JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Confidences finales Journal intime créé par B.B

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 La plus grande erreur de ma vie
 La remontée
 Il était une fois
 Remède
 Just because of you
 La pomme empoisonnée
 Vide
 Bouillon de luxure
 Porque tanto buscarse
10   Back
11   Reprise
12   Oui
13   Après
14   Non
15   Fatigue
16  Messed up
17   Journal secret
18   Enivrez-vous
19   Dimanche
20   De haut
21   Burlesque
22   Magique
23   2012
24   Thursday night out
25   Falling down
26   Petits morceaux
27   Vénus et Adonis (-18)
28   Des conneries
29   W**d
30   Lettre à ma vie
31   Top
32   Où?
33   Game
34   Salope
35   Déluge
36   J & Jack
37   Champagne et vin rouge
38   Fini
39   03:43
40   Champagne & Fraises
41   Horrible
42   Allez tous vous faire f**tre
43   En paix
44   Day 2
45   Sec
46   Retour
47   Soirs
48   Quoi?
49   "Dark Paradise"
50   Anniversaire
51   Où?
52   Jalousie
53   Vapeurs
54   Rien
55   Errance
56   Aimée
57   Autres
58   Air frais et brise marine
59   Our day will come ?
60   Encore et toujours
61   A l'ancienne
62   Heaven is a place on Earth with you
63   Voilà
64   La petite bête?
65   Stop that train
66   Boum
67   Vrai?
68   Pause
69   Stress
70   The next
71   Maintenant?
72   Invitation au voyage
73   Larmes salées et pensées à la volée
74   Reward
75   This is it
76   Lassant
77   Sea, no sex and sun
78   Stuff
79   Égarée
80   Bonnes nouvelles
81   Joie
82   Résumé
83   Comic strip
84   Perturbée
85   Électrique
86   And again
87   WTF
88   Choc
89   Descente
90   De travers
91   Lost in translation
92   Some fun
93   Aïe
94   Part 2
95   Healthy
96   Where were we?
97   Mort
98   Vie
99   Love
Messed up      page publique

Il s'agirait de dormir, mais impossible. J'ai bu un café il y a deux heures, il faudrait que je prenne un somnifère mais j'ai l'impression que ça m'assomme pendant la journée aussi.

Des nouvelles de A, il me propose d'aller dîner avec lui vendredi soir. Malheureusement pour lui, je ne suis pas dispo. Déjà une soirée de prévue. Mais je me fais un plaisir de le rembarrer.

J'ai fumé calmement avant d'écrire, ça m'arrive rarement de fumer seule, mais dernièrement j'ai l'impression que ça m'arrive de plus en plus. Ça m'a fait pleurer. Je sais que V n'aimerait pas ça, il est formellement contre toutes ces merdes. La seule merde qu'il prend, c'est de l'alcool. Moi j'aime bien fumer de temps en temps, ça me repose. Surtout avant d'écrire. Je sens mes doigts qui volent tout seuls sur le clavier.

J'ai une envie folle de lui écrire, mais je ne saurais pas quoi lui dire. On ne s'est pas parlé depuis qu'il m'a avoué qu'il savait ce que je ressentais pour lui, et le fait qu'il ne se soit pas attardé sur le sujet montre clairement qu'il ne partage pas mes sentiments. 6 ans! Putain je n'arrive même pas à y croire. Quand on a 20 ans, on se dit que 6 années c'est drôlement long quand même. Je crois que c'est dans "La nuit" que Maupassant a écrit: "Ce que l'on aime avec violence finit toujours par nous tuer" ou quelque chose d'approchant. Il avait bien raison.

Chaque soir, quand je me met dans mon lit, c'est une petite mort. Je me dis qu'une journée est encore passée, une journée de plus durant laquelle je l'ai aimé, et durant laquelle il m'a ignorée. Je me demande ce qu'il fait à chaque instant. Est-ce que ça lui arrive de penser à moi? J'aimerais avoir de ses nouvelles, comprendre pourquoi il ne veut pas de moi, pourquoi il ne veut plus de moi? Est-ce qu'il y a quelque chose que j'ai raté, ou mal interprété? J'ai besoin qu'il m'explique. Je n'ose pas reprendre contact. Ma sœur pense que ça risque de le faire chier. Je ne veux pas le faire chier. J'aimerais bien qu'il soit heureux. Parfois, non menteuse, souvent, je vais regarder sa page FB, les nouvelles photos de lui. Je me dis que peut être il est devenu horrible et plus du tout attirant, mais non. Toujours aussi sexy, un véritable aimant. Il joue toujours de la guitare putain. Je le déteste. Il s'éclate en cours, il a de supers notes. Bref, il est toujours parfait.

