JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

 


Rťflexions et autres conneries Journal intime crťť par bungle

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Prťface
 Bungle¬ís Diary
--------------
 Etrange fin de journ√©e
 Sonia ou l'√©ternelle absence
 Bye bye Anna
 SEA
 SEX
 & SUN
 Le trauma de Sonia
10   Autobiographie misanthropique ?
11   Femmes je vous aime
12   Anna, ma coll√®gue amante
13   Erika j¬íai trouv√© !
14   Sonia ou l'incertitude
15   Le pianiste
16   temps libre Vs travail
17   Sonia : end of the story ?
18   J¬íaime pas les lundi, quoique.
19   C'est la f√™te
20   Top Five
21   Ma premi√®re partouze
22   Pour me faire pardonner le chapitre pr√©c√©dent (Part. I)
23   Pour me faire pardonner le chapitre pr√©c√©dent (Part. II)
24   Amiti√© homme-femme, mythe ou r√©alit√© ?
25   Qu¬íest-ce qu¬íun journal ?
26   Week-end pluvieux, album radieux
27   Zouk machine
28   D√©claration de vacances
29   Amour, toujours !
30   'till death us apart
31   Condol√©ances
32   Remerciements
33   Chapitre I
34   v√©rit√© et paradoxe
35   Ploum ploum Tralala
36   Sombre d√©sir
37   Souvenirs d'enfance
38   Kill da mouvement
39   M√©diocrit√© pornographique
40   Rions un peu en attendant la mort
41   Do not disturb
42   Narcisse
43   Antiam√©ricanisme ?
44   Exister ? Mais pour quoi faire exactement ?
45   Entre deux maux quel mot choisir ?
46   L'aigle noir
47   Je suis las...
48   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, sc√®ne 1
49   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, sc√®ne 2
50   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, sc√®ne 3
51   Acte 1, sc√®ne 4
52   Acte 1, sc√®ne 4 (suite)
53   Pourquoi on √©crit ?
54   2 mondes
55  Ploum Ploum Tralala - chapitre 56.3
Ploum Ploum Tralala - chapitre 56.3      page publique

Ploum Ploum n'eut de cesse par la suite de glorifier le nain Dieu. Il répétait à qui voulait l'entendre que celui-ci était à l'origine de l'humanité, que lui être dévoué nous ouvrirait les portes d'une vie éternelle à ses cotés.

Tralala qui en avait vu d'autres n'écoutait que d'une oreille distraite les diatribes enflammées de ce ronchon de Ploum Ploum (il était vrai que depuis sa conversion ce dernier avait trouvé une certaine quiétude auprès de cette illusoire croyance).

Ploum Ploum trouvait facilement des auditeurs attentifs qui buvaient ses mots avec un recueillement des plus profonds. Le peuple réclamait un peu de lumière dans ce monde à la sombre déprime.

Ploum Ploum mit tant de coeur à l'ouvrage qu'il en oublia la fausseté de ses histoires. Plus il parlait de Dieu et plus l'évidence de son existence s'imposait à lui. Dieu existait car le peuple avait à présent vent de son existence.

L'affaire fit du bruit en haut lieu atteignant tr√®s rapidement les plus hautes arcades du pouvoir. Un beau jour Rh√©√Ęk, pr√©sident de la plan√®te, fit venir Ploum Ploum en son antre.

... A suivre.