2006
149   07/03/2006
150   21/03/2006
151   02/04/2006
152   12/04/2006
153   08/06/2006
154   11/09/2006
155   19/10/2006
156   02/11/06
157   20/11/2006
158   10/12/2006
159   01/01/2007
160   06/02/07
161   24/02/2007
162   26/03/2007
163   04/04/2007
164   10/04/2007
165   06/06/2007
166   13/06/2007
167   19/06/2007
168   22/06/2007
169   28/06/2007
170   02/07/2007
171   11/07/2007
172   31/07/2007
173   12/08/2007
174   16/08/2007
175   29/08/2007
176   30/08/2007
177   31/08/2007
178   01/09/2007
179   03/09/2007
180   06/09/2007
181   10/09/2007
182   13/09/2007
183   14/09/2007
184   19/09/2007
185   25/09/2007
186   30/09/2007
187   03/10/2007
188   08/10/2007
189   14/10/2007
190   16/10/2007
191   23/10/2007
192   28/10/2007
193   31/10/2007
194   10/11/2007
195   22/11/2007
196   10/12/2007
197   24/12/2007
198   20/01/2008
199   18/02/2008
200   10/03/2008
201   01/04/2008
202   09/04/2008
203   15/04/2008
204   29/04/2008
205   31/07/2008
206   12/08/2008
207   14/08/2008
208   21/09/2008
209   11/11/2008
210   17/11/2008
211   12/12/2008
212   09/02/2009
213   25/04/2009
214   27/05/2009
215   23/08/2009
216   28/08/2009
217   26/10/2009
218   2009/11/24
22/04/2004      page publique

Jeudi le 22 avril 2004



Il est 23h36. Demain c'est vendredi et je me demande bien quoi faire. Il y a Ian qui dit ne rien
avoir à faire demain. Je vais voir ce qu'on pourrait faire ensemble. En fait je l'ai parlé aujourd'hui au tél.
C'est comme ça qu'a commencé ma journée officiellement. Pour mieux comprendre faudrait remonter à
hier. Ce fut tout simplement fantastique. Hier j'avais décidé, puisque je n'avais absolument rien à faire,
de retourner au Cégep question de revoir des anciens profs, Pouss et Cynthia ainsi que d'autres
personnes qui me tiennent à coeur. Le voyage était très difficile. C'est pas un problème de température.
Il faisait aux alentours de 15 degrées. La cause fut le vent. Il ventait comme s'il n'y avait pas de
lendemain. J'ai jamais eu ausi honte de l'image que je projettais tabarnak! Il ventait tellement là que juste
pour tenir debout fallait que je garde une position dans le genre "quelqu'un qui fait du ski". Tsé veut dire?
Le cul ressorti et les genous pliés! Quand je fais du roller, c'est l'image du gars qui aime la vie, qui veut
prouver que le sport c'est bon et qu'il n'y a pas que les autos dans la vie. À la place j'ai donné l'image du
gars ayant un revenu au-dessous de la moyenne puisqu'il n'est pas en auto par un temps aussi venteux! Je
suis arrivé au Cégep en sueur. Mais tsé veut dire, des osties d'grosses gouttes de sueur avec en bonus
l'odeur qui reigne dans un vestiaire après un match d'hockey! Heureusement et comme toujours j'ai
pensé à apporter des vêtements de rechange, shampooing, savon, etc... Je monte donc aux vestiaires
prendre une douche et je me dirige ensuite au café en espérant croiser quelqu'un. Super chanceux cte
fois-là, Pouss et Cynthia sont là, il y avait quelques-uns de leurs amis que je connais plus ou moins. Chu pas
assis depuis 1 minute, ya mon prof d'histoire, Viviane, qui apparait! En fait elle √©tait juste √† c√īt√©, mais moi
comme d'habitude je ne remarque jamais à temps ou pas pantoute. On a eu une ptite discussion. Je me
sentais mal à avoir à cacher mes journées à vagabonder. Elle avait tellement espoir en moi, à mes rêves,
mes projets.

