JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


liloupop's requiem Journal intime créé par liloupop

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 drôle de journée...
 moi
 kim
 pour Jens...
 je suis folleÂ…
 j'en ai marre
 johnny hallyday
 encore pour Jens...
 reloaded???
10   back to work...
11   déclaration d'amitié et autres joyeusetés
12   la phrase du matin
13   jeg mÃ¥ ikke prøve at forstÃ¥...
14   bordel de merde!!!
15   beautiful stranger
16   silences en octobre
17   om sommeren...
18   bonnes résolutions pour la semaine à venir
19   I'm with you
20   pour ne rien dire...
21   coca-cola et blablabla
22   avant dernier jour
23   farvel, min skat!
24   préface
25   le roman de Jens, partie 1
26   le roman de Jens, partie 2
27   totalement fêlée, putain!
28   déçue...
29   le roman de Jens, partie 3... et un peu de musique
30   omstændigheden
31   she's got the blues...
32   baby if you give it to me...
33   no more tears
34   drøm, etc.
35   i dag
36   le roman de Jens, partie 4
37   le roman de Jens, partie 5
38   encore pour Jens
39   j'avais mis du mascara et les larmes ont failli couler
40   quinze jours sans toi, un mois après la vérité
41   SEXE!!!!!!!!
42   Loulou's back!!!!!!!!!!
43   après-midi Loulou
44  aux larmes, etc
45   sur Jean-Marc...
46   Harry et moi
47   le roman de Jens, partie 6 (1)
48  --------------
49  --------------
50   le roman de Jens, partie 6 (2)
51   loulou's day 2
52   ...
53   irrespirable!!!
54   Paris-côte d'Azur
55   sale manie
56   la citation du jour
57   tiden spiser sine børn... igen
58   Liloupop et les hommes
59   erotiske ønske
60   vacances
61   tic et toc et...
62   sans nouvelles de Jens...
63   en plein flip
64   au chômage...
65   des nouvelles de la chômeuse
66   rien à dire
67   grrrrr... (snif snif)
68   :o)
69   pour quelqu'un
70   y a pas de justice
71   SA et moi
72   ne pense à rien
73   Ã‰g er AldaÂ…
74   pour quelqu'un qui a chanté
75   pour ma mère
76   sacrée soirée
77   zone de turbulences...
78   kopz!!!!!
79   Loulou
80   où suis-je???
81   J'ai ôté son string à la vérité...
82   pas si compliqué...
83   cafard :'o(
84   under the bridge
85   Incrébidule!!!!!
86   Fin
aux larmes, etc      page publique

C'est bizarre, c'est la deuxième fois que ça m'arrive en relativement peu de temps. J'ai un cafard dingue, assise en peignoir devant mon ordi, et je n'arrive pas à pleurer. Dans d'autres cas, peut-être, je serais en train de sangloter comme une psychopathe en crise. No more tears, en gang til. J'ai une grosse boule dans la poitrine et je broie gravement du noir, et je n'arrive pas à pleurer.
C'est bizarre. Quand j'ai appris que Kim partageait sa vie avec un homme, j'ai pleuré comme jamais je n'ai pleuré de ma vie. J'ai appris la vérité. Je suis allée chez Loulou, en me retenant de pleurer dans le métro. Je suis arrivée chez elle, et j'ai pleuré. Chez moi, j'ai pleuré, le soir, en fumant, devant l'ordinateur, et puis une partie de la nuit, dans mon lit. Le lendemain, j'ai pleuré en écoutant "Caroline" de MC Solaar, et "Je te survivrai" de Jean-Pierre François (je sais, cette chanson est un monument de tartitude). J'ai pleuré en entourant le cahier dans lequel j'avais écrit tant de lettres d'amour avec un ruban noir. J'ai pleuré en faisant cuire des artichauts. J'ai pleuré dans le métro, en allant rejoindre Béatrice pour une soirée, en écoutant Souchon sur mon discman. "Ultramoderne solitude". J'ai pleuré dans les jours qui ont suivi. La conclusion de l'histoire de Kim a eu lieu un jeudi, j'ai pleuré régulièrement jusqu'au mardi, et puis moins, et puis plus.
Quand mon grand-père est mort, j'ai beaucoup pleuré. Je ne lui avais pas dit au revoir, et puis l'enterrement, c'étaitr pénible. Cette horrible cérémonie à l'église.
Quand ma grand-mère est morte, je me suis presque forcée sur le coup, parce que je savais depuis longtemps que je ne la verrai plus, que cette hémorragie cérébrale la tuerait. Et puis à l'enterrement, j'ai pleuré quand ils ont passé cette horrible chanson de Jacques Brel. Je déteste Jacques Brel, il me fout le cafard.
J'ai pleuré quand ce bouffon de Pierre m'a fait du mal. Et tous ses valets. Ils m'ont humiliée en public. Ils me prenaient pour une idiote.
Des fois, trop de gentillesse, ça me fait mal aussi.
Je pleure des fois devant la télé (la dernière fois, c'était devant "Tania Boréalis", ça m'a trop fait penser à Kim.) En lisant des bouquins aussi, et en écoutant de la zique. Il y a trois ans, j'ai écouté un disque de Véronique Sanson dans un magasin, et quand elle a chanté "Diego, libre dans sa tête" de Michel Berger, j'ai versé des litres de larmes devant tout le monde.
Les plaies du passé, ça fait pleurer. Quand je parle de certains trucs avec des gens, mon passé, 1993, 1994, années noires, je pleure.
Je parle de trucs tristes, je remue des trucs tristes, une espèce de fange boueuse, puante, et je ne verse pas une larme.
Penser à Jens, ça me rend triste mais ça ne me fait pas pleurer. J'ai pleuré trois fois à cause de lui. En décembre, quand j'ai cru que j'allais le perdre. En mars, quand j'ai appris qu'il avait 34 ans. Et quand il a lu ma lettre.
Dieu, que la vie est bizarre...