JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Aventure Journal intime créé par BLhunter

PLACER UN MARQUE PAGE | AJOUTER LE CONTACT AUX FAVORIS |
Ce journal est partiellement publique
Journal public


Préface
 20/04/2003
 21/04/2003
 22/04/2003
 23/04/2003
 24/04/2003
 25/04/2003
 26/04/2003
 27/04/2003
 28/04/2003
10   29/04/2003
11   30/04/2003
12   01/05/2003
13   02/05/2003
14   03/05/2003
15   04/05/2003
16   05/05/2003
17   06/05/2003
18   07/05/2003
19   08/05/2003
20   09/05/2003
21   10/05/2003
22   11/05/2003
23   12/05/2003
24   13/05/2003
25   14/05/2003
26   15/05/2003
27   16/05/2003
28   17/05/2003
29   18/05/2003
30   19/05/2003
31   20/05/2003
32   21/05/2003
33   22/05/2003
34   23/05/2003
35   24/05/2003
36   25/05/2003 au 07/06/2003
37   08/06/2003 au 13/06/2003
38   14/06/2003 au 24/06/2003
39   25/06/2003 au 20/07/2003
40   06/08/2003 au 01/09/2003
41   02/09/2003 au 09/09/2003
42   10/09/2003 au 19/09/2003
43   23/09/2003 au 01/10/2003
44   02/10/2003
45   03/10/2003
46   04/10/2003 et 05/10/2003
47   06/10/2003
48   09/10/2003
49   12/10/2003
50   13/10/2003
51   14/10/2003
52   16/10/2003
53   20/10/2003
54   26/10/2003
55   31/10/2003
56   01/11/2003
57   03/11/2003
58   03/11/2003
59   11/11/2003
60   18-11-2003
61   20-11-2003
62   21-11-2003
63   01-12-2003
64   2003-12-18
65   21-12-2003
66   22-12-2003
67   05-01-2004
68   12-01-2004
69   13-01-2004
70   17-01-2004
71   19-01-2004
72   21-01-2004
73   01-02-2004
74   12-02-2004
75   12-02-2004 La suite
76   16-02-2004
77   19-02-2004
78   28-02-2004
79   08-03-2004
80   11/03/2004
81   27/03/2004
82   02/04/2004
83   13/04/2004
84   15/04/2004
85   19-04-2004
86   22/04/2004
87   25-04-2004
88   26-04-2004
89   03-05-2004
90   05/05/2004
91   17/05/2004
92   24/05/2004
93   03/06/2004
94   05/06/2004
95   10/06/2004
96   13/06/2004
97   20/06/2004
98   27/06/2004
99   04/07/2004
100   10/07/2004
101   11/07/2004
102   20/07/2004
103   29/07/2004
104   07/08/2004
105   13/08/2004
106   24/08/2004
107   29/08/2004
108   07/09/2004
109   05/10/2004
110   10/10/2004
111   19/10/2004
112   01/11/2004
113   03/11/2004
114   07/11/2004
115   20/11/2004
116   30/11/2004
117   05/12/2004
118   18/12/2004
119   03/01/2005
120   10/01/2005
121   15/01/2005
122   28/01/2005
123   15/02/2005
124   12/03/2005
125   18/03/2005
126   27/03/2005
127   08/04/2005
128   17/04/2005
129   23-04-2005
130   02/05/2005
131   16/05/2005
132   18/05/2005
133   06/06/2005
134   25/06/2005
135   10/07/2005
136   25/08/2005
137   01/09/2005
138   08/09/2005
139   09/10/2005
140   23/10/2005
141   01/11/2005
142   16/11/2005
143   19/11/2005
144   04/12/2005
145   27/12/2005
146   18/01/2006
147   15/02/2006
148   26/02/2006
149   07/03/2006
150   21/03/2006
151   02/04/2006
152   12/04/2006
153   08/06/2006
154   11/09/2006
155   19/10/2006
156   02/11/06
157   20/11/2006
158   10/12/2006
159   01/01/2007
160   06/02/07
161   24/02/2007
162   26/03/2007
163   04/04/2007
164   10/04/2007
165   06/06/2007
166   13/06/2007
167   19/06/2007
168   22/06/2007
169   28/06/2007
170   02/07/2007
171   11/07/2007
172   31/07/2007
173   12/08/2007
174   16/08/2007
175   29/08/2007
176   30/08/2007
177   31/08/2007
178   01/09/2007
179   03/09/2007
180   06/09/2007
181   10/09/2007
182   13/09/2007
183   14/09/2007
184   19/09/2007
185   25/09/2007
186   30/09/2007
187   03/10/2007
188   08/10/2007
189   14/10/2007
190   16/10/2007
191   23/10/2007
192   28/10/2007
193   31/10/2007
194   10/11/2007
195   22/11/2007
196   10/12/2007
197   24/12/2007
198   20/01/2008
199   18/02/2008
200   10/03/2008
201   01/04/2008
202   09/04/2008
203   15/04/2008
204   29/04/2008
205   31/07/2008
206   12/08/2008
207   14/08/2008
208   21/09/2008
209   11/11/2008
210   17/11/2008
211   12/12/2008
212   09/02/2009
213   25/04/2009
214  27/05/2009
215   23/08/2009
216   28/08/2009
217   26/10/2009
218   2009/11/24
27/05/2009      page publique

