JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Eretz Israël Journal intime créé par israel

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 Préface
 Hatikva - L'Espérence
 La Déclaration d'Indépendance de l'Etat d'Israël
 L'histoire de Massada
 La langue hébraïque
 Auschwitz
 La Mer morte
 Liste des attentats criminels perpetrés en Israel depuis Septembre 1993 jusqu'au 7 Juillet 2003
 FeujWorld.Com
10   Guerre du Kippour
11   Le yiddish, une langue errante
12   Caesarea, Israel
13   La souffrance des israéliens vus par les médias français
14  Gilad Shalit
Gilad Shalit      page publique

Gilad Shalit, (hébreu : גלעד שליט), né le 28 août 1986, est un militaire de l’armée israélienne et citoyen français et israélien. Le 25 juin 2006, il est capturé par un commando palestinien à Kerem Shalom. Son enlèvement est revendiqué par les Brigades Ezzedine Al-Qassam, les Comités de résistance populaire (CRP) et un groupe inconnu se faisant appeler l’« Armée de l’islam », annonçant leur intention d’échanger Gilat Shalit contre des prisonniers palestiniens détenus en Israël. Ehoud Olmert refuse toute négociation et lance, le 28 juin 2006, l’Opération Pluies d’été, qui ne permettra pas la libération de Gilad Shalit. Puis, avec l’aide des Égyptiens et d’un médiateur allemand, des négociations s’ouvrent. Le Hamas propose alors d’échanger Gilad Shalit contre près de 1 000 prisonniers palestiniens. Les Israéliens refusent initialement de libérer les détenus « avec du sang sur les mains » mais ils acceptent en décembre 2009 à condition qu’ils soient interdits de séjour en Cisjordanie. La proposition est rejetée par le Hamas.

Originaire de Mitzpe Hila en Basse-Galilée, Gilad Shalit détient la double nationalité israélienne et française[2]. Selon le Hamas, qui a refusé de laisser le Comité international de la Croix-Rouge le voir, il aurait été détenu à Gaza, aucune preuve de vie n'étant fournie entre le 14 septembre 2009 et sa libération. Le 11 octobre 2011, le gouvernement israélien approuve une proposition sérieuse de libération[3]. Il est libéré le 18 octobre 2011[4].

Source Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilad_Shalit