JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Réflexions et autres conneries Journal intime créé par bungle

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 BungleÂ’s Diary
--------------
 Etrange fin de journĂ©e
 Sonia ou l'Ă©ternelle absence
 Bye bye Anna
 SEA
 SEX
 & SUN
 Le trauma de Sonia
10   Autobiographie misanthropique ?
11   Femmes je vous aime
12   Anna, ma collègue amante
13   Erika jÂ’ai trouvĂ© !
14   Sonia ou l'incertitude
15   Le pianiste
16   temps libre Vs travail
17   Sonia : end of the story ?
18   JÂ’aime pas les lundi, quoique.
19   C'est la fĂŞte
20   Top Five
21   Ma première partouze
22   Pour me faire pardonner le chapitre prĂ©cĂ©dent (Part. I)
23   Pour me faire pardonner le chapitre prĂ©cĂ©dent (Part. II)
24   AmitiĂ© homme-femme, mythe ou rĂ©alitĂ© ?
25   QuÂ’est-ce quÂ’un journal ?
26   Week-end pluvieux, album radieux
27   Zouk machine
28   DĂ©claration de vacances
29   Amour, toujours !
30   'till death us apart
31   CondolĂ©ances
32   Remerciements
33   Chapitre I
34   vĂ©ritĂ© et paradoxe
35   Ploum ploum Tralala
36   Sombre dĂ©sir
37   Souvenirs d'enfance
38   Kill da mouvement
39   MĂ©diocritĂ© pornographique
40   Rions un peu en attendant la mort
41   Do not disturb
42  Narcisse
43   AntiamĂ©ricanisme ?
44   Exister ? Mais pour quoi faire exactement ?
45   Entre deux maux quel mot choisir ?
46   L'aigle noir
47   Je suis las...
48   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, scène 1
49   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, scène 2
50   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, scène 3
51   Acte 1, scène 4
52   Acte 1, scène 4 (suite)
53   Pourquoi on Ă©crit ?
54   2 mondes
55   Ploum Ploum Tralala - chapitre 56.3
Narcisse      page publique

Tu aimes les histoires ? Alors Ă©coute : Il Ă©tait une fois
Â…


Narcisse est le fils du dieu-Fleuve Céphise et d'une nymphe, Liriopé. Sa mère consulta un prophète pour connaître son avenir, celui ci lui annonça de façon énigmatique que Narcisse vivrait longtemps à la condition qu'il ne se voit pas.
Devenu un jeune homme, Narcisse, dont la beauté touchait à la perfection, faisait
naître le désir aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Pour toute réponse
Narcisse affichait mépris et dédain pour ces sentiments qu'il jugeait bien futiles,
seuls la compagnie des ses virils compagnons de chasse trouvait grâce à ses
yeux.



Un beau jour Echo, nymphe des montagnes s'Ă©pris Ă  son tour
pour ce beau jeune homme qui venait de fêter ses 16 ans. Echo condamné par Héra,
la femme de Zeus, Ă  ne plus pouvoir s'exprimer (Echo n'avait en fait que la
capacité de répéter les dernières syllabes des mots qu'on lui adressait, je
te laisse imaginer les problèmes de communication que cela amène) ne pouvait
déclarer sa flamme à l'élu de son cœur. Elle le suivait donc au gré de ses ballades
sans mots dire. Un jour que Narcisse Ă©tait seul dans la forĂŞt, il sentit une
présence.


- Est-ce qu'il y a quelqu'un ?

- Quelqu'un répondit Echo

- Viens-ici !

- Viens-ici ne pu que répondre Echo



Echo sortit de sa cachette les bras tendus vers l'ĂŞtre
qu'elle chérissait plus que tout, celui-ci la repoussa avant de prendre la fuite.
Echo, effondré par ce qui venait de se passer, se réfugia au fond des bois où
elle dépérit d'une immense tristesse jusqu'à qu'il ne reste d'elle que sa voix.
On dit qu'elle aurait été changée en rocher. Echo invoqua le dieu de la vengeance
et réclama que Narcisse fut puni par un amour impossible.


Un jour alors que Narcisse veut se désaltérer,
il tombe sous le charme d'un jeune homme à la beauté parfaite dont le visage
se reflète dans l'eau. Aveuglé par la beauté de ce jeune homme, il ne se rend
mĂŞme pas compte qu'il s'agit de son propre reflet. Il ne comprend donc pas que
ce visage ne réponde pas à ses appels et à ses baisés. Littéralement dévoré
d'amour, Narcisse tombe peu Ă  peu dans la folie. Un jour alors qu'il pleure
sur cet amour sans réponse, ses larmes tombantes à l'eau font fuir son reflet,
il décide alors de se laisser mourir simplement en s'endormant près de l'objet
de son amour. En lieu et place de son corps apparaît alors une jolie fleur dorée
qui à la venue du printemps se reflète dans l'eau : le narcisse. On raconte
que Narcisse, descendu en enfer continua de chercher l'amour de son reflet dans
les eaux du fleuve des enfers, mais l'eau sombre ne refléta qu'une image trouble
plongeant Narcisse dans un désespoir infini.