JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


HISTOIRES DE FEMME Journal intime créé par helen meelro

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 ECRIRE
 MARIE ... UNE BELLE RENCONTRE
 SALUT ENFOIRÉS
 ADIEU JOLIE SYLVIE
 EXCISION
  Reviens Mon Amour
 Famine et malnutrition dans le monde
 EVE CHERCHE ADAN
--------------
10  --------------
11  --------------
12  --------------
13  --------------
14  --------------
15  --------------
16  --------------
17  --------------
18  --------------
19  --------------
20  --------------
21   1er Décembre : journée internationnale de lutte contre le SIDA
22  --------------
23  --------------
24  --------------
25  --------------
26  --------------
27  --------------
28  --------------
29  --------------
30  --------------
31  --------------
32  --------------
33  --------------
34  --------------
35  --------------
36  --------------
37  --------------
38  --------------
39  --------------
40  --------------
41  --------------
42  --------------
43  --------------
44  --------------
45  --------------
46  --------------
47  --------------
48  --------------
49  --------------
50  --------------
51  --------------
52  --------------
53  --------------
54  --------------
55  --------------
56  --------------
57  --------------
58  --------------
59  --------------
60  --------------
61  --------------
62  --------------
63  --------------
64  --------------
65  --------------
66  --------------
67  --------------
68  --------------
69  --------------
70  --------------
71  --------------
72  --------------
73  --------------
74  --------------
75  --------------
76  --------------
77  --------------
78  --------------
79  --------------
80  --------------
81  --------------
82  --------------
83  --------------
84  --------------
85  --------------
86  --------------
87  --------------
88  --------------
89  --------------
90  --------------
91  --------------
92   Une avalanche de larmes
93   GRAND-PERE EST MORT ...
94   JE VOUDRAI ETRE ...
95   SENTIMENTS MIS A RUDES EPREUVES …
96   GENTIHOMME
97   MA PLUME …
98   JE REVE EN POESIE …
99   NI CAUCHEMAR, NI REVE, UNE NUIT DE PLUS SANS SOMMEIL ...
100   COEUR
101   LE POUVOIR DES FLEURS …
102   LA RUE POUR UNIQUE MAISON …
103   Être jeune...
104   A MADAGASCAR … TOI ET MOI !
105   LE SOURIRE ...
106   MA MUSIQUE, MES FILMS, MES LIVRES … MES GOUTS !
107   QUELQUES MOTS D’AMOUR !
108   AMOUREUSE et HEUREUSE !
109   J'OSE ...
110  --------------
111   LE BONHEUR DE T'AIMER ...
112   NOTRE JARDIN D’AMOUR
113   DANS LES BRAS DE MON AMOUREUX ….
114   LES CRIS SOUS SILENCE DES FEMMES !
115   JE T'AIME TOUT SIMPLEMENT ....
116   MA FILLE A VOULU MOURIR ...
117   FIN DE WEEKEND EN DOUCEUR ...
118   IL EST MON PRINCE CHARMANT !
119   SONGE MUSICAL ....
120   WARIS DARIE : LE COMBAT D’UNE FEMME
121  --------------
122   UN SI BEAU REVE !
123   UNE PAGE DE VIE DE HUIT ANS SE FERME MAINTENANT ….
124   AU-DELA ...
125   RIEN ...
126   L’AMOUR SAUVE …
127  --------------
128   PREMIER SOURIRE DE PRINTEMPS
129   EN COLERE !!!
130   VOLE JOLI PAPILLON …
131   REPONSE A LA LETTRE DE MA CHERE APO …
132   MON DÉSESPOIR ...
133   AIMER ...
134   DANS LES YEUX DES ENFANTS …
135   UN ASSASSIN A TUE MON MEILLEUR AMI !!!
136   POUSSIERE DE CHAGRIN ...
137   POUR ERIC …
138   JE FERME UN INSTANT LES YEUX ET JE PRIE …
139   RIRE DU PRINTEMPS ...
140   Je suis EPUISEE ! …
141   OMAR EL BECHIR, LE PIRE DICTATEUR DU MONDE ?
142   ESPOIR D’AMOUR …
143   SI FATIGUEE …
144   LE SILENCE DES MOTS ...
145   L’AMITIE EST LA PLUS BELLE RICHESSE !
146  --------------
147   JOUR SANS FAIM …
148   NOTRE AMITIE …
149  --------------
150   LES MOTS PERDUS …
151   LE PUIT DES MAUX ...
152   AURORE, MON AMIE
153  --------------
154  UN LONG SILENCE ….
155   LE SOLEIL NOIR
156   Cœur blessé, Corps épuisé, Ame égarée ….
157   FAUT-IL LAISSER LE DESTIN S’ACCOMPLIR ?
158   POUR QUE MON CŒUR NE SOUFFRE PLUS LORS DES VENTS D’AUTOMNE …
159   ***** LA SOIE DE L'ESPOIR *****
160  --------------
161   PARIS ...
162   ET MAINTENANT ????
163   PETIT BOUT DE MOI, PETIT BOUT DE QUOI ?
164   PARTIR …
165   ET SI …
166   Ma vie, mon Amour, mon cauchemar,
167   Je ne veux pas vivre un amour mort …
168   JE SUIS FOLLE !
169    DERNIER JOUR DE L’ANNEE …
170   JARED LEE LOUGHNER, LE TUEUR FOU DE TUCSON
171   LA PREMIERE FOIS …
172   J'Y CROIS ENCORE ...
173   Je rends les armes ...
UN LONG SILENCE ….      page publique