Mercredi le 27 mai 2009: 2e déménagement



Il est 23h34. J'ai une de ces migraines, mais l'envie de dormir n'y est pas. Une raison? Pas de raison. En fait si: mes manques de sommeil réguliers n'aident pas à la cause... mais à cela se rajoutent aussi des journées chargées dû à mon déménagement. Ouais bon ya pas à redire, j'ai une maudite envie d'écrire aussi! Je sais qu'après ça, je vais mieux me sentir, avoir le psychisme clean.

Ben voilà, après 3 ans de colocation avec mon meilleur ami et sa blonde, je passe enfin à autre chose. C'est bizarre tout ce flot de sentiments qui peut te traverser! Je dis bizarre parce que ce flot est un tumulte de sentiments variés, voire carrément opposés. Il y a de la réjouissance, de la mélancholie, des regrets, de la nostalgie évidemment, de la frustration. J'ai hâte sans l'être vraiment. J'ai hâte car malgré le fait qu'il soit mon meilleur ami, nos carrières respectives commençaient à nous différer de plus en plus. Je vais manger de la pizza, il va préférer une salade au tofu. Je vais proposer une partie de tennis, il voudra jouer au golf. Je vais faire la grasse matinée un samedi, lui va faire du yoga sur DVD... Auparavant sa blonde disait que lui et moi étions la même personne, des sosies identiques au niveau goûts, expressions et personnalité. Ce n'est plus du tout le cas présentement. Je vend des jeux de sociétés, lui est rendu dentiste (petit génie qui reçoit son doctorat à 22 ans). Je vis la vie au jour le jour, lui prépare déjà sa retraite. Tandis que moi je vais déménager dans un autre appartement, lui s'en va vivre dans une maison qu'il a complètement acheté quelquepart dans le nord, en banlieu. Tandis que lui dort et récupère, moi je tape mes vécus ici. Il est rendu à la phase stabilisation avant de commencer de procréer d'ici 2 ou 3 ans et d'entamer sa carrière professionnelle à fond. Ma vie est instable: une ancienne histoire de fille ressort ici et là. Un party ici et là. Un voyage ici et là. Un bac qui ne sert pas du tout. Une famille à problèmes. La seule chose qui soit encore stable... c'est moi. Il représente l'exemple parfait du gars qui a tout réussi et qui va être considéré un citoyen au-dessus de la moyenne. À moins que je me décide pour de bon d'entamer une carrière musicale, je serais pas mal quelqu'un de ben ordinaire. Remarque qu'au fond c'est ça que je veux. Une vie remplie d'actions, d'aventures et de découvertes nouvelles, mais sans le côté pourri des médias et des dangers de la célébrité. Ceci dit, je viens de le remarquer, mais tout ce que j'écris là n'est pas une complainte, mais une pure description de nos différences. En aucun cas je me plains de mon statut présent. Je suis super content de ce que je fait. Je recherche les plaisirs simples de la vie. Le caviar peut bien attendre!

