JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Amour de jeunesse Journal Collectif créé par

Ecrire une nouvelle page
Ce journal est publique
Journal public


Préface
Bon je commence!
c vrai...
oublier le passé...
passé mais pas oublié
amour
c pa mon prmier amour mais mon plus grand amour
J'ai dit non
Comment l'oublier...
j'y pense .. et puis j'oublie
10  pourquoi l'oublier il est si beau que j'en reve encore!!
11  Amour de jeunesse.
12  le premier
13  mon amour de jeunesse/karim
14  moi...
15  souvent!
16  Toujours
17  mister big!!!
18  je ne l'ai jamais oublié!
19  le véritable amour de ma jeunesse
20  Encore jeune, mais oui
21  du haut de mes 16 ans , l'histoire de ma jeunesse
22  2gether/4ever
23  saison 2
24  aucun titre
25  A jamais
26  Amour de colonie de vacance
27  souvenirs :)
28  tout est possible quand on aime
29  sex
30  je lui cherche tjr
31  non pas pour moi
32  lui...<3
33  mon premier amour est..le pire
34  Elle a mon cœur depuis plusieur années
35  unis pour la vie <3
36  il sera toujours dans mon coeur
37  Le premier amour
38  Entre amour et... Rien.
39  Ma plus belle histoire
40  oh lala la honte
Encore jeune, mais oui 25/4/2009

À l'âge de 12 ans j'ai fait la rencontre du garçon que j'allait aimer lors des 3 prochaines années. Ça ma pris du temps avant de lui avouer, j'étais jeune et gênée, lui de même. Lorsque j'ai enfin eu ce courage, j'ai découvert que mes sentiments étaient réciproques.
J'étais la plus heureuse.
Malheureusement, la gêne, les malaise de l'inexpérience et de la jeunesse ont eu raison de nous et ce fut fini après 2 courts mois.
J'ai conservé ces sentiments jusqu'au jour ou il m'annoncat qu'il avait encore des sentiments pour moi.
Comment ne pas se réjouir.
Mais le même scénario s'est reproduit: gêne. Même si, cette fois-ci, nous nous connaissions d'avantage, ce n'était pas assez.
Il me laissa pour de bon 2 mois plus tard, encore une fois.
Dévastée, en colère, j'ai tiré un trait sur celui que je croyais l'homme de ma vie.
Nous sommes tout de même restés en bons termes.

Cependant, j'ai appris un jour qu'une très bonne amie et lui s'étaient rapprochés et qu'il formaient désormais un couple. Ça s'était produit dans mon dos et c'est la seul chose qui semblait me déranger. J'ai accepté, leur ai souhaité le meilleur des bonheur. Peut-être avait-il trouvé sa moitié?

Leur relation a duré 10 mois durant lesquels j'étais la fidèle amie des deux tourteraux.
Passé les fêtes de Noël, leur relation s'est tendue. Elle et moi ne comprenions pas.
J'ai donc tenté de jouer les psychanalistes en allant le voir pour connaître la raison de cette tension.
C'est alors qu'il ma avoué qu'il avait quelqu'un d'autre en vue... Une simple amourette superficielle et passagère me suis-je dit. Cependant, ça avait l'air sérieu et, le landemain, le couple que j'avais appris à aimer également était réduit à néant.

Sans vraiment savoir pourquoi ni comment, j'ai commencé à comprendre ce qui arrivait. Cette impression de déjà vu, son regard incertain, mon coeur qui débat.

Il m'aimait toujours, presque deux ans après notre rupture. J'ai d'abord pensé qu'il était stupide de revenir vers moi, après m'avoir fait souffrir et s'être lui même fait souffrir. Puis, j'ai pleuré, en pensant au mal que je venais de provoquer sans même en être consiente... mais également en repensant à lui, à moi, à nous. À quel point être à ses côtés me manquait, comment j'avais pu espérer inconsciemment que nous ne nous serions jamais séparé.

Ce jour-là, j'ai pris une décision, connaissant les risques que je prenais : entre amour et amitié, j'ai fait le choix le moins sécuritaire, l'amour au péril d'une longue amitié stable. J'ai cru pouvoir déjouer le destin, prouver qu'une amitié peut survivre à une telle épreuve et, pendant l'ombre d'un instant, j'ai eu raison. J'avais désormais un amoureux adorable et mon amitié avec elle semblait tenir le coup!

Malheureusement, je me voilais la face. Lui et moi nous voyons uniquement en dehors des cours et je l'évitais lorsqu'elle était présente. D'un jour à l'autre cependant, nous avons commencé à nous éloigner, elle et moi. Et ce jour pourrait être hier, aujourd'hui demain.

Lui et moi sommes encore ensemble, ayant battu notre mince record de 2 mois de vie de couple. Et je la sens s'éloigner de plus en plus. J'ai retrouvé mon premier amour, mais je perds une amie fidèle.

Seul le temps me démontrera si j'ai pris la bonne décision, si notre amour est assez fort et durable, et si notre amitié peut redevenir ce qu'elle était : stable, réelle, puissante.

Je t'aime mon amour

Tu me manques très chère, j'espère que tu me pardonneras un jour et, toi aussi, je t'aime.

Contactez-nous - Charte d'utilisation