JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie .... Journal intime créé par lisoustouille

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Hey salut !
 My life .... ?! ....
 LA remise en question
 dernier jour de blues
 Moi
 le prof de sport
 quelquechose de pas intĂ©ressant
 Une journĂ©e parmi tant d'autres
 flash - back
10   dimanche 24 juin 2001
11  --------------
12   vendredi 29 juin 2001
13   11 juillet 2001
14   24 mars 2003
15   26 mars 2003
16   jeudi 1er aoĂ»t 2002
17   mardi 06 aoĂ»t 2002
18   mercredi 07 aoĂ»t 2002
19   dimanche 25 aoĂ»t 2002
20   lundi 26 aoĂ»t 2002
21   mercredi 28 aoĂ»t 2002
22   29 aoĂ»t 2002
23   30 aoĂ»t 2002
24   31 aoĂ»t 2002
25   Dimanche, 1er septembre 2002
26   02 septembre 2002
27   03 septembre 2002
28   04 septembre 2002
29   19 octobre 2003
30   05 septembre 2002
31   06 septembre 2002
32   07 septembre 2002
33   07 septembre 2002
34   MÂ’ont-ils remarquĂ© ?
35  Quelle rencontre !
36   Quelle journĂ©e !
37   08 septembre 2002
38   09 septembre 2002
39   10 septembre 2002
40   11 septembre 2002
41   12 septembre 2002
42   13 septembre 2002
43   13 juillet 2001
44   17 juillet 2001
45   les garçons, toujours les garçons
46   jeudi 24 octobre 2002 - 17 H
47   Vendredi 25 octobre 2002 - 11 H 15
48   30 novembre 2003
49   17 novembre 2002
50   18 novembre 2002
51   15 dĂ©cembre 2002
52  --------------
53   28 novembre 2002
54   28 novembre 2002
55   30 octobre 2002
56   jeudi, 21 novembre 2002
57   12 novembre 2001
58   20 mars 2002
59   22 mars 2002
60   26 mars 2002
61   25 avril 2002
62   27 avril 2002
63   14 septembre 2002
64   dimanche 15 septembre 2002
65   jeudi 19 septembre 2002
66   20 septembre 2002
67   21.09.2002
68   26 septembre 2002
69   22 septembre 2002
70   23 septembre 2002
71   24 septembre 2002
72   25 septembre 2002
73   27 septembre 2002
74   26 septembre 2002
75   28 septembre 2002
76   29 septembre 2002
77   2 octobre 2002
Quelle rencontre !      page publique

Nous arrivons maintenant au chalet, dans lequel nous allons passer une semaine de vie en communauté.
Après avoir sorti les bagages des soutes, on nous attribue les chambres. J’ai beaucoup de chance : je suis avec toutes les autres filles de mon équipe de Strasbourg. Le lit qui reste est attribué à une fille de Mulhouse, qui accompagne la bande des « pendus » comme ils se surnomment.

Le premier repas du soir a lieu dans la bonne humeur de tous les participants du camp. Pendant le dessert, J… nous annonces la répartition des équipes pour la révision de vie. Je suis avec C… ma meilleure amie, et Y… celui que je trouve plus beau que tous les autres !

Vivement demain matin, que j’apprenne à le connaître ! Mais je n’ai finalement pas besoin d’attendre une nuit supplémentaire, les pendus nous demandent si on veut les accompagner dans la montagne pour faire avec eux un « requiem ».
Ne sachant pas ce qu’un requiem était, je me décidais avec Claire à les rejoindre.
Une fois dans la montagne, on se retrouve Ă  5, dont moi et YÂ…
Bien-sûr, il a emmené sa guitare avec lui. Etant pianiste à la base, je me fais donc une joie de pouvoir apprendre un nouvel instrument, qui appartient en plus à un gars trop beau !

En lui demandant si je peux essayer sa guitare j’ai droit en prime à quelque cours particulier qui nous vaut à tous les deux un rapprochement non-négligeable !
Après quelques vocalises, assez réussies, je m’acharne à transcrire les partitions d’amélie poulain version tablatures, non sans quelques difficultés ! Mais bien-sûr, Y… est toujours là pour m’aider en cas de problème ! Tellement là qu’un de ces potes qui nous a rejoint lui fait la remarque : « et Nikou, arrête de draguer ! »

Après quelques notes supplémentaires, il est déjà l’heure de rentrer au chalet… Il est tout de même minuit passé ! Tout le monde se dit bonne nuit, et Y… me glisse à l’oreille : « fait de beaux rêves ma puce ! ».
Je peux vous assurez que cette nuit-là, je rêvai de pouvoir me blottir dans ses bras pour qu’il me fasse un câlin !

Je m’endors finalement quelques heures plus tard après avoir fait part de la situation à C… m meilleure amie, qui m’aide à conclure que je suis tombée amoureuse…

A suivre !