JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Survivre ŕ la vie. Journal intime créé par Ange noir

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 21/07/03 Une bombe latino
 Avouer enfin
 Pourquoi "Ange noir" ?
 Bad girl ? Je n'ai jamais dit que j'Ă©tais gentille.
 Jeux osĂ©s
 Je suis bi. Et alors ?
 DiffĂ©rente ?Et alors ?
 Un nouveau secret Ă  vous avouer
 J'ai besoin de mon demi-frère
10   1 )Autour du sexe
11   2)Autour du sexe
12   3)Autour du sexe
13   4)Autour du sexe
14   5 ) Autour du sexe
15   Il va y avoir du spoooort
16   C'est chaud !
17   Je manque de lui.
18   L'amour avec qui l'amitiĂ© accepte de rimer
19   RĂ©flexion Ă  propos d'AA
20   RĂ©flexion Ă  propos d'AA
21   RĂ©flexion Ă  propos d'AA
22   RĂ©flexion Ă  propos d'AA
23   Folles nuits. Folles journĂ©es.
24   Tourbillon d'Ă©motions
25   La première fois
26   Appel au secours 1
27   Appel au secours 2
28   Appel au secours 3
29   Appel au secours 4
30   Oublier dans tes bras
31   Casser
32   RĂ©parer
33  CASSER.
34   Je mène un double jeu.
35   Faire l'amour. Faire le mal
36   FermĂ©e Ă  l'amour
37   Un aller simple pour le paradis
38   FrĂ©rot
39   Amour
40   BeautĂ©. PS : lisez avouer enfin
41   Se caresser, s'embrasser...
42   L'amour est atroce
43   J'en ai marre
44   ĂŠtre bi et l'avouer ? Je l'ai fait.
45   RĂŞver d'un monde en couleurs
46   AA m'a sauvĂ©e la vie.
47   Quotidien misĂ©rable.
48   Quotidien misĂ©rable
49   Quotidien misĂ©rable 3
50   Quotidien misĂ©rable 4
51   Quotidien misĂ©rable fin
52   Etrange comme la vie est Ă©trange.
53   D'ici mon amour
54   La vie est sale boy sous ses Ă©toiles
55   Suis-moi ! On va au paradis
56   Et que ton sexe me glisse entre les mains
57   Si tu penses Ă  moi, alors masturbe-moi !
CASSER.      page publique

Tous les mots dÂ’amour disparaissent un jour. Voici ce que je fredonne depuis tout Ă 
l’heure. Aujourd’hui j’ai largué AA(garçon).
Il voulait casser demain parce qu’il veut une autre fille. Je l’ai vite deviné. Je lui ai
demandé si j’avais raison. Ce connard a eu l’odace de me dire que c’était faux. Après il
voulait sÂ’expliquer. JÂ’ai dit : -Je mÂ’en fous. Je casse.
Je viens de relire tous les sms qu’il m’a écrit. Je repense à tous ces “je t’aime” qu’il
m’a adressé. Je ne lui ai jamais dit ces trois mots qu’il m’a si souvent répété. J’ai effacé
tous ses textos. Je n’ai pas versé une larme. Je ne compte pas en verser une. Ce matin
je lui ai Ă©crit un message :-Salut. Je tenais juste Ă  te dire que tu es un beau salop et que
même si tu as des couilles tu es une grosse fafouette. J’espère qu’on restera quand
même bons potes. Signé : “mon prénom”.
Ce matin Mo(garçon) m’a aussi envoyé un sms plein d’amour et de tendresse. Il ne me
demande pas de sortir avec lui. Il me dit juste quÂ’il mÂ’aime, quÂ’il pense Ă  moi tout le
temps et quÂ’il nÂ’a quÂ’une envie : mÂ’embrasser.