Bon là je dérive et je dérive, mais pour en revenir à ce que je disais, ça va me rappeller de bons souvenirs ces 3 ans d'appartement. Ce fut quand même mon premier appartement! D'emblée la leçon que j'ai tiré est la suivante: jamais aller vivre à Côtes-Des-Neiges!! Saleté de coin dangereux! Encore heureux que je n'ai pas été victime d'une fusillade quelconque durant ce temps-là! Le proprio était fourbe aussi! Seulement là pour prendre le loyer, sinon il n'est jamais rejoignable. Et le concierge, parlons-en de lui: en état d'ébriété 19h/24h!! Bien bourré, il va être sur le bord du trottoir à shooté des propos haineux et racistes! Les merdes qu'ils nous ont fait passé à travers! La liste est juste trop longue! J'en parlerai p-ê à un autre moment! Pour une initiation à la vie d'appartement je crois pouvoir affirmer avoir vécu la pire, mais aussi la plus efficace! Je disais qu'il allait vivre dans une vraie piaule avec sa douce. Moi ça va être où? Toujours à Montréal, mais dans l'est cette fois-ci, plus précisément à Pie-IX. Le quartier est déjà cent fois meilleur. Le fait qu'il n'y avait pas de sac de poubelle datant d'au moins une semaine qui traine dans les rues fut un bon signe plus qu'appréciable! Le concierge vit avec sa femme et sa fille, très travailleur, le contraire du concierge à la con que j'ai eu. Le meilleur: le loyer et moins élevé qu'ici et pourtant je pars dans un appartement plus grand: je passe de 4 et demi à 5 et demi! Ouais bon il y avait une attrape, mais c'est très vivable. Le métro n'est pas à 2 minutes de marche comme ici, mais à 20 minutes d'autobus! Pour le temps beau et chaud, c'est une aubaine. Je vais pouvoir aller au métro en vélo tous les jours, me permettant ainsi de prendre de l'air, mais surtout de reprendre mon entraînement au sérieux. On ne me donne pas mes 25 ans (je passe pour un 19 ans), je ne veux pas paraître 74 ans nu! Par contre je vois déjà les difficultés en hiver! Les bus et les tempêtes de neige ne vont pas bien ensemble et arriver 30 minutes en retard tout frustré, sans avoir le temps de sirroter un bon café matinal n'est pas trop cool. Mais bon si on compare la problématique des bus en hiver au risque de se faire tuer à toutes les nuits ici, ya rien là! L'autre avantage que je vais acquérir à mon nouvel appart et que j'ai hâte de commencer à en abuser à fond c'est le fait qu'on aura notre propre laveuse et sécheuse dans notre appartement! Je ne veux plus jamais d'appartement avec une laveuse/sécheuse pour le bloc!! C'est l'enfer de monter et descendre 4 étages à chaque fois pour faire des brassées de linge, c'est encore plus ridicule quand tu arrives au moment où la machine est déjà prise!! Pire: en panne!! (avec un concierge débile qui ne le réparera jamais) Cette fois-ci je pars encore une fois avec un couple!! Je dois être un maso fini... Maintenant c'est avec un collègue de travail et sa blonde. Mathieu qu'il s'appelle. Je dis collègue, mais ça fait trois ans qu'on travaille ensemble. Il est pas mal rendu un bon ami. Lui est encore aux études, mais est incertain de ce qu'il veut faire dans l'avenir. Même chose pour sa blonde. Pour eux autres, ce sera leur premier appart. Je jouerai donc le rôle du vétéran qui va les guider vers leur indépendance. Dimanche qui s'en vient je déménage le restant de boîtes ici et dès le mois de juin je vais être un habitant officiel de Pie-IX.

Parlons de femmes. Ces derniers temps mes vécus se résument sur 3 d'entre elles. Laurianne, Natasha et Celeste. Commençons par l'anecdote la plus longue des trois. Laurianne est une fille qui travaille au centre Eaton à Jus jugo juice. Très jolie brin de fille. Notre histoire n'a pas commencé dans les meilleures augures. Je revivais quasiment la saga "bitche de Ste-Do" mais avec les rôles inversés. J'étais maintenant le "méchant"!! Pour mieux comprendre, voilà le début de l'histoire.

