JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Confidences finales Journal intime créé par B.B

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 La plus grande erreur de ma vie
 La remontée
 Il était une fois
 Remède
 Just because of you
 La pomme empoisonnée
 Vide
 Bouillon de luxure
 Porque tanto buscarse
10   Back
11   Reprise
12   Oui
13   Après
14   Non
15   Fatigue
16   Messed up
17   Journal secret
18   Enivrez-vous
19   Dimanche
20   De haut
21   Burlesque
22   Magique
23   2012
24   Thursday night out
25   Falling down
26   Petits morceaux
27   Vénus et Adonis (-18)
28   Des conneries
29   W**d
30   Lettre à ma vie
31   Top
32   Où?
33   Game
34   Salope
35   Déluge
36   J & Jack
37   Champagne et vin rouge
38   Fini
39   03:43
40   Champagne & Fraises
41   Horrible
42   Allez tous vous faire f**tre
43   En paix
44   Day 2
45   Sec
46   Retour
47   Soirs
48   Quoi?
49   "Dark Paradise"
50   Anniversaire
51   Où?
52   Jalousie
53   Vapeurs
54   Rien
55   Errance
56   Aimée
57   Autres
58   Air frais et brise marine
59   Our day will come ?
60   Encore et toujours
61   A l'ancienne
62   Heaven is a place on Earth with you
63   Voilà
64   La petite bête?
65   Stop that train
66   Boum
67   Vrai?
68   Pause
69   Stress
70   The next
71   Maintenant?
72   Invitation au voyage
73   Larmes salées et pensées à la volée
74   Reward
75   This is it
76   Lassant
77   Sea, no sex and sun
78   Stuff
79   Égarée
80   Bonnes nouvelles
81   Joie
82   Résumé
83   Comic strip
84   Perturbée
85   Électrique
86   And again
87   WTF
88   Choc
89  Descente
90   De travers
91   Lost in translation
92   Some fun
93   Aïe
94   Part 2
95   Healthy
96   Where were we?
97   Mort
98   Vie
99   Love
Descente      page publique

Maintenant que ça fait quelques jours et que le choc est un peu passé, je peux écrire de nouveau, j'en ai besoin.
Je suis encore assez secouée. Je n'ai pas trop compris comment ça a pu arriver, pourquoi c'est tombé sur moi. S'il y a effectivement un dieu la haut, il a une drôle de manière de traiter ses créatures. Physiquement, c'est pas le top. Deux points de suture sous le sourcil, un coquard qui est maintenant presque jaune, et des petites coupures sur la joue. J'arrive à en cacher le maximum avec du maquillage bien placé, et avec du temps pour l'appliquer, mais c'est pas très agréable de me regarder dans le miroir... Je sais que dans quelques semaines on ne verra plus rien, mais c'est quand meme difficile à accepter.
Pour ce qui est de la plainte, mon avocat a ajouté la déclaration de coups et blessures du médecin, plus quelques photos de mon visage qu'on a pris. La date du procès est fixée au 14 janvier donc on a le temps de préparer le dossier. Mais en attendant le type est relâché dans la nature... C'est beau la justice française.... Je suis dégoûtée, j'espère qu'il va tomber et pour un long moment ce salaud...
Bref le plus dur c'est le coté psychologique. Le lendemain j'etais tellement fatiguée que j'avais oublié la moitié de la soirée. Mais maintenant avec le recul, les morceaux manquants me reviennent petit à petit. Je sais que j'ai mis une seconde à réaliser qu'il m'avait vraiment éclaté le verre au visage. Au début j'ai seulement cru qu'il m'avait jeté sa boisson dessus, mais ensuite je me suis rendue compte que c'était mon sang qui coulait sur mon œil et dans ma bouche. Je me souviens que j'ai hurlé, que j'avais peur que mon œil soit touché, j'ai crié plusieurs fois que le mec m'avait explosé son verre au visage, comme pour me rendre vraiment compte de ce qui s'était passé. On m'a mise debout pour me conduire au camion des pompiers, les gens me soutenaient, m'essuyait le sang. La vue et l'odeur de tout ce sang m'a donné le tournis et je me suis sentie faiblir sur mes jambes. Ensuite je ne sais plus trop, j'avais envie de vomir. J'ai cru pendant quelques secondes que j'etais en train de mourir. C'est idiot, parce que les blessures n'étaient pas très profondes, mais c'est psychologique. J'ai vu tout le sang que je perdais, parce que l'arcade ça saigne beaucoup, et là je me suis dit: je vais mourir.
On dit que dans une expérience de mort proche on voit toute sa vie défiler devant ses yeux. Mais c'est pas ça. On voit seulement ce qui nous est cher. Je sais parfaitement ce que j'ai vu étrangement. En premier j'ai vu mes grands parents, parce que je savais qu'ils se sentiraient responsable s'il m'arrivait quelque chose. Et puis mes parents et mes sœurs. J'ai vu C, elle me manque elle est en Australie. Je me suis dit qu'elle ne serait pas au courant de ma mort avant longtemps. J'ai vu T, j'etais déçue qu'il ne soit pas venu ce soir là, et je réalisais que si je mourrais je ne pourrais pas le revoir mais ça ne changerais pas grand chose si je restais en vie, puisque je déménage dans tous les cas. Et puis j'ai vu d'autres personnes: C et D, J aussi. M et C. Bref d'autres personnes qui me sont chères.
Mais non, je ne suis pas morte. Je suis allée à l'hôpital, D et A m'ont accompagnée c'était adorable. Puis au commissariat elles se sont portées témoins de la scène. Puis elles m'ont ramenée.
Dimanche je suis passée à l'hôtel puisque tout le monde me demandait des nouvelles. T m'a vue arriver avec mes lunettes de soleil pour cacher le dégât, et il a cru que c'était pour cacher ma gueule de bois. Alors je les ai enlevées, il a été complètement choqué, et désolé. Il m'a demandé de lui raconter, il était déboussolé. Il m'a dit que d'un sens heureusement qu'il n'était pas là sinon il l'aurait coursé. J'ai trouvé ça mignon. Je suis restée boire un verre, il était à mes petits soins.
Quand je suis repartie, les filles m'ont embrassée bien fort, elles vont me manquer. Elles m'ont offert une petite plante, et un bracelet. J'ai dit au revoir à T en dernier. Je savais pas trop comment m'y prendre. Il m'a serrée fort mais il y avait plein de monde autour de nous alors on ne s'est pas embrassé. Mais j'ai bien noté sa main gauche en haut de mon dos, et la droite sur la hanche. Et le regard qu'on s'est échangé aussi. Et le texto qu'il m'a envoyé plus tard pour me souhaiter une bonne continuation, et m'embrasser tendrement. Ça m'a fait plaisir. Et il va le manquer. Je ne sais pas ce que c'est avec lui, mais il reste dans mes pensées encore. Et j'ai peur de ne jamais le revoir. Je veux tellement le revoir.
J'ai trop de choses en tête en ce moment, l'accident, la peur, le déménagement. Et lui.
Étrangement, je n'ai pas vu le visage de V. C'est bizarre. Je n'aurais pas imaginé ça. Peut être que c'est fini mes sentiments pour lui...? Ça me ferait très bizarre. Comme si j'avais perdu une partie de moi. Enfin si je suis tombée amoureuse de T cette partie va vite être remplie de nouveau. Mais ça m'est arrivé tellement vite, je n'ai pas eu le temps de réagir et de me protéger... Comme ce verre qui m'est arrivé dessus, je n'ai rien pu faire pour empêcher ça...
Je suis dégoûtée. Heureusement que demain je vois D et C, ça me changera les idées.