JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


A l'écoute des autres! Journal Collectif créé par

Ecrire une nouvelle page
Ce journal est publique
Journal public


Préface
juste la vérité...
Ma maladie
Un mal de coeur...
Je me souviens...
Jenrage
MALTRAITANCE
Amoureuse.
Lui il est mort.. Par eux.
en matière se souffrances...
10  Ma vie en gors
11  7 années difficiles.
12  =(
13  Mon père es mort
14  une vie difficile
15  Comme une boule dans la gorge.
16  ma mere
17  Il ya plein de rumeurs sur moi
18  Pff stiie dvie dmarde.
19  mon malheur ds mon bonheur
20  entrain de mourir
21  ...
22  bien ou mal
23  divers souvrance
24  mon malheur, mon handicap...
25  mon lapin et more
26  mes frères en besoins particuliers.
27  Je suis grosse
28  je ne sais pas quoi faire
29  demenagement
30  tout un tas de malchance
31  la perte d'un amour;
32  elle est partie.....
33  mes freres
34  la souffrance qu'il m'inflige
35  la mort c'est fatale
36  une amitier ...de perdu
37  je souffre
38  loin de toi je serai a jamais
39  now
40  ma phobie
41  Une amie fidele qui gache tout
42  Mon cheval...
43  Le combat d'une orpheline!
44  PUTA!N DE MERDE, marre de la vie quej'ai !
45  dark story
46  Hérissant Hérisson
47  La solitude c'est la seule solution.
48  Papa...
49  Sa fit si mal !
50  IVG
51  Mes Anges ♥♥
52  Souvenirs ...
Comme une boule dans la gorge. 18/4/2009

Déjà bonjour à toutes. Je suis nouvelle sur ce site & en voyant ce journal j'ai décidé d'y dédier mon premier article. Un article sur mon enfance, un lourd secret que je porte sur moi depuis trop longtemps. Depuis petite je faisais des cauchemars étranges, des cauchemars où une personne abusait de moi. Je me souviens de tous les détails, les plus infimes ormis le visage de cette personne, mais la chose la plus choquante, et que mes cris étaient ceux d'un bébé. J'ai toujours eu peur des gens, de leurs paroles, de leurs sourires. Dans la rue je ne peux faire 2 pas sans me retourner, pour dormir il faut que ma porte soit fermée à clef... Il y a de ça quelques années (5 ans) j'ai appris par inadvertance qu'étant petite je me suis bel & bien faite violer. La question est qui. Une personne que j'ai toujours aimée. Ma soeur. Certain(e)s se demanderont comment elle a pu faire. Je ne répondrais pas. Le visage masqué de ce violeur s'est alors tout à fait emboîté avec celui de cette personne. Je vous écris ça non pour vous dire "oh mon dieu je me suis faite violer". J'écris cela, parce que je veux me libérer de cette honte que j'ai. Celle de n'avoir pas su me défendre. Je n'étais qu'un bébé direz-vous. Oui. Mais on m'a volé quelque chose que j'aurais voulu offrir à quelqu'un. J'ai honte, j'ai peur, j'ai mal & le pire, le pire c'est encore d'arriver à en parler...
Pardonnez moi de ce texte sans dessus-dessous. Il n'est pas beau, rien d'ésthétique. Mais ça m'a fait du bien de l'écrire.
Bonsoir.

Contactez-nous - Charte d'utilisation