JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


condamnée à vivre Journal intime créé par alcantara

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 DESOLATION
 COMBAT
 CORRECTION
 ABERATION
 HEURE TARDIVE
 on récole ce qu'on s'aime
 CHASSE CROISE
 COUPS DE SOLEIL
 LES ANGES DU 4ème ETAGE
10   BONHEUR
11  --------------
12   RIDICULE
13   REEL OU VIRTUEL
14   L'ALIEN
15   RIRE OU PLEURER
16   L O L - MORT DE RIRE
17   AMICALEMENT VOTRE
18   Laughing Out Loud
19   GENTILLESSE ET AMITIE
20   IL Y A DES MOTS QUI RESONNENT EN NOUS
21   LES AUTRES
22   MON ANGE GARDIEN
23  ETRANGE
24   IL PLEUT
25   BAD BIRTHDAY
ETRANGE      page publique

Je parcours certaines pages de journaux en ligne et suis désespérée à leur lecture.

Tout est tristesse, désespoir, rancoeur,

Je n'ai pas encore lu de pages ou tout est beau, lumineux, ou chacun exprime sa joie, ses bonheurs.

j'ai remarqué que les journaux aussi peu intimes soient ils sont le derversoir de nos peines, de nos tragédies, de nos haines, de nos malheurs.

Pourquoi un journal intime ne serait-il pas drôle, comique. si cela était le cas, personne n'écrirait, vu que l'on écrit pas quant on est heureux, on oublie de se livrer à son journal, puisqu'on a plus le temps d'écrire.
amour, gloire et beauté on ne ressent plus le besoin de se livrer à son journal ou à des lecteurs anonymes.
le bonheur se vit, le malheur s'écrit.