JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


HISTOIRES DE FEMME Journal intime créé par helen meelro

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 ECRIRE
 MARIE ... UNE BELLE RENCONTRE
 SALUT ENFOIRÉS
 ADIEU JOLIE SYLVIE
 EXCISION
  Reviens Mon Amour
 Famine et malnutrition dans le monde
 EVE CHERCHE ADAN
--------------
10  --------------
11  --------------
12  --------------
13  --------------
14  --------------
15  --------------
16  --------------
17  --------------
18  --------------
19  --------------
20  --------------
21   1er Décembre : journée internationnale de lutte contre le SIDA
22  --------------
23  --------------
24  --------------
25  --------------
26  --------------
27  --------------
28  --------------
29  --------------
30  --------------
31  --------------
32  --------------
33  --------------
34  --------------
35  --------------
36  --------------
37  --------------
38  --------------
39  --------------
40  --------------
41  --------------
42  --------------
43  --------------
44  --------------
45  --------------
46  --------------
47  --------------
48  --------------
49  --------------
50  --------------
51  --------------
52  --------------
53  --------------
54  --------------
55  --------------
56  --------------
57  --------------
58  --------------
59  --------------
60  --------------
61  --------------
62  --------------
63  --------------
64  --------------
65  --------------
66  --------------
67  --------------
68  --------------
69  --------------
70  --------------
71  --------------
72  --------------
73  --------------
74  --------------
75  --------------
76  --------------
77  --------------
78  --------------
79  --------------
80  --------------
81  --------------
82  --------------
83  --------------
84  --------------
85  --------------
86  --------------
87  --------------
88  --------------
89  --------------
90  --------------
91  --------------
92   Une avalanche de larmes
93   GRAND-PERE EST MORT ...
94   JE VOUDRAI ETRE ...
95   SENTIMENTS MIS A RUDES EPREUVES …
96   GENTIHOMME
97   MA PLUME …
98   JE REVE EN POESIE …
99   NI CAUCHEMAR, NI REVE, UNE NUIT DE PLUS SANS SOMMEIL ...
100   COEUR
101   LE POUVOIR DES FLEURS …
102   LA RUE POUR UNIQUE MAISON …
103   Être jeune...
104   A MADAGASCAR … TOI ET MOI !
105   LE SOURIRE ...
106   MA MUSIQUE, MES FILMS, MES LIVRES … MES GOUTS !
107   QUELQUES MOTS D’AMOUR !
108   AMOUREUSE et HEUREUSE !
109   J'OSE ...
110  --------------
111   LE BONHEUR DE T'AIMER ...
112   NOTRE JARDIN D’AMOUR
113   DANS LES BRAS DE MON AMOUREUX ….
114   LES CRIS SOUS SILENCE DES FEMMES !
115   JE T'AIME TOUT SIMPLEMENT ....
116   MA FILLE A VOULU MOURIR ...
117   FIN DE WEEKEND EN DOUCEUR ...
118   IL EST MON PRINCE CHARMANT !
119   SONGE MUSICAL ....
120   WARIS DARIE : LE COMBAT D’UNE FEMME
121  --------------
122   UN SI BEAU REVE !
123   UNE PAGE DE VIE DE HUIT ANS SE FERME MAINTENANT ….
124   AU-DELA ...
125   RIEN ...
126   L’AMOUR SAUVE …
127  --------------
128   PREMIER SOURIRE DE PRINTEMPS
129   EN COLERE !!!
130   VOLE JOLI PAPILLON …
131   REPONSE A LA LETTRE DE MA CHERE APO …
132   MON DÉSESPOIR ...
133   AIMER ...
134   DANS LES YEUX DES ENFANTS …
135   UN ASSASSIN A TUE MON MEILLEUR AMI !!!
136   POUSSIERE DE CHAGRIN ...
137   POUR ERIC …
138  JE FERME UN INSTANT LES YEUX ET JE PRIE …
139   RIRE DU PRINTEMPS ...
140   Je suis EPUISEE ! …
141   OMAR EL BECHIR, LE PIRE DICTATEUR DU MONDE ?
142   ESPOIR D’AMOUR …
143   SI FATIGUEE …
144   LE SILENCE DES MOTS ...
145   L’AMITIE EST LA PLUS BELLE RICHESSE !
146  --------------
147   JOUR SANS FAIM …
148   NOTRE AMITIE …
149  --------------
150   LES MOTS PERDUS …
151   LE PUIT DES MAUX ...
152   AURORE, MON AMIE
153  --------------
154   UN LONG SILENCE ….
155   LE SOLEIL NOIR
156   Cœur blessé, Corps épuisé, Ame égarée ….
157   FAUT-IL LAISSER LE DESTIN S’ACCOMPLIR ?
158   POUR QUE MON CŒUR NE SOUFFRE PLUS LORS DES VENTS D’AUTOMNE …
159   ***** LA SOIE DE L'ESPOIR *****
160  --------------
161   PARIS ...
162   ET MAINTENANT ????
163   PETIT BOUT DE MOI, PETIT BOUT DE QUOI ?
164   PARTIR …
165   ET SI …
166   Ma vie, mon Amour, mon cauchemar,
167   Je ne veux pas vivre un amour mort …
168   JE SUIS FOLLE !
169    DERNIER JOUR DE L’ANNEE …
170   JARED LEE LOUGHNER, LE TUEUR FOU DE TUCSON
171   LA PREMIERE FOIS …
172   J'Y CROIS ENCORE ...
173   Je rends les armes ...
JE FERME UN INSTANT LES YEUX ET JE PRIE …      page publique

