JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Désastre De Mot Journal Collectif créé par

Ecrire une nouvelle page
Ce journal est publique
Journal public


Préface
question
RAS-LE-BOL
ma serie preferer !!!!+ mes film preferer !!!! mon livre
un petit chaton
désir
Journal ♥♥
Amitié ☼☼
Questions !!
Un joli texte
10  * La Mémoire *
11  Ramata
12  Ramata
13  Poème ♥♥
14  Dimanche 15 Novembre
15  Combattre !!
16  Lundi 16/11/2015
17  !!!!!!!
18  Élections !!
19  Pensée du jour ^^
20  Dimanche 20/12/2015
21  Amitié ??
22  Citation du jour
23  lol lol
24  Jeudi 31 Décembre 2015
25  2016 !!!
26  Citation du jour
27  Citation du jour
28  Amitié ♥♥
29  Certains amours ...
30  LOVE ♥♥
31  En souvenir !!
32  ATTENTAS DE PARIS
33  Publicité envahissante !!!
34  Amitié :) :)
35  11 Janvier 2015
36  Mardi 12/01/2016
37  Citation du jour ...
38  Citation du jour ...
39  AMOUR ♥♥
40  Humour !!
41  c''est une personne speciale
42  c''est une personne speciale
43  Joli poème ♥
44  Une superbe chanson ♥♥
45  ZAZ - "Si jamais j'oublie"
46  Détente :))
47  Citation ♥
48  Amitié ♥♥
49  Relaxation ♥♥
50  Réflexion ...
51  L'Habitude
52  Citation ♥
53  Un beau texte
54  Prière ♥
55  La Vie est la Vie ♥♥
56  Citation
57  Contente ♥
58  Poème
59  ♫♫♪♪♫
60  page sans titre
61  j bikbi
62  Paroles, paroles ♥♥
63  Souvenirs ...♥♥
64  Écrire ...
65  Les Actes !!
66  Citation du jour :)
67  merde
68  Amitié :)
69  Mercredi 03/01/2018
70  Pensée du jour ...
71  CHANGER ....
72  Un Besoin !!
73  Contente ♥♥
74  23/04/2019
75  Journal Papier **
76  Citation 😀
Poème 12/10/2016

L'enfant et le miroir
**

Un enfant élevé dans un pauvre village
Revint chez ses parents, et fut surpris d'y voir
Un miroir.
D'abord il aima son image ;
Et puis, par un travers bien digne d'un enfant,
Et même d'un être plus grand,
Il veut outrager ce qu'il aime,
Lui fait une grimace, et le miroir la rend.

Alors son dépit est extrême ;
Il lui montre un poing menaçant,
Il se voit menacé de même.
Notre marmot fâché s'en vient, en frémissant,
Battre cette image insolente ;
Il se fait mal aux mains. Sa colère en augmente ;
Et, furieux, au désespoir,
Le voilà devant ce miroir,
Criant, pleurant, frappant la glace.

Sa mère, qui survient, le console, l'embrasse,
Tarit ses pleurs, et doucement lui dit :
N'as-tu pas commencé par faire la grimace
A ce méchant enfant qui cause ton dépit ?

- Oui. - Regarde à présent : tu souris, il sourit ;
Tu tends vers lui les bras, il te les tend de même ;
Tu n'es plus en colère, il ne se fâche plus :
De la société tu vois ici l’emblème ;
Le bien, le mal, nous sont rendus.

*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)



Contactez-nous - Charte d'utilisation