JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Vie, réflexion et pensées... Journal intime créé par moi_marjo

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Au commencement...
 PAS ENVI
 Je l'aime quand même
 CLAIRE
 Retour en arrière...
Mon ex
 Réfléxion...
 Proverbe
 J'ai dis oui...
10   Je me sens bien
11   Réponse!!
12   HELP!!
13   Ma soirée avec Ludo
14   Merci
15   Une nouvelle vie va commencer
16   Une loque humaine...
17   Mon père, cet inconnu...
18   Amour ou amitié?
19   Fière de moi...
20   Je le Hais
21   Hier soir... et camping!!
22   Le camping
23   Faucheuse
24   Mon passé
25   Crevée...
26   Rien de neuf
27   Page blanche
28   Soleil!!!
29   Collègues
30   Ca marche!!!
31   Père?
32   Toi
33   Adieu.
34   La fac, 1ère réunion.
35   La fac, une nouvelle vie?
36   Boulot, boulot...
37   Coup de coeur?
38   Sur un nuage...
39   Patrick et Ludo
40   De la HAINE
41   Hier soir
42   Patrick, le recul
43   Mélanie, le retour d'une soeur
44   Poire de service
45   Histoire sans fin
46   Filiaire de cinglé
47   12ans, j'ai basculé
48   fatigue
49   Encore...?
50   Mélanie et... l'inconnu du net lol
51   Marc
52   Petite page matinale
53   un titre... "c'est la vie!"
54   4 semaines
55   Colocataire
56   5h46
57   Envi pas envi
58   Enceinte?
59   Marc, Ludo et Joyeux Noel!
60   CADO! lol
61   Chui de retour!!!
62   Mélanie...
63   Relations internationnales, sciences politiques et...Marc
64   20 ANS!!!
65   Pétage de plombs
66   La saga Mélanie
67   Pffffffff
68   Déprime totale
69   Crise de nerf
70   Tout va bien... :-)
71   Je sais plus
72   Retranscription de mails
73   La suite
74   Renaissance...enfin je crois
75   ma vie
76   pétage de plombs
77   merde chui morte
Mon ex      page publique

Je l'appellerai Ludo car je ne tiens pas vriament à ce que quekqu'un puisse me reconnaitre.

Voilà, Ludo a 25 ans maintenant et je suis restée avec lui, tant bien que mal, 1 an et 11 mois pile. Je l'ai quitté le jour de notre anniversaire.

Ludo, il n'a rien d'un beau garçon, je dirai qu'il a son charme, pour moi en tout cas. Lorsque je suis sortie avec lui, j'étais pas bien, je sortais d'une rupture qui m'a totalement détruite et j'avais besoin de bras pour me sérer. c'est peut-être idiot mais c'est ça. Lui, il a eu le coup de foudre d'après ce qu'il dit, même si moi je n'y croit pas.
Malgré les très nombreuses disputes, le fait que sa famille ne m'aimait pas et ke la mienne ne l'aimait pas, je suis restée avec lui parce que... oh oui, je l'aimais, de tout mon coeur je l'aimais. Mais il n'avait pas de boulot, était incapable d'en garder un + de qq semaines, n'a aucun diplomes, n'est pas très agréable en public et surtout, dépend, pour tout de tout le monde étant donné qu'il n'a jamais un sous sur lui.
J'ai cru qu'il allait changer, je l'ai quitté de nombreuses fois, il me promettait monts et merveilles et je revenais avec lui parce qu'il me manquais de trop... ça a duré très longtemps.
A oui, en plus il a un serieux penchant pour le mensonge...
Un jour, j'ai appris qu'il m'avait de nouveau menti, j'ai craqué, je l'ai quitté, pour de bon, vraiment, du moins sur le moment...

2 ou 3 semaines plus tard, j'ai accepté de le revoir, un peu, de temps en temps quoi, il pleurait à chaque fois qu'il m'appellait, ça me brisait le coeur parce que je ne l'ai pas quitté par manque d'amour mais... parce que nos vies ne vont pas dans la même direction...

Maintenant, ben c'est très dur à dire, mais je le revois, genre 1 ou 2 fois par semaine, personne ne le sait. il ne me doit rien, je ne lui dois rien, mais qd on se voit, on est ensemble (je vous passe les détails ça me gêne qd même).

Voilà, la situation qd je suis dans ses bras, je ne regrette rien, il fait tout pour me reconquérir totalement, je ne veux pas... mais souvent, lorsque je suis seule, je regrette, je sais qu'ils se fait vraiment beaucoup d'espoir et ça me fait du mal de penser que le jour o`, par exemple, je trouverai quelqu'un d'autre, ça risque de le détruire.

Voilà, j'avais promis de raconter cette situation ambigue, voilà qui est fait.