JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


liloupop's requiem Journal intime créé par liloupop

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 drĂ´le de journĂ©e...
 moi
 kim
 pour Jens...
 je suis folleÂ…
 j'en ai marre
 johnny hallyday
 encore pour Jens...
 reloaded???
10   back to work...
11   dĂ©claration d'amitiĂ© et autres joyeusetĂ©s
12   la phrase du matin
13   jeg mĂĄ ikke prøve at forstĂĄ...
14   bordel de merde!!!
15   beautiful stranger
16   silences en octobre
17   om sommeren...
18   bonnes rĂ©solutions pour la semaine Ă  venir
19   I'm with you
20   pour ne rien dire...
21   coca-cola et blablabla
22   avant dernier jour
23   farvel, min skat!
24   prĂ©face
25   le roman de Jens, partie 1
26   le roman de Jens, partie 2
27   totalement fĂŞlĂ©e, putain!
28   déçue...
29   le roman de Jens, partie 3... et un peu de musique
30   omstændigheden
31   she's got the blues...
32   baby if you give it to me...
33   no more tears
34   drøm, etc.
35   i dag
36   le roman de Jens, partie 4
37   le roman de Jens, partie 5
38   encore pour Jens
39   j'avais mis du mascara et les larmes ont failli couler
40   quinze jours sans toi, un mois après la vĂ©ritĂ©
41   SEXE!!!!!!!!
42   Loulou's back!!!!!!!!!!
43   après-midi Loulou
44   aux larmes, etc
45   sur Jean-Marc...
46   Harry et moi
47   le roman de Jens, partie 6 (1)
48  --------------
49  --------------
50   le roman de Jens, partie 6 (2)
51   loulou's day 2
52   ...
53   irrespirable!!!
54   Paris-cĂ´te d'Azur
55   sale manie
56   la citation du jour
57   tiden spiser sine børn... igen
58   Liloupop et les hommes
59   erotiske ønske
60   vacances
61   tic et toc et...
62   sans nouvelles de Jens...
63   en plein flip
64   au chĂ´mage...
65   des nouvelles de la chĂ´meuse
66   rien Ă  dire
67   grrrrr... (snif snif)
68   :o)
69   pour quelqu'un
70   y a pas de justice
71   SA et moi
72   ne pense Ă  rien
73   Ă‰g er AldaÂ…
74   pour quelqu'un qui a chantĂ©
75   pour ma mère
76   sacrĂ©e soirĂ©e
77   zone de turbulences...
78   kopz!!!!!
79   Loulou
80   oĂą suis-je???
81   J'ai Ă´tĂ© son string Ă  la vĂ©ritĂ©...
82  pas si compliquĂ©...
83   cafard :'o(
84   under the bridge
85   IncrĂ©bidule!!!!!
86   Fin
pas si compliquĂ©...      page publique

Ça y est, j'ai réussi à surmonter mes angoisses, ma parano, ma propension à me faire des films et tout le fourniment, et je suis allée voir Jens!!!! Après être retournée pour la énième fois aux Assédics (marre qu'ils me prennent pour une conne, mais bon), je suis allée à la Nordique en me disant, comme les fois précédentes, "j'ai peur, j'ai peur, j'ai peur, je vais passer pour une conne et il va se foutre de ma gueule". Comme la dernière fois, je me suis barricadée un moment dans les toilettes. Je suis sortie, j'ai zieuté entre les deux portes et j'ai vu Jens. Sauf qu'au lieu de repartir, j'ai pris mon courage par la peau du cou, je suis rentrée, et je suis allée directement jusqu'à son bureau. Je l'ai trouvé un peu amaigri, ses yeux toujours aussi bleus, et le col ouvert de sa chemise lui donnait un air sexy à damner un saint. On a échangé quelques phrases, Jens s'est inquiété de moi, et ça a remué quelque chose dans mon plexus solaire. Quand je lui ai demandé s'il allait bien, il a laissé passer un silence avant de dire "moi, ça va... tranquille." Je n'ai pas insisté. Je me suis installée devant un ordi pour chercher un bouquin, et Ingrid est arrivée. Bises, blabla. Je suis restée trois quarts d'heure assise à une table à essayer d'ingérer du Kierkegaard mortellement ennuyeux. Jens était à deux mètres de moi, et je m'appelais Lara Fabian: "je l'aaaaaaaaaaaaaiiiiimeuh!!!!!" À un moment, Jens s'est levé pour aller voir Ingrid à son bureau, et il est passé près de moi. J'ai dû faire appel à tout le pouvoir du truc-machin pour ne pas me jeter sur lui. Avant de partir, je suis allée causer un moment avec Ingrid. Je ne sais pas quand on se fera une bouffe, parce qu'entre son fils et ses copains, c'est le défilé chez elle. Bref, je lui ai dit que je repasserais bientôt à la Nordique, et elle m'a dit "là, tu seras toujours sûre de me trouver". Je lui ai dit au revoir et je suis allée trouver Jens. On a tchatché un peu, il s'est foutu de moi à un moment, et je lui ai dit "arrête de te moquer!" On a partagé nos petits délires d'avant. Mais je n'ai pas osé lui demander quand on pourrait prendre un café ensemble. J'en ai très envie, surtout que maintenant que je ne travaille plus avec lui, c'est différent.
Bref, j'ai réussi à aller le voir, mais maintenant, il faudra que j'y retourne. Pour le revoir.
Je t'aime Jens. Tu m'as tant manqué, et tu me manques encore tellement!!!

J'ai fait un rĂŞve Ă©rotique de lui cette nuit, on faisait l'amour sur un grand lit, et c'Ă©tait tellement bon...

Je t'aime, Jens.