J'étais vraiment chanceux en ce qui concerne les rencontres pcq un peu plus tard c'est ma partenaire
de danse que je rencontre! Stéphanie Phaneuf. Toujours aussi jolie. On a discuté un bon bout et comme
tout le monde elle a ses projets. Elle partira en Pérou dans une semaine dans le cadre d'un projet
humanitaire. Je ne savais pas qu'elle avait un si grand coeur. C'est un bon point! J'ai pas mal vedger tout
le long avec Pouss en attendant que sa blonde finisse ses cours. On en a profité pour discuter d'une sortie
possible cette fds. Ça à dl'air que oui. On sortira samedi soir au resto comme aux bons vieux temps. À
manné chu reparti à la maison, mais le vent n'a pas arrêté de me faire chier! J'arrive donc chez moi mort,
exténué, à bout. Après une bonne douche et une bonne bouffe, je décide de m'éfoirrer sur mon lit
question de remettre un peu les idées en places. Pis tout-à-coup ça cogne à ma fenêtre. Je m'en vais voir
pour me rendre compte que c'était mon cousin. Il m'invite (encore) à aller boire et faire la fête. Pour
être franc je ne feelais pas, mais vraiment pas pour faire la fête. Déjà qu'on s'est retrouvé à fêter 2 fois
dans la même semaine, je ne voulais pas avoir une 3e fois à faire le party! En plus après ma journée de
roller, tout ce que j'avais en tête c'était d'aller dormir. Mais j'ai dit oui. Je me suis dit "pourquoi pas?"
Et puis cette fois-ci, la raison tenait mieux que les autres: c'est l'anniversaire d'une fille sur qui il a de
sérieuses vues. Mon cousin, le player nouveau genre, va enfin arrêter de jouer et décide enfin de se
trouver une compagne pour la vie! Jamais j'aurais cru ça possible! La soirée était mémorable pour moi.
J'ai eu ben du fun et de la chance cte soir-là. À commencer par l'entré. J'avais oublié mes cartes
d'identité. Et même si je suis tout à fait légal avec ems 20 ans, la règle veut que tout le monde y passe.
Mon cousin sort de sa poche une carte d'un ami qui l'avait oublier. Le doorman check la carte... et
je suis miraculeuseument rentré san problème! L'endroit s'appelle Cheers. C'est un bar. Mais étonnement,
ça avait l'air plus d'un club que d'autre chose. J'étais donc plus à l'aise. Il y a 3 étages. On voulait
commander de la bière en pichet, mais il n'y avait plus de pichet au bar du 2e étage. Je décide de faire
mon bon samaritain et je monte en chercher au 3e.

C'est là que la chance m'a sourit une 2e fois: j'ai
rencontré une fille superbe. J'ai vraiment aimé la façon qu'on s'est rencontré. Après avoir commandé
mon pichet, il fallait que j'amène ça un étage plus bas... avec les 7 autres verres! Et j'étais seul, faut le
rappeller!C'est l√† qu'elle est entr√© en jeu. Elle √©tait juste √† c√īt√© en train de boire sa boisson avec son
amie et voyait que j'étais dans le trouble. Elle m'a montré comment tenir 7 verres dans une main tout
en m'apprenant qu'elle est barmaid dans un autre bar. Au moment de descendre, elle me dit qu'elle
aimerait bien discuter un peu plus longtemps avec moi quand je reviendrai forcément pour refaire le plein.
Je repars donc en bas, parle de la fille à mon cousin ainsi qu'à Alex, un gars qui venait avec nous. Et là
on s'est mis à boire comme des troues pour finir le pichet le plus rapidement pour que j'aille la chance
de la revoir! Hahaha! C'était comique! Je remonte donc en haut et dès qu'elle m'a vue, elle m'a invité
(c'est rare qu'une fille t'invite!!) √† prendre une place √† c√īt√© d'elle et on a commencer √† discuter. Des
sujets bien banals: nos origines, nos noms (on s'est même pas présenté encore!), nos domaines d'études
ainsi que nos projets à venir. Je décide de jouer un peu celui qui est plus au moins intéressé et je lui
dis que je devais redescendre pour continuer à fêter et que je reviendrais quand mon pichet sera encore
vide. Bien s√Ľr j'ai pens√© √† le remercier pour son truc pour tenir pleins de verres dans une main. Voil√† ce
que j'ai appris d'elle. Elle s'appelle Mireille. Elle est québécoise ayant des origines espagnoles et Mohawk.
Quoi d'autres? Elle étudit en langues à l'Université Concordia. (hmmm... en langue)

