JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Confidences finales Journal intime créé par B.B

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 La plus grande erreur de ma vie
 La remontée
 Il était une fois
 Remède
 Just because of you
 La pomme empoisonnée
 Vide
 Bouillon de luxure
 Porque tanto buscarse
10   Back
11   Reprise
12   Oui
13   Après
14   Non
15   Fatigue
16   Messed up
17   Journal secret
18   Enivrez-vous
19  Dimanche
20   De haut
21   Burlesque
22   Magique
23   2012
24   Thursday night out
25   Falling down
26   Petits morceaux
27   Vénus et Adonis (-18)
28   Des conneries
29   W**d
30   Lettre à ma vie
31   Top
32   Où?
33   Game
34   Salope
35   Déluge
36   J & Jack
37   Champagne et vin rouge
38   Fini
39   03:43
40   Champagne & Fraises
41   Horrible
42   Allez tous vous faire f**tre
43   En paix
44   Day 2
45   Sec
46   Retour
47   Soirs
48   Quoi?
49   "Dark Paradise"
50   Anniversaire
51   Où?
52   Jalousie
53   Vapeurs
54   Rien
55   Errance
56   Aimée
57   Autres
58   Air frais et brise marine
59   Our day will come ?
60   Encore et toujours
61   A l'ancienne
62   Heaven is a place on Earth with you
63   Voilà
64   La petite bête?
65   Stop that train
66   Boum
67   Vrai?
68   Pause
69   Stress
70   The next
71   Maintenant?
72   Invitation au voyage
73   Larmes salées et pensées à la volée
74   Reward
75   This is it
76   Lassant
77   Sea, no sex and sun
78   Stuff
79   Égarée
80   Bonnes nouvelles
81   Joie
82   Résumé
83   Comic strip
84   Perturbée
85   Électrique
86   And again
87   WTF
88   Choc
89   Descente
90   De travers
91   Lost in translation
92   Some fun
93   Aïe
94   Part 2
95   Healthy
96   Where were we?
97   Mort
98   Vie
99   Love
Dimanche      page publique

Baudelaire était un homme sage, et j'ai écouté ses conseils. Vendredi soir, je suis allée m'enivrer..!
Super soirée, chez un ami gay qui est en école de com. Je ne connaissais pas grand monde, mais la plupart de ses amis étaient gays donc facile de discuter avec eux!

Bref, on a beaucoup bu, et pas mal fumé aussi. J'ai beaucoup discuté avec C, au sujet de J. Elle m'a dit qu'elle nous verrait très bien ensemble pour de bon, qu'elle savait qu'au fond de lui, il était complètement obsédé par moi, et que moi je devrais y repenser au moment de son retour de Chine. Je trouve ça mignon. Elle arrête pas de dire que je devrais me marier avec lui, qu'on ferait un couple parfait. Je n'y ai pas vraiment réfléchis, je ne sais pas quoi en penser en fait. C'est vrai qu'il est adorable, et qu'au niveau sexe... Mais je ne me vois pas vraiment officiellement avec lui. Je me demande si ça ne serait pas une idée complètement idiote... Et puis, je ne trompe personne. Je suis toujours amoureuse de V comme une folle. J'ai failli lui envoyer un message dans la soirée, mais C m'en a empêché.

Je suis rentrée vers 5h du mat avec des amis en taxi, j'étais dans un sale état mais ça fait du bien. J'avais la tête vidée. Le taxi les a déposé chez D, et ensuite m'a déposé chez moi. Je lui avais demandé de me déposer au rond point de l'étoile, mais il m'a dit que dans mon état, il préférait me déposer jusque devant chez moi. Je pense qu'effectivement il avait raison. Et c'est pas pour 1€ de plus que je vais râler. Bref, je suis rentrée, je me suis déshabillée et mise au lit.

Hier je me suis réveillée vers 13h, avec un mal de crâne et de bide horribles. J'ai passé la journée au lit, impossible de me lever. Mais ça valait le coup. La soirée était super. C m'a appelée, elle et D sont enfin passés à l'acte, après des mois qu'ils se tournent autour! Ils ont discuté, il lui a dit qu'il était pas sûr de vouloir se remettre avec elle parce que la dernière fois ça c'était pas bien passé. Mais ils ont quand même couché ensemble. Je sens l'orage approcher. A mon avis l'histoire n'est pas finie.
Je me sens très mal, si elle savait que j'ai couché avec lui il y a deux ans, elle me détesterait. Jamais je ne lui dirais. C'était une erreur, j'étais bourrée et lui aussi, et elle ne me le pardonnerai jamais... Mais c'est fini ça, je ne le ferais plus jamais, je fais tout mon possible chaque jour pour me rattraper.

Hier soir, j'ai discuté avec J par FB. Il m'a dit qu'il avait recommencé la musculation. Il m'a envoyé une photo de ce à quoi il ressemblait maintenant.. Ayayaye... J'avais envie de le croquer. Il m'a demandé ce que j'en pensais, au début je n'ai pas voulu, je pensais que ça serait déplacé étant donné qu'il a une copine maintenant. Stupide d'ailleurs de s'être mis en couple juste avant de partir en Chine pour un an... Mais bon, chacun son choix. Au passage, il m'a dit que sa copine n'aimait pas, elle trouvait que c'était trop. Bref, ce que je pense d'elle serait déplacé à dire aussi, étant donné ma place d'ex plan cul. Il m'a dit qu'il ne me demandait pas ça en tant qu'ex plan cul, mais qu'il me demandait ça en tant qu'amie. J'ai trouvé ça mignon, alors je lui ai dit. Il a rigolé. Et puis il m'a dit qu'il avait regardé mes dernières photos du shooting que j'ai fait avec ma sœur. Il les a trouvé géniales, et puis il m'a dit que ça lui rappelait des souvenirs de quand on était "ensemble". Alors je lui ai demandé si c'était des bons souvenirs au moins. Il m'a dit "Oui bien sûr". J'ai compris que dans un sens, c'était pas vraiment une bonne nouvelle, surtout vis à vis de sa copine, donc j'ai rapidement changé de sujet. Je savais qu'il se posait des questions, est-ce qu'il avait fait le bon choix en se mettant avec elle, ça me fait bien rigoler.
Enfin, j'ai encore à réfléchir.

Toujours pas de règles, ni aucun signe avant coureur. Je commençais à flipper sérieusement, donc j'ai fait un test de grossesse. Négatif. Ouf.

Je vais demander quelque chose à ma mère pour que les règles reviennent. Ça commence à me soûler, ça fait plus de deux mois.

J'ai fait mon sapin dans mon appart avec ma meilleure amie. Ça fait plaisir, on sent que Noël se rapproche. L'occasion de retrouver toute la famille, ça fait longtemps, et ça va faire du bien.

Je vais finir par la citation du jour, une phrase magnifique prononcée par Stendhal: "Je ne veux désormais collectionner que les moments de bonheur"