JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Un instant d'Eternité Journal intime créé par pepinette

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Ecriture secrĂšte
 Le sortilĂšge s'enfuirait-il ?
 Le calme aprĂšs la tempĂȘte
 Notre Ă©trange bal masquĂ©
 L'arrogant gendarme et la duchesse aux pieds nus
 Ecriture clandestine
 Discussion polissonnes entre filles
 Il ne fait pas bon ĂȘtre une jeune-fille...
 Ouais et si je pensais Ă  m'Ă©clater ?
10  La lĂąchetĂ©, ça suffit.
11   L'Ă©criture d'un journal
12   ParanoĂźa niveau 9 !!!
13   Je n'aime pas le quatorze juillet
14   AĂźe AĂźe AĂźe
15   L'Ă©tĂ©
16   Danser avec le feu
17   Emotions
18   Une, deux ! Une, deux !
19   Il s'appellera Zut, et le prochain se nommera Flute !
20   PĂ©pi, PĂ©pi Croquettes !
21   Des pĂšpĂštes pour Pepinette !
22   Je ne suis pas romantique
23   Il faut que...
24   Ce qui fut fait ...
25   Cette nuit : une mort Ă©vitable.
26   Il est revenu...
La lĂąchetĂ©, ça suffit.      page publique

Selon les médias, ils étaint vingt passagers à avoir assister à l'agression commise par cinq jeunes. Vingt lùches : pas un
n'est intervenu, pas un n'a tiré la sonnette d'alarme.
Avant que de faire des lois, il serait bon que chacun se conduise avec dignité. Pourquoi les agressions cesseraient-elles s'il est possible de s'en prendre à une personne, en plein jour, avec vingt témoins autour ?
Nous sommes tous responsables de cela; notre crĂ©do est la lĂąchetĂ© collective. La peur d'intervenir. IL ne s'agit pas d'auto-dĂ©fense, ni de tirer avec un flingue, il s'agit de dire " ArrĂȘtez, cela n'est pas acceptable".

Un jour, une femme a vu un homme descendre de son vĂ©hicule armĂ© d'une pioche, prĂȘt Ă  agresser un autre automobiliste. La femme n'a pas rĂ©flĂ©chi, elle a arrĂȘtĂ© sa voiture , en est descendu et a dit, calmement :
" Posez cette pioche, cela suffit!". L'homme est remonté dans sa voiture et a démarré. Qu' a fait la femme ? Elle a simplement rappelé l'homme au réel; et le réel, c'est de ne pas agresser l'autre, renoncer à sa putain de toute-puissance.

Cessons de défendre, de justifier, de développer notre peur de l'autre jusqu'à nous ériger en victime.

A vingt contre cinq, l'agression aurait pu ĂȘtre Ă©vitĂ©e.

Avant que de vouloir rester jeunes Ă  tout prix, travaillons d'abord Ă  gagner notre statut d'ĂȘtre humain. Virons ces termes galvaudĂ©s " solidaritĂ©" "citoyennetĂ©" qui sont sur nos bouches et pas dans nos coeurs.
Cessons de nous lamenter lors d'une soirĂ©e entre amis et demandons-nous : " Moi, qu'est-ce que je fais pour que ce genre de choses ne se produise pas ?. Suis-je suffisamment responsable, suis-je suffisamment respectueux de moi-mĂȘme pour ĂȘtre capble de dire : Cela suffit."

Agissons plutĂŽt,et cessons de fantasmer, cessons de gaver nos peurs et Ă©levons-nous un peu. Les seules choses que l'on relĂšve en ce moment, ce sont les seins, les paupiĂšres, les bas-joues. A quoi bon tout cela ,si nous marchons tĂȘte basse ?
Toi, Lectrice, toi, Lecteur, sois digne et tant pis si tes copains ne te suivent pas. LĂšve la foule et refuse la lĂąchetĂ©, quitte Ă  donner l'exemple. Il est trop simple de dire que cela ne sert Ă  rien; si quelque chose ne sert rĂ©ellement Ă  rien, c'est qu'on l'a expĂ©rimentĂ© Ă  plusieurs reprises. Et je vous assure que l'on peut toujours faire quelque chose face Ă  une personne sur le point d'en agresser une autre. On peut mĂȘme appeler les flics ,et autant atnndre un peu avant de riposter qu'ils se dĂ©placent jamais !
Et s'ils ne se déplacent jamais, vous pouvez toujours le faire savoir par voix de presse, il y a des journaux nationaux qui ont le cran d'aborder ces affaires-là.

Alors : " Qu'est-ce que je peux faire pour ĂȘtre moins lĂąche ?" Oublier peut-ĂȘtre un instant ma petite personne et me tourner vers l'Autre et lui tendre la main s'il en a besoin, ou lui rappeler qu'il n'est pas dans la rĂ©alitĂ©, s'il s'apprĂȘte Ă  commettre quelque chose de grave contre un autre ĂȘtre.

La peur n'Ă©vite pas le danger.
BON COURAGE !