Donc me voilà encore un étage plus bas et pendant qu'on se forçait à finir ce pichet plus difficile que le
précédent (mais aussi à causes des innombrabres shooters que mon cousin a commandés), un marchand
de roses passait dans le coin. J'ai toujours trouvé ça quétaine et ma foi dépassé de d'offrir une rose
dans une soirée comme celle-là, mais mon cousin et Alex arrêtait de me mettre la pression. "Vas-y,
qu'est-ce que t'attend, achète-en une, je suis prêt à te l'acheter même!" J'ai beau croire que c'est
quétaine, il y a une partie de moi qui les écouter et j'en ai acheter une pour 5$. Une rose blanche. C'est
eux qui me l'ont propos√©. √Ä ce qu'il para√ģt, une rose blanche repr√©sente l'amiti√© et que signifie aussi que
t'aimerais bien que la relation deviennent sérieuse dans un futur proche. Je remonte donc au 3e pour la
3e fois, la rose en main ou plut√īt derri√®re mon dos en faisant confiance √† mes a√ģn√©s et leurs multiples
conqu√™tes pass√©es. On continue √† discuter et elle en d√©voile encore plus que tant√īt. Elle a 20 ans et
son nom de famille est Brosseau. Elle déteste qu'on prononce mal son nom de famille. Le monde a
tendance à dire Brousseau pcq c'est plus commun. Elle m'a aussi appris que Mireille tire ses origines du
mot merveille. Elle habite an appartement avec un coloc aux origines cambodgiennes et c'est pour ça
qu'elle n'a pas hésiter à venir me parler pcq ce type est bien et elle s'est dit que je devais être un type
bien aussi. Elle n'a pas tort je dois l'avouer, héhéhé.... Une pensée à traversé ma tête: "Merde je viens
faire des refills et je n'ai même pas pensé une fois à lui offrir un verre?!?" Je décide donc de réparer
erreur et lui offre un shooter de son choix pour en m√™mem temps conna√ģtre ses go√Ľts en mati√®re
boisson. "Du Jack Daniel" qu'elle me dit. Et voilà je commande 2 shooters de Jack et on trinque. Et on
discute, et on discute. Le temps avait l'air de s'arrêter.

Une autre pensée m'a traversé: "Merde j'ai complètement oublier mon cousin!" C'est lui qui m'invite
et qui me paie la majorit√© des affaires. Ce serait bien que je sois √† ses c√īt√©s pour le soutenir dans ses
affaires amoureuses, l'aider à faire fondre le coeur de sa Geneviève. Il a viser vraiment haut: c'est une
designer! Elle a eu 22 ans ce soir-là. Et je dois avouer qu'elle était très, très jolie! J'interrompte donc
ma discussion avec Mireille et je lui explique un peu la situation. Elle me fait "O.K." et me propose de
m'offrir un shooter si je reviens! Je lui offre en même temps la rose et je crois qu'elle avait l'air sincère
et a vraiment aimé le geste. Je lui glisse en même temps tout doucement à l'oreille la signification du
geste et de la rose, qu'elle avait l'air d'une fille cuper correcte puisqu'elle n'a pas hésiter à venir me
voir et m'aider et que ce serait bien qu'on aille du fun comme ça plus souvent. Elle me sourit, je lui
rend le sourire et je pars en bas. Je pars donc vite-vite et ne trouvant pas mon cousin nul-part, je me
suis dit qu'il avait s√Ľrement l'affaire en main. Je reviens donc la revoir et l'expression qu'elle avait au
visage me prouvait qu'elle était honnête et qu'elle avait vraiment envie de me revoir. La discussion
continue. À manné elle me paie le shooter et on trinque encore. Elle tape toujours le verre 3 fois sur le
comptoir apr√®s avoir bu. La soir√©e allait juste trop bien. Sadly, mon cousin appara√ģt et me fait signe qu'on
partait. Je lui dit donc au revoir, que j'étais très content de l'avoir rencontrer, que j'ai eu un très bon
moment avec elle, que sans elle la soirée aurait été morne et je lui demande LA QUESTION à demander:
" Est-ce qu'on pourrait se revoir?" Elle a dit OUI! Elle m'apprend en même temps qu'elle va travailler
dans ce bar dans une semaine etq ue si jamais je passerais par là les mercredis, elle serait toujours là. Et
avant de partir, elle me laisse son no. de tél, on se donne des becs et je pars. Elle m'arrête et me dit que
c'est le destin qui décidera si oui ou non on pourra se revoir. J'aime ça! Ma soirée fut p.a.r.f.a.i.t.e.



