JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


La haine de nous męme me détruit ŕ petit feu. Journal intime créé par Kali

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Mecredi
 A peine 10 minutes apres
 aaa qu'est ce qui me pousse a ecrire autant
 Dit-moi, pourquoi ecrire?
 AAAAHHHHHH
 secret
 un jour de plus sur cette terre.
 Tjs, mais avec mes poèmes.
 PPPOOOEEEMMMEEESSS
10   jeudi et encore jeudi, c'est pas pres de changer...
11   jeudi soir
12   JEAN, PLUS CON C'EST UN VERRE DE TERRE
13   La mort m'envahi. La vie me dĂ©laisse.
14   DĂ©solĂ©e de te dĂ©ranger a cette heure...
15   Vendredi 02 07 04
16   Rose de la nuit et vent des neiges.
17   Elle aimait la mort, il aimait la vie. Il mourut pour elle, elle vĂ©cut pour lui.
18   "Lapin Vert"
19   Je n'ai pu attendre...
20   Sortez vos mouchoiresssss
21   Ă  Samedi, 3. Juillet ; La journĂ©e commence tard.
22   Poèmes ??? Allez, un pour la route, lol.
23   Dimanche, pourquoi ce jour existe-t-il?
24   l'art d'en avoir l'air.
25   *snif
26   Un jour de plus, un jou de moins... qu'est ce que ca change?!
27   Mardi, rien dÂ’autre a dire !
28   ce trip de fou.
29   mnt tu peux dire que tu me connais
30   MALICIA JE TM
31   Chere journale, je suis po encore morte !
32   JournĂ©e de delire. Enfin, pour le moment.
33   Vendredi. Unjour comme tout les autres!
34   Je hais cette journĂ©e, je les hais toutes!
35   Oublie se qui te retient, vis le monde qui t'appartient.
36   Dimanche, Je ne sais plus combien...2004
37  --------------
38   Chapitre premier.
39   Je me sens mal de ne pas ĂŞtre pire
40   Je me hais. Je ne suis pas la seule, mais voila!
41   Vie de merde
42  Malicia, JÂ’ai quelque chose Ă  te dire !
43   Je nÂ’ai pas puÂ…
44   Bien en fait, trop de choseÂ…
45   Si l'amour ne vient pas Ă  toi, c'est qu'il n'en est pas encore temps.
46   derniere larme du desespoir
47   Toi
48   ahlalla
49   journĂ©e de moi.
50   tout commence le soir au Lapin; 29 07 04
51   damien et matt
52   bah je ne sais plus trop quoi raconter...
53   'Tain...
54   je vais te faire chier ac jean mais...
55   mon foyer ST MARTIN
56   Foyer, et lapin vert
57   Coucou, comment que ca va bien?
58   Hier...
59   Malicia... j'ai tant Ă  pleurer, a rire, mais je ne fais qu'observer.
60   Malicia... j'ai tant Ă  pleurer, a rire, mais je ne fais qu'observer.
61   malicia, j'ai tent Ă  pleurer, a rien, mais je ne fais que me detruire.
62   malicia, j'ai tent Ă  pleurer, a rien, mais je ne fais que me detruire.
63   Hazards, Destin.... qu'en savez vous... moi je pense...
Malicia, JÂ’ai quelque chose Ă  te dire !      page publique

Je vivait avec ma mère en ce temps. Mon père, remarié avec ma mère était alcoolique. Il ne travaillait pas beaucoup à ce que disait Claude, enfin, Maman.
Mon demi-frère, Stéphane, et ma demi-sœur, Elodie venaient un week-end sur deux chez leur père, donc chez moi. Mais j’étais bien trop petite pour m’en souvenir, mais je me dois de le faire pour toi.
J’avais ma chambre a l’autre bout de la maison, en face de celle de Claude. Papa rentrait jamais. Je devait avoir cinq ans, peut être un peu plus ! Mais mes Parents se sont séparé, alors Ma mère et moi ont est allées ailleurs. Stéphane et Elodie venaient y dormir quelque fois. Mais après… Quand nous revîmes Bah papa avait changé.

C’est cette nuit, ou il faisait chaud. Dans mon lit je gigotais. La porte s’est ouverte, et Papa est entré. Il m’a dit qu’il faisait chaud alors je pouvait enlever mon pyjama. J’enleva mon T-shirt et me remit dans la couverture. Mais il est venu s’asseoir au bord du lit. Il a même enlevé la couverture. Il portait un caleçon clair. Il l’enleva aussi. Je savait même pas se qu’il voulait. Mais quand il m’a prise et m’a allongé sur le dos, et la il, je ne sais pas trop. Mais il touchait toutes les parties de mon corps. Et il m’a fait mal, je ne savait ni quoi ni comment !
Papa, quÂ’est ce que tu me fais ?
Le lendemain, rien de changé. La soir d’après je n’ai pas dormi, je m’en rappelle. J’ai pris mon nounours contre moi, j’ai été ouvrire la porte pour voir si quelqu’un venait ici.
Mais rien pendant… Je ne sais pas je n’ai pas compté mais ça n’était pas la dernière fois.
Pendant environ 4 mois, une fois pas semaine, et un jour ça ma déchiré, ça m’a fait très mal, j’ai crié mais rien, et papa m’a laissé la, toute seule, puis il est revenu il ma lavé. Mais en même temps il me touchait, me doigtait. Il a recommencé encore et encore, ça m’a toujours fais mal, mais jamais je n’ai été lavée, je ne suis toujours pas lavée. Je suis sale, dégouttante !
Quand un jour ma mère est venue me dire un jour, alors que tout était normal au yeux de tous, qu’il était mort ! Je n’ai eu aucune réaction. Mais depuis la, je me sens rejetée des autres. Je me hais. Je me sens déplacée, différente. Mais le pire c’est que tout ce qui à trait au sex me fais peur.
Je me sens honteuse. Aujourd’hui je n’ai aucun amis. Peu être deux ou trois personnes tenant à moi, mais personne ne m’aime. Je m’en moque ! Ma mère mourrait sans moi, c’est ça qui me fends le cœur, je veux pas mourir sans elle !
Le seul souvenir qui me gĂŞne et jÂ’en fais parfois des cauchemars, cÂ’est que des fois, il me demandait de caresser ma peluche rouge et noire pour lÂ’exciter. JÂ’en savait rien moi Ă  a peine 6 ans.
Maintenant mon nounours est tout ce qui me reste Ă  moi. Je lui ai mis un T-shirt long, et plein de truc, comme une Ă©charpe. Enfin voilĂ .
Malicia, Je t'aime! tu es la meilleurs amie que j'aie. Je peux tout te dire.