Dans l'histoire il y a moi, elle et Raphaël. Qui est Raphaël? Collègue de travail et ami depuis trois ans. (En fait lui et Mathieu ont été engagé pratiquement en même temps) Après la fermeture du Tour de Jeux au centre Laval et quelques mois très malheureux au HMV, Raphaël a décidé de revenir dans la compagnie en se réengageant au centre Eaton. Lui et moi sommes assez similaires au niveau femme. Womanizer à fond, flirtent à gauche et à droite, charment les clientes... et avec succès... ou presque! La différence entre lui pis moi, c'est qu'il choke! D'ailleurs, depuis qu'on a trouvé ce super point en commun (je parle du flirt et non de son insuccès), je suis devenu un genre de Sensei à ses yeux. (Ouais bon je suis 6 ans son aîné en plus) Donc dès sa première semaine au centre Eaton, il est parti "en chasse" et à justement spotté Laurianne. Depuis, pour lui ça a été le coup de foudre. Dès la première rencontre il l'a invité à prendre un café et il n'a pas essuyé de refus! Il n'y a pas eu de résultat ce soir-là, mais il abandonnait pas, il était bien parti. Il ne la lâchait plus. Tous les jours il allait la voir, achetait un jus pour pouvoir lui jaser de tout et de rien. Sa tenacité lui a porté fruit et peu de temps après ils prenaient souvent des pauses ensemble. Mais encore là, aucun aboutissement. Pas de rendez-vous galant, pas de confession, pas de sexe, encore moins de l'avoir embrassé! Il commençait à en avoir ras le bol, se fatiguait de ses histoires lassantes, de ses excuses pour reporter pour une Xième fois un rendez-vous galant potentiel. Mais voilà qu'arrive l'évènement "Nuit blanche au centre Eaton". Pour une nuit blanche complète, le centre allait rester ouvert pour célébrer un plus gros évènement artistique qui englobait tout le milieu sub-urbain. Des artistes: danseurs, chanteurs, DJ, peintres et sculpteurs se sont donnés rendez-vous pour exposer leur art. Notre boutique a décidé d'y participer car non seulement on fera quand même un certain profit, mais en plus de la publicité qu'on se fera en restant ouvert la nuit blanche, on aurait du fun!

Pour cet évènement Raphaël a eu la mauvaise idée d'inviter Laurianne (qui ne travaillait pas cette nuit-là) à passer une bonne partie de la nuit blanche avec toute notre équipe à la boutique. Pourquoi est-ce que je dis mauvaise idée? L'une des nombreuses leçons que j'ai appris après la saga: ne présente jamais une fille qui t'intéresse à des amis célibataires!! Même si ces gars-là savent qu'elle est "à toi", qu'est-ce qui va lui empêcher, à elle, de ne pas succomber au charme de l'un d'entre eux (même si le gars en question n'a rien fait d'évident)? Dans la saga, j'avais le rôle de Raphaël. Cette fois-ci, j'étais celui sur qui elle a décidé de jeter son dévolu!! Et je tiens tout de suite à dire que non seulement cette nuit-là fut la première fois que je la voyais en vrai (jusqu'à là je ne la connaissais que par les histoires de Raphaël), mais en aucun cas j'ai commencé à m'investir dans son coeur. En fait ce soir-là j'en savais rien... Quelques jours après l'évènement, j'apprenais que la bonbonnière en face de notre boutique organisait une soirée dans un club-lounge avec un concept de friandises à volonté tout en ayant du fun. Il fallait que j'y sois! Pas pour les bonbons, oh que non! Mais les filles qu'il y allait avoir! Hahaha! Leur équipe étant constituée que de demoiselles, je ne voyais pas pourquoi je manquerais occasion comme celle-là! Ce jour-là Laurianne est venu nous dire allô à la boutique. Depuis la nuit blanche, elle a pris l'habitude de venir tous nous voir, question de piquer une jasette. Et là, comme ça, naturellement, honnêtement très innocemment!!!, je l'invite à ce party de la bonbonnière. Tout bonnement, sans arrière-plan, sans arrière-pensée, juste parce pure courtoisie. Elle m'a demandé ce que j'allais faire cette fin de semaine, je lui ai parlé du party et la question est sortie tout seule! Je lui demandais cela sans trop d'attente. Si je me fiais sur Raphaël, elle était toujours occupée et/ou cancellait toujours à la dernière minute... Évidemment, elle a accepté cette fois-ci... Et oui, elle n'a pas cancellé à la dernière minute cette fois-ci non plus!!