Du c√īt√© de mon cousin, ce ne fut pas trop cool. Il a pass√© la soir√©e √† la chercher dans cet immense bar
sans jamais l'avoir retrouver. Il fallait s'y attendre: une belle jeune femme comme elle, ça ne laisse
personne indifférent. Elle est populaire quoi. Mais je trouve ça chien pcq elle l'a invité, faq tsé au moins
par politesse, elle aurait du passer un peu plus de temps avec lui. On s'en va. Mon cousin en est plus ou
moins affecté. C'est ça le jeu de l'amour. Ce n'est pas sa première fois et ce ne sera pas la dernière non
plus. Il décide d'oublier la soirée et lui et Alex décide de fumer un cigare question de noyer cette soirée.
Soudain la police nous arrête! Mon cousin commence à paniquer! Il a bu! La policière vient donc nous voir,
demande les papiers et toute la ribambelle routinière. La raison? Mon cousin a tourné sur un feu vert qui
disait "tout droit". En même temps elle me voit et me fait remarquer que je ne suis pas attaché! Merde
quelle garce! Oui je ne suis pas attaché, mais je suis sur le siège arrière! Et ce n'Est pas à cause de la
boisson, mais tout simplement par éducation! Mes parents ont toujours mis un genre de couvert sur le
siège arrière pour éviter de salir l'auto. Il était donc impossible pour qui que ce soit de s'attacher et j'ai
pris cette habitude. J'étais tellement frustré là pcq c'est la 1ère fois qu'on me dis que c'est mal! Mais
aussi pcq je suis bon pour une amende et des points de d√©m√©rites! C√Ęlisse! Ctune joke?!? Je vais avoir un
mauvais dossier avant même d'apprendre comment conduire?!? Pis c'est pas fini! Elle me demande mes
cartes d'identité! Shit! Je les ai pas à part la carte que m'a filé mon cousin pour la soirée pcq j'avais
oublier les miennes! Je lui réponds donc que je ne les avais pas. Pas contente pour un sous, elle me
recommande de bien fouiller pcq sinon c'est le commissariat qui m'attend et une nuit en prison le temps
que mes parents soient avertis et me paient l'amende! Criss de vipère!! Je risque donc et lui tend la carte
du faux-moi. Elle vérifie en me demandant mon adresse et ma date de naissance which means les infos
du gars sur la carte! Une chance que, pour passer le temps, j'ai mémorisé la carte pendant la soirée!