Ça me tue, et ça me rend heureuse à la fois. Il est beau, content, bien entouré. C'est génial pour lui. Mais au fond de moi, j'aimerai qu'il se rende compte qu'en fait il est misérable, qu'il a besoin de moi, que je suis là, à attendre un signe, que je l'aime éperdument.
Mais non, des histoires comme ça on n'en voit que au cinéma (BTW: "Intouchables" un film génial). C'est toujours l'inverse dans les films je déteste ça. Et en même temps j'adore ça. Certes, les films à l'eau de rose c'est, ben, à l'eau de rose. Gnangnan, cucul, et tout autre descriptif adapté, mais ça laisse libre cours à l'imagination. Je me demande ce que ça donnerai dans la vraie vie. Un mec comme ceux qu'on voit au cinéma, qui tombe éperdument amoureux d'une nana, qui en a pas grand chose à fiche de lui comme dans "Sex friend", ou super dévoué comme dans "Love & other drugs". Ça, c'est du film. c'est pour ça après tout que le marché du film, il est là pour nous vendre des héros.

Mais bref, je m'éloigne, quand j'ai fumé si personne ne m'arrête je pars loin.

Je suis clairement en manque de sexe, pour changer de sujet. Bon ok, j'ai la tête qui tourne, j'écris ce qui me traverse l'esprit, mais c'est vrai. Le problème c'est que je ne veux personne. Que V. J'ai bien essayé y'a deux semaines avec ce type que j'avais rencontré à la soirée Halloween, mais je n'ai pas voulu coucher avec lui. Il ne m'a jamais rappelé ce salaud. Je suis en manque de sexe. Je suis en manque de V. Je ne veux que lui. C'est fini cette histoire de je cherche à me le sortir de la tête en allant à droite et à gauche, ça sert à rien. J'y arrive pas. A quoi bon prétendre. Je préfère être en manque de sexe plutôt que coucher avec un mec qui ne m'intéresse pas. Tiens, c'est drôle il y a encore quelques mois je pensais totalement l'inverse. A croire que c'est vrai, les gens changent. Je pensais que c'était impossible de changer, surtout après mon ex qui m'a trompé pendant 1 ans, et je me rends compte que j'ai changé toute seule, sans l'aide de personne. Peut être celle involontaire de V.

J'ai l'impression de retomber en adolescence parfois. On dirait que j'ai 14 ans. Je suis là, dans mon lit, à pleurer sur un stupide amour qui ne me le rend pas. Ce n'est pas à 20 ans qu'on fait ça. Ou peut être que si apparemment. Enfin je me sens idiote. C'est stupide de pleurer pour un mec, surtout un mec comme V. Je le déteste.

J'aimerai bien aller dormir mais je n'y arriverai pas je le sais. Demain ça va être dur encore. Et la masse de boulot qui nous attend pour finir notre projet...
Je ne suis pas allée courir aujourd'hui, demain il faut que j'y aille sans faute. Ça me fait tellement du bien d'avoir repris le sport, je sens mes abdos et mes fessiers qui reviennent ça fait plaisir. J'espère que V s'en rendra compte la prochaine fois que je le verrai, si je le revois un jour.

Stop il faut que j'arrête de penser à lui.

Je vais arrêter d'écrire, ça ne mène à rien de constructif ce soir. J'ai envie de peindre mais je ne sens pas l'inspiration venir... Il faut absolument que je pense à aller au Jeu de Paume, ça fait longtemps que je n'y suis pas retournée.

Je vais arrêter d'écrire pour ce soir. Je crois que c'est la deuxième fois que je fais ce constat. J'ai la tête qui tourne et j'ai faim. Comme toujours après avoir fumé. J'ai besoin de chocolat.