JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Vie, réflexion et pensées... Journal intime créé par moi_marjo

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Au commencement...
 PAS ENVI
 Je l'aime quand même
 CLAIRE
 Retour en arrière...
 Mon ex
Réfléxion...
 Proverbe
 J'ai dis oui...
10   Je me sens bien
11   Réponse!!
12   HELP!!
13   Ma soirée avec Ludo
14   Merci
15   Une nouvelle vie va commencer
16   Une loque humaine...
17   Mon père, cet inconnu...
18   Amour ou amitié?
19   Fière de moi...
20   Je le Hais
21   Hier soir... et camping!!
22   Le camping
23   Faucheuse
24   Mon passé
25   Crevée...
26   Rien de neuf
27   Page blanche
28   Soleil!!!
29   Collègues
30   Ca marche!!!
31   Père?
32   Toi
33   Adieu.
34   La fac, 1ère réunion.
35   La fac, une nouvelle vie?
36   Boulot, boulot...
37   Coup de coeur?
38   Sur un nuage...
39   Patrick et Ludo
40   De la HAINE
41   Hier soir
42   Patrick, le recul
43   Mélanie, le retour d'une soeur
44   Poire de service
45   Histoire sans fin
46   Filiaire de cinglé
47   12ans, j'ai basculé
48   fatigue
49   Encore...?
50   Mélanie et... l'inconnu du net lol
51   Marc
52   Petite page matinale
53   un titre... "c'est la vie!"
54   4 semaines
55   Colocataire
56   5h46
57   Envi pas envi
58   Enceinte?
59   Marc, Ludo et Joyeux Noel!
60   CADO! lol
61   Chui de retour!!!
62   Mélanie...
63   Relations internationnales, sciences politiques et...Marc
64   20 ANS!!!
65   Pétage de plombs
66   La saga Mélanie
67   Pffffffff
68   Déprime totale
69   Crise de nerf
70   Tout va bien... :-)
71   Je sais plus
72   Retranscription de mails
73   La suite
74   Renaissance...enfin je crois
75   ma vie
76   pétage de plombs
77   merde chui morte
Réfléxion...      page publique

Je sais que j'écris beaucoup mais c'est que avec ce boulot je passe ma journée à taper sur l'ordi... tu m'étonnes que j'ai mal au crâne comme pas possible!

Je me sens trop mal là. Prise de tête toute seule dans mon coin. Punaise c'est pas cool. Je pense de trop des fois.

J'aime pas voir ma mère pleurer déjà. Et puis merde, si elle est pas heureuse, c'est pas ma faute, je lui ai souvent dit que moi j'étais d'accord pour qu'elle le foutte dehors mon beau-père, elle peut pas dire que c'est à cause de moi qu'elle le garde, qu'elle pleure comme ça.

C'est quoi, ces femmes qui semblent aimer souffir? C'est un truc que je comprends pas, et même dans la vie de tous les jours, des gens qui sont malheureux mais qui font rien pour s'en sortir, qui disent essayer mais n'applique AUCUN des conseils qu'on peut leur donner. C'est quoi? c'est du masochisme?
Je sais, beaucoup de ceux qui vont me lire vont se dire que je ne comprends pas, que je ne sais pas de quoi je parler. Attention, SI, je comprends et... je suis pareil... des situations qu'on déteste, qu'on hais même, mais dont on est incapable de se sortir. Peut-être qu'on ne veut pas vraiment, ou, souvent, les actes ou les paroles qu'il faut faire ou dire sont plus dures à appliquer que la situation elle-même. d'abord, il faut s'avouer des choses différentes selon les cas... et c'est pas toujours simple.

C'est con la vie quand même. On se bat, tous les jours pour avoir une vie potable, pour, des fois, obtenir ce qu'on veut, et puis à la fin, ben on meurt, soulagement, délivrance ou grand malheur, ça revient au même. Y a plus rien, et toute notre vie on se sera fait chier, tous les jours, à construire quelque chose qui n'éxiste plus. C'est triste comme truc je trouve.

J'ai envi de planer. Je peux pas me le permettre, y a ce boulot... comme dit j'en ai encore pour un bout de temps.
Ca me relaxe de faire autre chose un peu...

Avant, mon beau-père, il a gueulé, il a cassé une vitre avec un coup de point, il a claqué la porte en s'enfermant dans la chambre, sa chambre. Et ben vous savez quoi? j'ai même pas sur-sauté, j'ai même pas réagit, j'ai continué à écrire. Question d'habitude je crois. Mais je n'aurai jamais l'habitude de voir ma mère pleurer...

Vous devez vous dire encore une qui se plaint sur son triste sort... Et ben non, parce que franchement, ma situation, ben ça va je trouve, ne serait-ce que par rapport a il y a 3 ans.
Bon, ben y a toujours des exeptions, c'est vrai, mais j'ai appris à relativiser avec le temps.

RELATIVISER. Oui, je crois que c'est important, même si c'est pas toujours possible d'ailleurs... Je deviens folle, j'ai l'impression que j'arrête pas de me contre-dire. ca va plus là...