Satisfaite de son travail, elle repart vers l'auto-patrouille faire les papiers. Elle revient et là on était
vraiment chanceux c'est pas possible: elle va oublier mon cas pour cette fois-ci et mon cousin n'a qu'une
amende de 140$, pas de point de démérite. Une chance pour lui, pcq il ne lui restait plus qu'un! Et c'est
pas tout: elle n'a pas fait passer l'alcotest! Ensuite elle est parti. On a tous poussé un soupir de
soulagement. Et là la chance à commencer à sourire pour mon cousin: son cellulaire sonne et c'est
Geneviève! Elle était triste au téléphone et disait qu'elle le cherchait partout. Qu'elle ne comprenait pas
pourquoi il est parti. Mon cousin a pas hésiter une seconde, lui dis de l'attendre devant l'entrée du bar et
fait demi-tour à toute vitesse (au risque d'une autre amende) en direction du bar! Alex et moi décidions
de rester dans l'auto pour lui laisser un moment privé. Il en est sorti gagnant: un baiser et un rendez-vous
dans un resto chic jeudi prochain! Donc tout fini finalement bien! En passant Alex était déjà casé, alors
la soirée s'est bien déroulée dans son cas aussi. On décide de fêter l'avènement et on part pour un Mcdo.
On commande et on part manger à l'appartement d'Alex. Il était alors 3h du matin. Jamais le Mcdo a
go√Ľt√© aussi bon! Hahaha! On a discut√© de tout et de rien, mais aussi de Mireille et de Genevi√®ve sans
oublier l'esti cristi d'marde de chick patrouilleuse! Je suis arrivé chez moi vers 4h du matin passé. Je
me dirige sagement dans ma chambre et paf, au dodo. Ou du moins c'est ce que j'ai voulu! J'ai pensé à
ce que mon père dira et je sais que ce ne sera pas des félicitations! Je le vois déjàvenir avec cette
reproche-là: celle d'avoir dormi trop longtemps à cause de ma soirée et qu'à cause de ça, c'est ma mère
qui a du se taper la surveillance de ma soeur! Je passe donc une nuit blanche. Je sors de ma chambre au
matin vers 7h30 pour aller prendre une douche et aussi déjeuner. Mon père était déjà debout quand je
suis de la douche et voilà il commence à me faire ses reproches. Nopn seulement j'étais trop fatigué pour
répliquer, mais je trouvais ça inutile de rétorquer contre un parent quand c'est un sujet de choc de
génération. Ça ne mène jamais à rien et c'est de la perte de temps. Comment lui faire comprendre que
c'est normal si les partys de son temps sont différents de ceux d'aujourd'hui? Puisque je voyais que
mes efforts pour passer une nuit blanche pour ne pas me faire chicaner n'a pas fonctionner, je me
suis mis au lit sans perdre un instant. J'ai pu dormir un bon 3h. Je me suis ensuite endormi jusqu'à 14h30.

J'appelle mon cousin Einstein pour lui donner son 1er cours de français avec moi. Ce sera une première
pour moi. J'ai toujours voulu prouver aux autres et surtout ma famille que le renforcement positif, sois
le système par récompense était plus effectif et surtout plus agréable que le système autoritaire,
stricte, par punition habituel. Et ce fut un succès! Lui qui a toujours eu 10 fautes et plus dans es dictées
a fait seulement 4 fautes dans celle que je lui ai donné qui était pourtant plus difficile que son niveau
exigeait. Comment ça marche c'est que je lui fait faire une dictée et en la corrigeant, je trouve ses points
faibles pour faire un cours de grammaire le lendemain. Comme aujourd'hui, j'ai découvert qu'il avait des
difficultés avec le participe passé avec être ainsi que les pronoms relatifs. Ce sera donc au cours demain.
Il a été très étonné du système de récompenses! Pour moins de 10 fautes, il pouvait faire une partie de
jeux vidéos ou cartes pokémon. Pour moins de 5 fautes, il n'aura pas à recopier sa dictée. Pour moins de 3
fautes, je lui offre une carte rare de pokemon et pour une note parfaite, ce sera une surprise. En fait
je n'ai pas encore trouver quoi faire ou donner si jamais il ferait un score parfait. mais j'y travaille. Et
en plus, tou cela est cumulatif! S'il fait par exemple 2 fautes, il accumule en même temps les autres
récompenses! L'ambiance compte aussi. C'est pas un tableau noir qu'il y a, mais blanc. Il ya aussi de la
bonne musique qui joue. La musique que le monde de son √Ęge pr√©f√®re en g√©n√©ral. Ts√© veut dire: pas de
classique ou de concerto! Il faut aussi penser à lui donner des exemples sur ce qu'il aime pour mieux
le faire comprendre des choses. Je fais donc souvent allusion aux pokémons et aux jeux vidéos dans mes
exemples. Fin de la journée.

Bilan: 8/10


I had fun. A lot of fun! Muuhuhuhahahaha!