Lundi de Pacques. J’ai mal dormi. Il est plus de midi, je me lève. J’erre dans l’appart avec la tête des mauvais jours en Djellaba rose et je traine les pieds. Je me fais chauffer un thé, Booba dans mes jambes se fat engueuler, Nanou me demande pourquoi je suis de mauvais poil ? Je lui répondais que j’sais pas !

Le soleil joue avec les nuages et je n’ai qu’une envie être seule ! Prendre la voiture et rouler vite sans destination ! Partir loin avec la musique à fond dans les oreilles et chanter à tue-tête sans personne pour me contrôler, m’analyser, me juger, me critiquer …

Besoin de solitude, marre de me faire mordre à la moindre occasion ; et pourtant je pardonne au monde sa laideur …
Alors je me lève ce matin me demandant pourquoi la terre tourne encore ?

La pourtant je l’aime et ne maudit que la mienne !
Je m’isole e j’écoute Vanessa Paradis me susurrer de sa douce voix : « ’il y a »


« Il y a là la peinture, des oiseaux, l’envergure, qui luttent contre le vent …

Il y a là les bordures, les distances, ton allure, quand tu marches juste devant …

Il y a là les fissures, fermées les serrures, comme envolés les cerfs-volants …

Il y a là la littérature, le manque d’élan, l’inertie, le mouvement ….

Parfois on regarde les choses, telles qu’elles sont, en se demandant pourquoi ?

Parfois on les regarde, telles qu’elles pourraient être, en se disant pourquoi pas ?

Il y a là, là, là, si l’on prenait le temps, si l’on prenait le temps …

Il y a là la littérature, le manque d’élan, l’inertie, le mouvement…

Parfois on regarde les choses, telles qu’elles sont, en se demandant pourquoi ?

Parfois on les regarde, telles qu’elles pourraient être, en se disant pourquoi pas ?

Il y a là les mystères, le silence, ou la mer qui luttent contre le temps …

Il y a là les bordures, les distances, ton allure, quand tu marches juste devant …

Il y a là les murmures, un soupir, l’aventure, comme envolés les cerfs-volants … »

Alors je tire le rideau, pose ma tête contre la fenêtre froide de la cuisine ; Je lève les yeux aux cieux et je sens les vents d’hiver souffler en avril ....

Soan me chante les mots bleus de Christophe et les larmes coulent dans un silence immobile …

Je ferme un instant les yeux et je prie.

HELEN