En formation du 15 mars au 1er avril pu en pré-mutation professionnelle jusqu’au 30 juin, la période de transition se termine enfin. Demain dimanche dernier jour de repose avant de commencer un nouveau travail dans une nouvelle ville.

Je viens de passer les dernières semaines dans la paperasse administrative, les cartons, le tri, le rangement, le nettoyage … Bref tout sauf du repos et des vacances.

Je devais emménager dans un appartement dont les meubles et les murs devaient être refait à neuf, et le jour de l’emménagement et de l’état des lieux entrant tout à été de travers.
Les déménageurs sont arrivés avec une heure de retard, donc je suis partie avec autant de retard et je me suis faite flashée ; arrivée dans le nouveau logement quelle ne fut pas ma déception de constater que les travaux promis n’avaient pas été réalisés hormis les murs de la cuisine et les sols à l’étage.

Les ouvriers étaient encre présent se dépêchant de terminer leur travail et ma déception grandissait au fur et à mesure que je visitais notre duplex. Après négociation j’obtiens que mon bailleur me fournisse le matériel (peinture blanche) pour refaire deux des chambres.

Je refais un aller retour pour aller chercher et ramener ma fille et mon chien. Là les déménageurs me disent que la chambre de ma fille ne passe pas a l étage ni le clic-clac. Déjà épuisée par les préparatifs je commençais à voir rouge car même si j’avais pris la formule éco 1400 euro pour 90 kilomètres) j’estimais que qu’ils pouvaient faire l’effort de démonter et remonter le clic-clac à l’étage!

L’ancienne locataire a hormis de reboucher de tous les trous dans l’appartement mais pas de retirer toutes les ampoules, donc trois jours durant nous sommes restées sans lumières et sans eau chaude, le frigo vide, des cartons partout !!!
Ça commençait bien !

Tout le monde me disait : « tu verras t’en fais pas, nouveau boulot, nouvelle ville, enfin la roue va tourner positivement pour toi ! »
Par contre tout le monde à oublier de me dire quand cette putain de roue allait commencer à tourner !

Car depuis l’emménagement c’est la galère totale ; chaque jour un problème vient s’ajouter à celui de la veille … Et je vais commencer lundi un nouveau boulot dans un nouvel établissement avec une nouvelle équipe dans un état de fatigue extrême aussi bien physiquement que psychologiquement.

Voilà pour résumer, l’explication de mon si long silence.


LN LE 31.07.2010