JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Réflexions et autres conneries Journal intime créé par bungle

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 BungleÂ’s Diary
--------------
 Etrange fin de journée
 Sonia ou l'éternelle absence
 Bye bye Anna
 SEA
 SEX
 & SUN
 Le trauma de Sonia
10   Autobiographie misanthropique ?
11   Femmes je vous aime
12   Anna, ma collègue amante
13   Erika jÂ’ai trouvé !
14   Sonia ou l'incertitude
15   Le pianiste
16   temps libre Vs travail
17   Sonia : end of the story ?
18   JÂ’aime pas les lundi, quoique.
19   C'est la fête
20   Top Five
21   Ma première partouze
22   Pour me faire pardonner le chapitre précédent (Part. I)
23   Pour me faire pardonner le chapitre précédent (Part. II)
24   Amitié homme-femme, mythe ou réalité ?
25   QuÂ’est-ce quÂ’un journal ?
26   Week-end pluvieux, album radieux
27   Zouk machine
28   Déclaration de vacances
29   Amour, toujours !
30   'till death us apart
31   Condoléances
32   Remerciements
33  Chapitre I
34   vérité et paradoxe
35   Ploum ploum Tralala
36   Sombre désir
37   Souvenirs d'enfance
38   Kill da mouvement
39   Médiocrité pornographique
40   Rions un peu en attendant la mort
41   Do not disturb
42   Narcisse
43   Antiaméricanisme ?
44   Exister ? Mais pour quoi faire exactement ?
45   Entre deux maux quel mot choisir ?
46   L'aigle noir
47   Je suis las...
48   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, scène 1
49   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, scène 2
50   Ploum Ploum Tralala, Acte 1, scène 3
51   Acte 1, scène 4
52   Acte 1, scène 4 (suite)
53   Pourquoi on écrit ?
54   2 mondes
55   Ploum Ploum Tralala - chapitre 56.3
Chapitre I      page publique

Le réveil me sort brutalement de mon sommeil. "Je veux juste une dernière danse" clâme mon radio réveil.
Putain qu'on lui donne sa dernière danse et qu'on en parle plus! Tout pourvu qu'il se taise et me laisse mon dernier sommeil de vacances.

Une demi-heure plus tard, je me lève terrassé par mon réveil radiophonique qui hurle toujours.
"C'est quand le bonheur ?".
Je ne sais pas, c'est pas pour aujourd'hui en tout cas. Une nouvelle année de labeur redémarre.

Je déteste le mois de Septembre.