Je me retrouve donc avec une Laurianne habillé super sexy m'attendant à la sortie de ma boutique. On est allé manger au Frite Alors question de décorer la soirée de conversations pertinentes. C'était un moment de qualité. Elle n'était pas cruche et s'émerveillait sur tout ce que je lui disais. Mais je n'avais rien remarqué encore, pas encore... Le lounge était sensas. L'ambiance était juste parfaite, les friandises étaient à profusion et c'est rare, mais je n'ai pas pris une seule consommation d'alcool. Elle non plus. J'ai malheureusement flashé trop tard sur son comportement envers mon égard... Le lounge était fait de façon à ce que si un gars et une fille voulaient mieux s'entendrent, il fallait s'enfoncer plus profondément dans le sofa pour pouvoir lui dire ça à l'oreille... Dans le peu de choix de positions confortables à un échange verbal, on était rendu les jambes dessus-dessous l'un sur l'autre... Et là elle a essayé de m'embrasser.

Je l'ai repoussé! Gentiment of course. J'étais horrifié et très flatté en même temps! Alors comme ça elle avait le béguin pour moi! Mais je ne peux que pas l'embrasser! Elle est le "dossier " de Raphaël! Jamais je vais la lui voler! Et c'est à ce moment que j'ai commencé à réaliser le début de points communs entre cette histoire-ci et la saga! On a continué à discuter comme si de rien n'était, mais je tiens à souligner qu'elle ne cachait plus ses intentions et que c'était un supplice de devoir ignorer et/ou les repousser!! AAAAAARGH!!! Pour le retour elle m'a demandé de lui tenir la main et on a marché dans les rues du centre-ville une bonne demi-heure encore. On s'est laissé très normalement. Elle n'a pas essayé de m'avoir à l'au revoir. Le lendemain, j'avais décidé d'aller à l'encontre de ce que cette histoire pouvait nous y amener, moi et Raphaël. Il est hors de question que la saga refasse surface!! Alors profitant du fait que je travaillais ce jour-là avec lui, je l'ai fait asseoir et je lui ait tout raconter. J'espèrais juste qu'il ne lui prenne pas l'envie de me péter la gueule, car non seulement je n'étais pas fautif, mais c'est lui qui se serait retrouvé KO dans le temps de le dire. Et bravo Raphaël, il a été assez mature pour prendre la nouvelle de façon responsable et pensé. Il m'a ouvertement confié que l'envie de me garocher un poing était tentant, mais il a compris et me remerciait pour avoir été sincère. Et là il rajoute: "ça explique bien des choses sur ses agissements des derniers jours..." Et c'est là qu'on a cliqué qu'elle m'avait dans sa ligne de mire depuis au moins la nuit blanche et que si elle venait nous voir si souvent au travail c'était pour ME voir! Après cela, il a arrêté d'aller voir Laurianne, carrément. Par respect je ne voulais pas plus m'engager dans cette histoire-là, mais une autre partie de moi est sous son charme total! C'est vraiment seulement par respect pour Raphaël que j'hésitais à aller voir Laurianne et à l'embrasser fougueusement, quart de travail ou pas! En fait j'ai ensuite dit à Raphaël qu'il n'y aura pas un 2e refus et que si elle me colle au mur et m'embrasse de force, il y aura forcément un début d'histoire d'amour et de sexe passionnée!

J'ai commencé à mon tour d'aller voir Laurianne sur une base régulière. Même si j'étais maintenant capable de la voir sous un autre angle, soit une fille ayant du potentiel, il y avait ma conscience qui me rappelait que cette histoire n'allait pas bien terminé si j'embarquais. Et c'est ce que j'ai fait. Je veux dire, je l'ai oublié. À force d'aller lui jaser et donc d'en apprendre plus sur elle, j'ai commencé à partager les mêmes désaccords que Raphaël a sur son sujet. À force, ça devient lassant de l'écouter se vanter de sa personne, de sa popularité auprès des hommes et de sa carrière (turndown total pour moi). Aujourd'hui ça doit faire maintenant un mois que je n'ai plus de nouvelle d'elle et je vis bien sans. Par contre le fait de travailler les deux sous le même toit et avec la saison des idylles d'été qui s'en vient, je ne peux rien garantir sur les histoires possibles.

