JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Tęte ŕ tęte avec moi-męme Journal intime créé par oror

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Je me prĂ©sente...
 Et pourtant...
 Pourquoi?
 Et aussi...
 Rayon de soleil dans un ciel sombre...
 J'ai la poisse!
 Chuis happy!!!
 Supermoi Ă  la rescousse...mais comment?
 J'avais raison
10   SoirĂ©e d'enfer (au sens propre comme au figurĂ©)
11   S'il me l'avait dit...
12   Je suis "namoureuse"
13   Ca s'arrange
14   G besoin de vous!
15   C pĂ´ juste!
16   G pas le moral
17   Pourquoi moi???
18   CĂ´tĂ© pile, cĂ´tĂ© face
19   Un journal magnifique...
20   Quelques citations
21   Pas grand chose 2 9
22   Pas de bol
23   Un jeu...
24   Déçue
25   Lettres secrettes...
26   TĂ©lĂ©phone
27   Ma semaine
28   ...
29   En un poème
30   RentrĂ©e...pffffff
31   Toi, tout simplement...
32   J'ai pas osĂ©
33   Si...
34   Un seul ĂŞtre vous manque et tout est dĂ©peuplĂ©
35   couZine
36   Seule
37   Je ne le supporte plus
38   I hate you but I love you...
39   Je suis perdue
40   J'en ai marre!!!
41   Connerie
42   Une p'tite idĂ©e
43   Envie d'Ă©crire
44  Un grand coup ds la gueule...
45   Ca fait mal
46   Ca fait du bien!
47   AĂŻe!!!
48   Muzik
49   J'en peux plus
50   Faut se dire ke C normal...
51   Y'a jms rien ki va
52   Ca recommence
53   Vide...
54   Ca f'sait longtemps!
55   Un p'tit poème
56   Pour toi
57   J'pète la forme!
58   J'ai peur...
59   Cool!
Un grand coup ds la gueule...      page publique

Ca s’est passé jeudi soir. J’étais de plutôt bonne humeur, en train de chatter avec un copain puis ma cousine s’est connectée. On a commencé à discuter un peu et puis, tout d’un coup, elle m’a dit « je crois que je suis amoureuse de R*** ». Ca m’a fait un choc ! Je n’en croyait pas mes yeux.
Après, j’étais comme un zombie. Je ne peux pas lui en vouloir, je l’adore mais c’est plus fort que moi, je me sens comme trahie. En réalité, j’ai peur…peur pcq elle le voit toutes les semaines, peur pcq ils se rapprochent, peur qu’ils sortent ensemble…
Je sais que je n’ai plus aucune chance avec lui (même si il n’a plus de copine, ce qui est le cas) et qu’il préfèrerait mourir que me revoir mais je n’arrive pas à m’empêcher de penser à lui ni à l’aimer moins fort. Son visage est dans chaque recoin de ma mémoire, sa voix résonne dans ma tête, son prénom est toujours au bout de mon crayon…et de mes lèvres…