Next, Natasha. Mon ex la plus récente. Pourquoi est-ce que je parle d'elle quand la dernière fois j'avais dit que c'était du passé désormais? Et bien c'est la faute à Hotmail. Je m'explique. J'ai MSN, comme tout le monde. Mais comme pour le téléphone, je déteste les communications à distance. J'ai l'impression qu'on ne ressort pas les vraies valeurs et sentiments comme lorsqu'on est en tête-à-tête. Donc j'ai MSN, mais je l'utilise que très rarement (amis très proche et/ou parenté sur un autre continent par exemple). Le lien avec Hotmail, c'est que j'ai un compte sur le site pour mes emails, mais récemment quand tu vas voir tes emails tu vois obligatoirement le niveau d'activité sur MSN. Tu peux voir qui est en ligne présentement et voir ce qui se passe dans leur vie ces derniers temps en lisant leur gros titre. Du temps où on était en couple j'avais rajouté Natasha sur ma liste MSN et depuis j'avais jamais pensé à l'enlever. (En fait j'avais oublié l'avoir rajouter) Pas paresse et parce qu'aussi je voulais au final profiter de ce fait pour en savoir plus sur celle qui m'a quitté, j'ai laissé son nom dans mes liens. Et un soir elle avait comme titre quelque chose comme: "J'ai tellement de problèmes aidez-moi!" C'était plus fort que moi, mon côté "qui veut sauver les demoiselles en détresse" est ressorti et je lui ai envoyé un email. Un message très simple et cordial lui demandant si elle voulait me confier ses problèmes. C'est tout. Son gros titre a changé et ressemble maintenant plutôt à ceci: "tous les hommes sont des salops, menteurs, etc..." Bref, les insultes étaient visées sur moi entre autres. Pourquoi, alors là je suis clueless!! Je ne lui jamais fais de mal quelconque durant notre relation, c'est elle qui me quitte sans m'avertir, je lui offre de se me confier ses problèmes et elle me mord la main!! What to think? Je pondererai pas plus longtemps sur ce cas-là. Jusqu'à nouvel ordre Natasha, fuck you! (Je vais devoir penser à aller effacer son nom de mes liens)

Et finalement, Celeste. Elle!! Il faut toujours qu'elle trouve une façon de réapparaitre dans ma vie et de manière théatricale! C'était hier justement. Je dormais quand mon cellulaire sonnait! Allons donc! Mais qui ça pourrait bien être... à 3h du matin?!? Sur l'afficheur je lisais Celeste. Ça m'a sorti tout de suite de mon état subconscient! Celeste? M'appeler à une heure de même? Celle que j'ai réussi à oublier depuis 5 mois genre? Celle que je pensais être la femme de ma vie, mais qu'au final ma demande en marriage a foiré? (Voir 2009/02/09) Mais qu'est-ce qu'elle me voudrait à une heure pareille? Et si elle était dans le coin cherchant hébergement après une soirée bien arrosée? Et si elle était en difficulté là? J'ai répondu sans plus attendre. Il y avait un fond musical de club ou de bar, mais pas de voix. Après 2 minutes à répéter des "allô?" et des "Celeste?", j'ai raccroché. Et mon cerveau bouillonnait. Je ne pouvais plus dormir. Cet appel était trop weird. 5 min plus tard je décide de l'appeler. Elle répond. Première chose qu'elle me dit: "Allô pourquoi m'appelles-tu à une heure pareille?" Quoi?!? "Parce que tu as essayé de m'appeler il y a pas 5 minutes!!" lui ai-je dit. Et là elle m'explique que c'est de sa faute et qu'elle a l'habitude de trainer son cell dans la poche arrière de son jeans. Elle s'excuse, me promet de faire quelque chose avec moi bientôt, p-ê cette fin de semaine, me souhaite bonne nuit et raccroche.

...
....

Trop louche... J'ai beau être l'être le plus naïf au monde, mais celle-là on me l'a fait pas! Oui bien sûr, ton cellulaire était dans ta poche arrière, pas verrouillé et c'était un évènement aléatoire que MON numéro de téléphone ait été composé! Oui, bien sûr!!

Je termine ma page d'aujourd'hui avec une question conne d'une cliente que j'ai eu la semaine dernière. En pointant le panier de super balles elle me demande: "Est-ce que vos super-balles sont éducatives?" (Je chialerais davantage sur ce sujet une prochaine fois)